« Le jour où tout a changé », la tribune de Najat Vallaud-Belkacem pour les 40 ans de la loi Veil

Par  |  | 3 Commentaires

Najat Vallaud-Belkacem a publié une tribune à l'occasion des 40 ans du discours de Simone Veil à l'Assemblée Nationale. Elle rappelle le chemin parcouru depuis ce jour, mais également celui qui reste encore à faire...

« Le jour où tout a changé », la tribune de Najat Vallaud-Belkacem pour les 40 ans de la loi Veil

À lire aussi : Najat Vallaud-Belkacem répond aux madmoiZelles en vidéo

Je suis née dans un pays où la possibilité d’avoir recours à un avortement en cas de grossesse non désirée est légale et remboursée. En grandissant, j’ai découvert que ça n’avait pas toujours été le cas, mais surtout, que ce droit était loin d’être universel. Qu’en France, il était loin d’être définitivement acquis.

À lire aussi : La Loi Veil a 40 ans, mais le combat pour le droit de choisir est toujours d’actualité

L’importance, mais également la fragilité de ce droit, Najat Vallaud-Belkacem les souligne dans une tribune publiée sur son site Internet :

Si les jeunes générations peinent sans doute à imaginer l’angoisse, j’allais dire la détresse, que pouvaient ressentir les femmes avant la reconnaissance légale de l’IVG, elles auraient tort de se croire à l’abri de tout recul. Elles auraient tort de croire que le combat pour le droit à l’IVG est un combat du féminisme historique aux accents que certains se plaisent à dire dépassés…

Au-delà de nos frontières, nous assistons régulièrement à des remises en cause du droit à l’avortement. Des alliances conservatrices pour dénier aux femmes le droit à disposer de leur propre corps se constituent.

À lire aussi : Aux États-Unis, le droit à l’avortement recule

Mais on aurait tort de penser la France à l’abri de ces attaques contre ce droit élémentaire :

Dans notre pays lui-même, les contestations n’ont depuis 40 ans jamais vraiment cessées… Et les invectives et autres outrances entendues lors des débats sur la loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes montrent que la mobilisation qui précédât la loi, qui l’accompagnât est encore aujourd’hui nécessaire.

À lire aussi : IVG : 92 sénateurs UMP affirment une position anti-choix [MAJ]

Lire la suite de cette excellente tribune sur le site de Najat Vallaud-Belkacem :

40 ans de la loi Veil : le jour où tout a changé


Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Lullabulle
    Lullabulle, Le 27 novembre 2014 à 17h51

    Olimeli
    Najat présidente!!! :pedo: cette femme est tout simplement géniale <3
    Elle était plus géniale au ministère des droits des femmes qu'à l'éducation nationale cela dit. Tout n'est pas de sa faute et elle fait sans doute ce qu'elle peut, mais il se passe des choses dramatiques en ce moment du côté de ce ministère...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!