3 mensonges rencontrés au sein de nos couples

Par  |  | 2 Commentaires

Des membres de la rédac témoignent sur les plus gros mensonges auxquels elles ont été confrontées alors qu'elles étaient en couple.

3 mensonges rencontrés au sein de nos couples

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec PKJ.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Ma vie cachée est un roman de Becca Fitzpatrick paru aux éditions PKJ.

Le titre ne laisse pas de doute sur la thématique du livre : il y est question de mensonge, et celui-ci n’est pas des moindres.

La narratrice, Stella, s’est retrouvée témoin d’un meurtre. La situation a pris tellement d’ampleur que pour leur sécurité, elle et son compagnon Reed ont été contraints d’être séparés.

Plus encore : ils se voient obligés de devoir cesser tout contact et de changer de vie, d’identité, de quotidien.

Cliquez ici pour lire les premières pages de Ma vie cachée

Le mensonge devient désormais leur mode de pensée, ce qui leur demande une vigilance de tout instant.

Le roman nous mène ainsi à suivre l’insertion de Stella dans son nouveau quotidien au Nebraska, sous la tutelle de Carmina, policière à la retraite pas franchement avenante et sympathique au premier abord.

Stella doit mentir sur ce qu’elle est, et notamment aux yeux de Chet, car malgré l’amour et le manque qu’elle ressent pour Reed, cet intrus dans sa nouvelle vie le trouble beaucoup. Difficile pour elle de composer entre sa vie d’avant et ses envies actuelles !

Et cette impasse qu’elle ressent, beaucoup s’y identifieront selon leur propre parcours de vie, selon les situations aux apparences inextricables traversées.

À la rédac, on a eu envie de vous raconter les mensonges racontés et subis dans nos couples, et les contextes qui ont mené à faillir à la confiance de nos proches. Voici nos histoires qui font écho à celle de Stella !

À lire aussi : Enquête auprès des gens qui disent toujours « faut qu’on prenne un verre un de ces quatre »

« Ce n’est pas mon ex »

De même que Stella n’a pas été sincère dès le début au sujet de Reed avec Chet, Mathilde n’a pas osé dire la vérité à Jérôme sur son ex, Ludo.

Je suis sortie avec ce mec, Ludo, pendant un an. Après ça, on s’est séparés et on est restés en très bon termes (c’est d’ailleurs aujourd’hui, 5 ans plus tard, l’un de mes meilleurs amis).

Quelques mois après cette rupture, j’ai commencé à sortir avec un autre, Jérôme.

Comme notre relation tenait plutôt bien, on a fini par se présenter à nos potes. Assez rapidement, Jérôme m’a dit qu’il sentait plutôt mal Ludo, qu’il avait l’impression qu’il me draguait. Je niais en bloc.

Un jour, Jérôme m’a demandé s’il s’agissait d’un ex, et j’ai continué à nier. Je disais que c’était juste un pote.

C’est parti assez loin car j’ai demandé à l’intégralité de mes amis de garder le secret sur cette histoire.

C’est con parce que ça me faisait culpabiliser à mort, et je ne sais même pas si Jérôme l’aurait mal pris si je lui avais dit la vérité dès le départ. Il ne l’a jamais su…

Mais de mon côté, je me suis juré de ne plus jamais mentir à quelqu’un que j’aimais.

Ce dont Mathilde s’est rendu compte, Stella s’en est fait la remarque aussi dans Ma vie cachée.

Notamment quand sa protectrice, Carmina, est restée très distante et mystérieuse sur l’identité de Chet, alors qu’elle aurait rapidement pu désamorcer sa curiosité et sa méfiance en mettant tout de suite cartes sur table :

« Visiblement, elle n’avait pas compris qu’en refusant de m’en raconter davantage, elle attisait ma curiosité. »

Et comme Mathilde, Stella a dû entraîner tous ses proches dans son mensonge. À commencer par la dite Carmina, elle aussi obligée de mentir pour préserver sa protégée :

Quelles que soient ses motivations, j’avais surtout le sentiment qu’elle était décidée à faire profil bas tout l’été, en évitant les questions indiscrètes et en priant pour que le temps passe vite.

« Quel effet cela lui faisait-il de mentir ainsi à ses amis et à ses voisins ? Un peu plus, et je m’apitoierais sur son sort. »

Au sujet des ami•es, qu’en est-il quand le mensonge leur est destiné ?

Mentir à ses amies

Céline a dû mentir à une de ses meilleures amies, et cela lui a coûté :

Pendant ma troisième année de fac, une de mes très bonnes potes voulaient sortir avec un mec de notre promo.

Pendant plusieurs mois, c’était on/off entre eux, ils flirtaient, mais ça n’avançait jamais vraiment vers un début de relation.

Comme c’était une de mes bonnes amies et que je m’entendais bien avec le mec, que nous appellerons Paul, je me suis mis en tête de les mettre ensemble.

Finalement, à force de passer du temps avec Paul et de discuter avec lui pour essayer de comprendre pourquoi ça n’avançait pas avec ma pote… il a fini par me plaire.

Je me voilais la face, jusqu’au jour où il m’a embrassée pendant une soirée.

Ayant l’impression de trahir ma pote, j’ai préféré lui dire dès le lendemain. Comme je m’y attendais, elle a été très en colère contre moi, car j’avais séduit Paul.

Sauf qu’après ça, je n’ai pas arrêté de voir Paul. Je me suis même mise avec lui… et je l’ai caché à tous mes ami•es pendant plusieurs mois. Je n’en parlais à personne, Paul non plus.

J’étais tiraillée entre le fait d’être amoureuse et récupérer la confiance de mon amie.

Au bout de quelques mois — 5 ou 6, je pense — j’ai fini par envoyer un long mail à ma pote en lui expliquant que ce n’était pas une passade, que j’étais vraiment amoureuse de Paul et que j’étais désolée, mais que j’étais en couple avec lui.

Et… elle a fini par me pardonner, car j’ai les meilleur•es ami•es du monde.

Quand le mensonge va très loin

Sur madmoiZelle, Alizée avait publié Le garçon qui m’a laissé croire qu’il avait un cancer. Cette pensée de Stella aurait pu lui être attitrée, tant son histoire est rocambolesque :

« J’ai inspiré profondément. Il fallait que je me montre patiente, maintenant. Une qualité que je n’avais jamais eue. »

De la patience, Alizée en a eu énormément quand son copain, alors que sa relation battait de l’aile, lui a annoncé une terrible nouvelle sur son répondeur.

« Salut, c’est Marcus. J’espère que tu vas bien. (Silence). Bon voilà, je sors de chez le médecin, je vais devoir aller faire des tests parce que… (Silence). J’ai une boule dans le cou. (Silence).

On ne sait pas ce que c’est, mais… (Silence). C’est peut-être un cancer. »

Suite à cet inquiétant message, Alizée vous racontait :

À partir de ce jour, j’ai essayé d’avoir de ses nouvelles en continu. Mais pas un de mes texto et emails quotidiens n’obtenait de réponse. Mes appels tombaient systématiquement sur sa messagerie.

Et puis, enfin, au bout de quinze (très) (beaucoup trop) longs jours, enfin, un email.

« Hello.

Est-ce qu’on peut se voir ? J’espère que tu vas bien.

M. »

[…] Près d’un mois avait filé entre le message mystérieux, et le soir où, avec une heure de retard, Marcus a sonné à ma porte.

On s’est furtivement donné un baiser sur la bouche, il est entré dans l’appartement avec tout l’entrain et l’énergie qui l’animaient habituellement.

— Ça va ? T’as pas l’air bien.

Prenant toutes les précautions du monde, je lui ai répondu :

— Moi ça va, oui. Mais toi ? Toi, ça va ?
— Bah oui, moi ça va nickel.

Et après y avoir réfléchi un instant, il a ajouté :

— Pourquoi ça irait pas ?

Sa réponse m’a traversé le coeur et la chair, comme une balle de revolver.

Les mensonges font partie de nos vies, qu’ils partent d’une bonne intention ou non. Mais dans un couple encore plus qu’ailleurs, ils peuvent avoir de lourdes conséquences.

Et toi, quel est le pire mensonge que tu as raconté/entendu au sein de ton couple ?

Pour te procurer le roman Ma vie cachée, rendez-vous sur Place des libraires, Fnac et Amazon

À lire aussi : Le mensonge, ses différentes formes… et les gens qui mentent

Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s’est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d’un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (2) Facebook ()
  • Gabelote
    Gabelote, Le 19 octobre 2017 à 16h08

    Heuuu, sans parler du recyclage du témoignages (je ne suis pas contre, j'utilise avec soin la poubelle jaune chez moi), le cas d'Alisée, c'est surtout qu'elle s'est fait des films sur la base d'infos partielles et peu précises.
    Sinon, en lisant les témoignages, j'ai l'impression que si elles n'avaient pas eu un doute sur la possible intrusion de leur entourage dans leur vie privée, Mathilde et Céline n'auraient pas cherché à mentir ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!