My New Pink Button : de la teinture pour lèvres… du bas

My New Pink Button est une teinture un peu particulière, un "rouge à lèvres" qui s'utilise sur les lèvres... du bas.

Vous êtes vous déjà demandé si votre petite fleur avait perdu de sa jolie couleur d’antan ? Avez-vous déjà rêvé de lui faire retrouver son éclat, de lui redonner un peu de punch à l’aide d’une jolie teinte rosée ? RÉJOUISSEZ-VOUS ! Il existe désormais une teinture pour lèvres, celles du bas oui, et coup de grâce ultime : ce produit n’a pas été testé sur les animaux, mais promet de faire sortir l’animal qui sommeille en vous ! GRAOU.

Cette teinture est, bien évidemment, temporaire et facile d’utilisation. Il vous suffit de l’appliquer soigneusement sur vos lèvres et TA-DAAA ! Les vo ici blushées, pomponnées, prête à ravir votre proie, qui ne manquera évidemment pas de vous faire remarquer à quel point vous avez bonne mine. Ce produit a été créé par une jeune femme spécialisée dans l’esthétique paramédicale, après qu’elle ait constaté la perte de couleur de son propre sexe. Peinée par cette découverte, elle s’est empressée de travailler sur ce nouveau concept pour en faire un produit révolutionnaire qui redonnera du pep’s aux minous de la Terre entière, pour la maigre somme de 29.95$ !

Quatre teintes sont aujourd’hui disponibles, et portent des noms évocateurs : Marilyn, Bettie, Ginger et Audrey. Ajoutez à ça un packaging ambiance rétro-pin-up-50’s et vous obtenez le combo marketing qui tue, très efficace en 2011. Alors, prêtes à passer à l’acte ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • L'orchidée
    L'orchidée, Le 14 novembre 2011 à 14h09

    c'est juste dingue. Et faut pas déborder!! On colore que son minou avec ou aussi cet endroit si particulier dont je ne citerai pas le nom?

    ceci étant j'ai quand même vérifié la couleur... Et bientôt on célèbrera la naissance d'un nouveau complexe.

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)