Netflix est-il responsable de ton échec scolaire ?

La plateforme de streaming répond aux élèves qui l'accusent de mettre en péril la réussite de leurs études, et c'est très drôle.

Netflix est-il responsable de ton échec scolaire ?

J’en avais souvent rêvé entre deux fermetures de vidéo-clubs. Internet l’a fait.

À notre fabuleuse époque, il existe un site avec des centaines de films et de séries que tu peux mater presque gratuitement à toute heure du jour et de la nuit.

Une aubaine qui peut se transformer en malédiction pour les moins motivé·es d’entre nous…

Netflix accusé de démotiver les élèves

Ces derniers mois sur Twitter, de nombreux collégien·nes, lycéen·nes et étudiant·es pointent du doigt Netflix comme responsable de leurs piteux résultats à l’école.

Addictive et facilement accessible, la plateforme de streaming est accusée de phagocyter le temps libre et la motivation des jeunes.

Un peu comme si, à ma lointaine époque, j’avais blâmé les cassettes vidéos et les Minikeums pour m’avoir empêché de faire mes devoirs et de reviser pendant toutes ces années.

Un peu comme si, aujourd’hui, je disais que c’est de la faute de Netflix si je n’ai jamais envie d’aller courir par -12 degrés quand il fait nuit à 17h.

Toujours encline à la blagounette sur ses réseaux sociaux, la plateforme a répondu à ses détracteurs en vidéo.

Est-ce la faute de Netflix si tu glandes ?

Netflix commence par présenter ses plus plates excuses aux jeunes que la plateforme empêchent de travailler :

Quand tu regardes Netflix en cours… Quand tu mates des séries au lieu de réviser… Quand tu dors deux heures pour finir une saison… C’est de notre faute, pardon.

Mais le véritable message de cette vidéo est vite révélé :

Tu es responsable de ta vie scolaire. Les études d’abord, Netflix après.

À toutes celles et ceux qui ont inversé leurs priorités par flemme, Netflix rappelle donc qu’il n’appartient qu’aux élèves de gérer leur vie.

Certain·es n’ont vu dans ce trait d’humour qu’une façon hypocrite de se dédouaner de ses effets sur les jeunes spectateurs, arguant que tout sur Netflix est pensé pour rendre la consommation de films et de séries compulsive et rendre l’utilisateur accro.

Alors, Netflix est-il un dealer de glande qui s’en défend ou un outil à utiliser avec modération ?

Et toi, comment gères-tu ta consommation de Netflix ?

À lire aussi : 7 astuces Netflix qui vont changer ta vie

recap rigolo game of thrones s08e01

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Grenouilleau
    Grenouilleau, Le 30 janvier 2019 à 0h02

    @Kaus Australis Bien d'accord avec ton message, qu'est-ce que c'était lent les cours de collège/lycée, avec des répétitions de trucs qui pouvaient avoir été vus en primaire (les cours d'histoire de début collège !), des profs parfois aussi blasés que leurs élèves...

    Franchement, c'est à la fac que j'ai commencé à trouver un vrai intérêt pour les études (au-delà de "il faut passer le bac, faire plaisir aux parents") : là tu apprends l'esprit critique, tu apprends que ce que disent les livres, ben c'est juste l'avis de l'auteur.ice, plus ou moins fondé... que d'autres soutiennent d'autres points de vue, également fondés...
    En bref, primaire/collège/lycée = gavage, à part quelques rares matières vers le lycée
    Fac : gavage aussi, mais avec en plus un aspect critique et possibilité d'approfondir davantage, dans différentes directions.
    C'est dommage d'ailleurs que la réforme qui a mis en place "Parcoursup" limite cet accès à l'apprentissage de la critique, qui devrait à mon avis intervenir beaucoup plus tôt, dès le lycée.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!