La manucure stiletto, ce masochisme de l’ongle

On vous parle souvent manucure sur madmoiZelle. Vous trouvez que les ongles de Flo sont déjà longs ? Alors vous n'avez jamais vu une manucure stiletto. Voyons de plus près cette tendance un peu spéciale qui promet des heures de plaisir.

La manucure stiletto, ce masochisme de l’ongle

Publié initialement le 19 juillet 2012

Le monde de l’onglerie et du nail-art nous offre des plaisirs de tous les instants. Si regarder des vernis différents pendant six heures occupe agréablement une journée, il existe un monde parallèle où les limites du nail-art de de la résine sont sans cesse repoussées… Ce monde, c’est celui de la manucure stiletto.

La manucure stiletto part d’un postulat assez simple : tu vois le talon d’un stiletto, aka un escarpin ? C’est pointu et ça te nique les chevilles sur les pavés. L’ongle stiletto, c’est la même chose: c’est pointu. Et ça doit niquer un peu aussi. Décryptons ce phénomène.

Lana Del Rey et les réseaux des pays de l’Est

Bon, avant de s’inquiéter, il faut avouer que la manucure stiletto n’est pas spécialement en vogue chez nous. Cette tendance nous arrive tout droit des pays de l’Est, beaucoup plus avancés que nous niveau nail-art. Tu peux trouver des blogs polonais ou russes qui t’offrent de nombreux nail-art sur ces ongles improbables.

À cause de Lana Del Rey, tu risques d’assister à une vraie démocratisation du stiletto : dans son clip Born to die, ses ongles pointus sont devenu cultes. Le résultat est déjà difficile à porter mais niveau stiletto, Lana est une petite joueuse : c’est comme si tu essayais de rivaliser avec Dita Von Teese en portant des tongs. Vire les sandalettes Lana, passe au niveau supérieur !

La vraie vie des porteuses de stiletto

Non, un stiletto ne se fait pas sur des « vrais » ongles. Attendre 6 mois pour pouvoir se faire une manucure, merci bien hein, mais niveau rentabilité du temps ça craint un peu. Ces ongles sont artificiels : ce sont soit des capsules (qu’on colle sur ton vrai ongle), soit des chablons, qui sont un prolongement de ton ongle naturel fait avec du gel. Dans tous les cas, tu passes quelques heures sur la chaise matelassée d’une prothésiste ongulaire à attendre.

« Hey les mecs si vous êtes en rade de trombones j’arrive »

C’est donc une nouvelle vie qui s’ouvre à toi avec approximativement 6 centimètres de pointes au bout de chaque doigt. Une question se pose : ces femmes sont-elles des masochistes ou des dangereuses criminelles ?

Elles sont masochistes, parce que cette manucure ne m’inspire que douleur. Imaginez donc deux minutes l’effet que peut provoquer un simple essuyage de fesses avec ces ongles. À part planter le papier au bout des doigts et de tamponner ce qu’on peut, je ne vois pas comment c’est possible. Mettre une lentille de contact ? Le meilleur moyen de découvrir son nerf optique et de faire connaissance. Mettre un tampon ? Une chance sur deux de se tripoter l’estomac.

Elles sont criminelles, aussi, parce qu’en te serrant la main elles peuvent te trancher les veines d’un coup sec. Si tu veux tenter d’en rencarder une pour un rendez-vous « avec affinités », tu risques de subir une hystérectomie non-désirée. Enfin, elles éventrent régulièrement des chatons alors qu’elles vous disaient qu’elles voulaient juste les caresser. C’est ça ouais !

A toutes celles qui seraient tentées par cette manucure : s’il vous plaît, mesurez bien les risques avant de vous lancer. Nous ne voulons pas de pertes chez les madmoiZelles.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Limonade
    Limonade, Le 21 août 2012 à 11h11

    ça m'a immédiatement fait pensé à ça :

    [​IMG]

    Gong Li dans la Cité Interdite..

    Autrement dit, ce genre de manucure n'est fait que pour un seul type de femme : les reines qui ne branlent rien de la journée (à part élaborer des complots) et qui ont des domestiques pour leur torcher les fesses... :P

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)