La nourriture qui fait rêver dans les dessins animés

Ode à tous ces plats qui donnent envie dans la bouche de nos héros et héroïnes de l'enfance préféré-e-s, avec la nourriture qui fait rêver dans les dessins animés !

La nourriture qui fait rêver dans les dessins animés

Les dessins animés ont un pouvoir incroyable : ils peuvent nous faire vendre n’importe quel plat tout simple, voire nul, comme quelque chose de délicieux tant ils ont l’air savoureux à l’écran.

Comme c’est bientôt l’heure de l’apéro et que les ventres se mettent à gargouiller avec plus ou moins de discrétion, voici une petite liste des mets que j’ai rêvé de boulotter quand j’étais petite en regardant la télé. Et pour une bonne moitié d’entre eux, je ne comprends absolument pas ce qui me faisait envie.

Le poisson de Pingu

La fascination que j’ai pu ressentir, petite, pour la nourriture que s’enfilait Pingu me dépasse totalement. Car Pingu est un pingouin. Et que les pingouins ne sont pas réputés pour avoir une alimentation des plus variées – même si Pingu et ses parents prenaient l’habitude de manger avec des couverts, assis à une table.

Le repas du héros était donc toujours le même : un poisson, des pommes de terre et un peu de légumes verts. C’était sain et équilibré. Aujourd’hui encore, quand je suis dans une période j’aime-manger-sain, je m’inspire des valeurs nutritionnelles de Pingu.

Mais la nourriture de Pingu était faite en pâte à modeler colorée. Alors encore maintenant, mon imagination s’emballe quand je regarde un épisode de la série. Ce poisson tout jaune qui a l’air légèrement frit, que j’imagine croustillant sous la dent… Ces petites patates toutes rondes, aux courbes régulières et équilibrées… Cette verdure tellement tendre qu’il est possible de l’écraser…

Et ce lait, CE LAIT qui fait des petites bouboules quand on souffle dedans.

Tout avait l’air de fondre sous la dent. Tout avait l’air bon. Vraiment, je ne comprendrais jamais pourquoi Pingu râlait toujours au moment de manger sa portion de fibres, au point de décider de partir dans la nuit noire lors d’un épisode qui relance le débat sur la fessée.

Les feuilles de Petit-Pied

Dans Le Petit Dinosaure, Petit-Pied est le plus mignon apatosaure du monde, et fuit les tyrannosaures avec ses meilleurs copains après la mort de sa mère. J’adorais ce dessin animé, que j’ai bien dû visionner des milliers de fois, facile. Ça n’avait rien de troublant : des dinosaures avec des bonnes têtes qui partent faire une grande aventure entre copains, c’est logique que ça intéresse les enfants.

Le truc qui m’étonne un peu, c’est la fascination que j’avais pour la nourriture préférée de Petit-Pied : une feuille. Une feuille verte et gorgée d’eau, semblable à de la vigne. Sauf que Petit-Pied lui, il ne s’en servait pas pour se cacher le pubi’, non : il la mangeait. Il la mangeait et il avait l’air de tellement aimer ça que je me disais que c’était forcément délicieux.

Les tree stars, comme elles sont appelées dans le film, étaient d’ailleurs tellement tendres que Petit-Pied les utilisait aussi occasionnellement comme oreillers. T’as déjà essayé de dormir sur un tournedos, ou sur du tofu soyeux ? Moi non plus. On devrait, parce que ça a tout l’air d’être le meilleur truc du monde.

Petit-Pied, pas encore bien au fait de la mauvaise image qu’on renvoie quand on joue avec la nourriture.

Les butterflies d’Alice au pays des merveilles

Autant j’ai toujours eu du mal avec les gâteaux colorés et crémeux d’Alice au pays des merveilles, autant je me pâme quand j’aperçois les papillons, ou plutôt les butterflies. Les butterflies, ce sont des papillons qui volent et qui ont pour particularité d’avoir des tartines de pain beurrées en guise d’ailes. La tristesse du jeu de mots intraduisible, donc.

S’ils me donnent faim chaque fois que je les aperçois, c’est tout simplement que la tartine est tellement épaisse qu’elle m’a l’air toute moelleuse et que le beurre a l’air onctueux, crémeux, avec beaucoup de goût (j’assimile le fait que ça ait du goût à la couleur jaune du beurre fermier). Et moi le bon pain avec du bon beurre, j’aime bien ça. Si c’était pas aussi gras et que je n’aimais pas autant être propre, je me roulerai avec plaisir dessus.

Les nouilles dans Ponyo sur la falaise

Autant dire les choses clairement : Miyazaki, c’est le génie de la nourriture dessinée. Même les beignets au haricot rouge (un truc pas très bon et tout pâteux) font saliver quand c’est lui qui les met en images. Alors forcément, ça n’a pas été très simple de choisir. J’aurais pu, par exemple, décider de vous parler du festin que s’enfile les parents de Chihiro mais ils finissent par se transformer en cochons et ça me coupe un peu l’appétit.

Alors j’ai choisi les nouilles de Ponyo, en faisant la même tête qu’elle et Sosuke :

Pourquoi tant d’enthousiasme ? PARCE QU’IL N’Y A QUE DES TRUCS BONS : des nouilles instantanées (c’est bon), de l’oignon nouveau en lamelles (même si en vrai, il paraît qu’il s’agit de poireau) (c’est très bon), de l’oeuf (meilleur truc du monde) et deux grosse tranches épaisses de jambon (ma langue fait des spasmes). Je meurs de plaisir par correspondance.

La pizza des Tortues Ninja

Au début, je voulais parler des pizzas de Pizza King que s’enfilent quotidiennement Jane et Daria, et puis celles des Tortues Ninja se sont rappelées à mon bon souvenir.

Contrairement aux pizzas de Daria, celles des Tortues débordent de fromage qui fait des fils quand ils les mangent. En outre, ils faut tout de même avouer qu’alors que ces deux marginales (qu’on aime surtout pour leur marginalité) de Daria et Jane continuent de faire la tête quand elles mangent leur plat préféré, les Tortues, elles, sont folles d’amour et de joie.

Ce qui me fait me dire que les leurs sont meilleures. C’est tout.

Les spaghettis de La Belle et le Clochard

Des pâtes, de la sauce tomate, des boulettes de viande et beaucoup d’amour entre deux chiens que tout oppose – sauf le fait qu’ils soient des chiens. Voilà largement de quoi se mettre à saliver devant cette scène culte.

Depuis, je fais toujours comprendre à quelqu’un que je l’aime en lui avançant une boulette de viande vers lui à l’aide de mon nez. C’est mon atout séduction.

Et toi, quels sont les plats de dessins animés qui te font le plus saliver ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 64 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kféine
    Kféine, Le 20 mai 2015 à 18h52

    Je ne sais pas si ça a déjà été dit mais : le sanglier dans Astérix et Obélix !!! Qui ressemble à du jambon sur os plein de jus !!!

    Et je me suis toujours demander quel goût avait la boisson 'Drink me' dans "Alice au pays des merveilles", et le champignon, etc.

Lire l'intégralité des 64 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)