Mission : Impossible 3 (M:i:III)

De : J.J Abrams Avec : Tom Cruise, Laurence Fishburne, Jonathan Rhys Meyer, Michelle Monaghan, Philip Seymour Hoffman, Billy Crudup, Sasha Alexander, etc. Sortie dans les salles le : 03 mai 2006 Ethan Hunt est de retour. Disons-le de suite : pour le meilleur épisode de la série. Largement. Deux raisons principales à cela : […]

De : J.J Abrams
Avec : Tom Cruise, Laurence Fishburne, Jonathan Rhys Meyer, Michelle Monaghan, Philip Seymour Hoffman, Billy Crudup, Sasha Alexander, etc.
Sortie dans les salles le : 03 mai 2006

Ethan Hunt est de retour. Disons-le de suite : pour le meilleur épisode de la série. Largement. Deux raisons principales à cela :

– Un peu de sentiment. Oui, Ethan Hunt n’est pas infaillible. Il est même tombé amoureux, ce couillon. Il en a profité pour remiser sa carrière d’agent de terrain au placard pour devenir instructeur. Pas de bol, sa première élève est kidnappée et forcément, le MIF (Mission Impossible Force) a pensé à lui pour. Souci ? Le terrain n’est pas compatible avec l’amoûûûûr. On va donc pouvoir entrevoir un Ethan Hunt torturé entre l’amour de son job et l’obligation de mentir à sa future femme – pour mieux la protéger, of course.
– Un réalisateur qui s’y connaît en agents secrets. J.J Abrams, le réalisateur de ce troisième opus, sait comment y faire pour doper des scénarios d’espionnage. C’est lui qui est à l’origine de la mythique série Alias mettant en scène la Ethan Hunt au féminin, Sydney Bristow (Jennifer Garner). JJ Abrams impose un rythme de folie à cet épisode 3, avec une réalisation on ne peut plus nerveuse. Scotchant.

N’oublions pas les excellents éléments qui font de Mission Impossible.

– Un casting de folie. Laurence Fishburne (le Morpheus de la trilogie Matrix), Michelle Monaghan (la jolie de Constantine et Kiss Kiss Bang Bang) et bien sûr l’incontournable Philip Seymour Hoffman, méchant vachement méchant et super imperturbable même quand il est super dans la merde.
– Un scénario léché bien comme il faut. Le film démarre sur les chapeaux de roue et happe le spectateur à la gorge. Générique, flashback pour finalement l’amener à la première scène. La classe. Quelques rebondissements, des trahisons par-ci par là, des masques de caoutchouc pour mieux désorienter le spectateur subjugué.
– Des cascades qui ont la classe. Bon, ça, c’est du classique de Mission Impossible. Mais ces cascades filmées par la caméra surspeedée de JJ Abrams, ça donne quand même un truc qui te font plonger dans le film.
– N’oublions pas la BO, petite bombe de bande originale de film. Par Kanye West himself.

Alors, oui, c’est du cinéma pop-corn, du grand spectacle, des missiles et des fusillades à gogo, des situations hallucinantes, des plans super ficelées qui ne marchent pas tout le temps, des explosifs collés dans le crâne… mais qu’est-ce que c’est bon !

Si tu veux pulser un bon coup et si tu n’as pas un home cinéma et un écran HD digne de ce nom chez toi, ce Mission Impossible 3 vaut la peine de débourser un ticket de cinéma.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Miyako
    Miyako, Le 7 mai 2006 à 0h12

    C'est vraiment le mieux de la série ? :eek:
    Quand j'ai vu le Mission Impossible II, j'ai trouvé que c'était un James Bond raté ou un M:I: de série B et là, je me suis dit que le III n'allait pas être terrible et que le mieux restait le 1er film mais... j'irai pte le voir finalement, hsitoire de.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)