[MAJ] Note tes profs sur note2be !

[MAJ du lundi 3 mars 2008] Les profs auront donc eu raison de note2be.com, du moins dans sa forme actuelle. Le tribunal a rendu sa décision et a ordonné à la société éditrice du site « de suspendre sur le site www.note2be.com l’utilisation de données nominatives d’enseignants aux fins de leur notation et leur traitement, ainsi […]

[MAJ] Note tes profs sur note2be !

[MAJ du lundi 3 mars 2008] Les profs auront donc eu raison de note2be.com, du moins dans sa forme actuelle. Le tribunal a rendu sa décision et a ordonné à la société éditrice du site « de suspendre sur le site www.note2be.com l’utilisation de données nominatives d’enseignants aux fins de leur notation et leur traitement, ainsi que leur affichage sur les pages du site ». Autant dire de le vider de sa substance même.
Stéphane Cola, co-fondateur du site, s’est dit « terriblement surpris » sur liberation.fr et s’étonne que dans l’ensemble des autres pays dans le monde, ce soit toujours les sites qui aient eu gain de cause. Le site va faire appel de la décision. Suite de l’affaire très bientôt.

[MAJ] note2be.com va t-il être contraint de fermer son système nominatif de notation des profs ? Deux syndicats d’enseignants et six professeurs ont attaqué le site et son fondateur. Le juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Paris a écouté les arguments des deux parties sur ces trois points :
– la protection de la vie privée,
– la garantie pour les enseignants d’être notés de manière transparente et par leur hiérarchie,
– la liberté d’expression.
Il rendra sa décision le 3 mars.

not2be.com est un site qui permet à tous les élèves de France de noter leurs profs, sur des critères tels que la pédagogie, la patience ou la capacité à les écouter. Depuis une semaine qu’il est online, le site a déjà accueilli 50000 visiteurs (et il est souvent saturé).
Comment ça marche ? Tu t’inscris, tu entres le nom du prof que tu veux noter et le questionnaire commence, tout simple !

On aurait pu imaginer que l’initiative ferait sourire les profs, à qui on permet de regarder ce qu’on pense d’eux par le trou de la serrure… Mais pas du tout. L’initiative choque une partie du corps enseignant qui trouve l’initiative infâme… Pourquoi ? Entre autres raisons, le manque de respect de la vie privée et l’atteinte à leur autorité. Bon… Et peut être aussi un petit coup à l’égo, non ?
On peut bien imaginer le pire qui puisse arriver : la 4ème Coquelicot décide de s’unir contre Mme Bisch et son interro surprise de lundi, en la notant comme des chèvres… Mme Bisch, en bonne Geek du jeudi soir, va faire un tour sur le site et découvre l’horrible nouvelle : déprime internationale et voilà, c’est encore la faute de ces rats d’adolescents, sales et mal élevés si l’Éducation Nationale souffre.

Ce qu’on peut dire, c’est que note2be fait beaucoup de bruit, et que la résistance professorale s’organise avec blog interposé. Celui-ci nous sert des morceaux choisis de chamaille entre les responsables du site et des professeurs en colère (et en mocassin, puisque ce sont des enseignants).

Mais bon, le site est marrant, c’est un outil d’analyse gratos pour les profs, une manière pour les élèves de dire ce qu’ils pensent autrement qu’en Tipp ex sur le portail, c’est vraiment mal ?…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 73 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 14 mars 2008 à 14h39

    matty
    Ce que tu dis est faux. Un prof note un devoir, des connaissances et non pas une personne comme c'était le cas du site.
    Exactement.
    Je suppose qu'on a toutes eu dans notre scolarité un prof traumatisant qui n'aurait rien eu à faire dans l'éducation nationale, ou un prof génial humainement et pédagogiquement qui nous a fait aimé une discipline.
    Mais je ne vois pas en quoi noter ces profs est logique. C'est une espèce de vengeance lâche car anonymée, ou alors une notation dithyrambique pas forcément objective, ça ne sert vraiment à rien et je trouve cela malsain.
    Comme le dit Matty, les inspecteurs d'académie, ça existe pas pour rien. Les élèves ont un statut d'élèves, ils sont là pour apprendre, et non pas pour juger quelqu'un qui serait leur pair. Si le contenu ou la forme de l'enseignement ne leur convient pas, je pense qu'il y a des façons plus intelligentes et efficaces de le faire remarquer.

    Ca sera tout.

Lire l'intégralité des 73 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)