Madrid réglemente ses défilés… Epilogue

Nous t’en parlions il y a quelques jours, le gouvernement madrilène a pris la décision d’interdire les mannequins trop maigres pour les défilés de la fashion week espagnole. De cette façon, il espère influencer les jeunes filles de plus en plus obsédées par la minceur et diminuer les cas d’anorexie. La Pasarela Cibeles qui commence […]

Nous t’en parlions il y a quelques jours, le gouvernement madrilène a pris la décision d’interdire les mannequins trop maigres pour les défilés de la fashion week espagnole. De cette façon, il espère influencer les jeunes filles de plus en plus obsédées par la minceur et diminuer les cas d’anorexie. La Pasarela Cibeles qui commence aujourd’hui a donc dû se passer de 5 mannequins (sur 68 présentées), jugées trop maigres pour défiler. Ce sont des médecins bénévoles qui ont contrôlé le poids et la taille de chaque fille, vérifiant ainsi que leur indice de masse corporelle n’était pas inférieur à 18 comme l’obligeait la directive régionale. Cette opération médiatique a bien sûr fait couler beaucoup d’encre et même si les gens l’ont accueilli assez positivement, on a peu de chances de voir les mêmes mesures être prises en France ou aux Etats-Unis…

Le président de la Fédération française de la Couture, Didier Grumbach s’est exprimé jeudi sur le sujet, stipulant que la mode « ne se réglemente pas » et qu’une telle mesure pour la fashion week à Paris « ferait rigoler tout le monde ». Il ajouta enfin « Si Jean-Paul Gaultier veut prendre des grosses dans ses défilés, on ne va pas lui interdire. Quand Galliano met sur le podium des gens qui ne sont pas jolis, personne ne songe à le lui reprocher ».

A New York, Stan Herman, président de l’association des couturiers américains a sauté au plafond et certifié qu’une telle initiative ne serait probablement jamais prise chez lui. Il a notamment invoqué la notion de discrimination, très mal vue dans son pays : « Ce serait la même chose qu’interdire quelqu’un parce qu’il est trop gros. C’est une interdiction discriminatoire et je suis contre cela… Aux Etats-Unis, on peut être poursuivi partout pour discrimination ! ».

Le monde de la mode n’a donc pas l’intention de se plier à une quelconque directive, inconscient, peut-être, du pouvoir qu’il exerce sur les jeunes filles d’aujourd’hui et il continuera à faire défiler les mannequins qu’il veut… Qu’on se le dise.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 46 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nemocita
    Nemocita, Le 4 mai 2008 à 15h02

    -Asthenia
    Moi je l'avais déjà vu plusieurs fois cette photo. Ca serait trop étrange, je crois, d'interdire aux mannequins d'un IMC inférieur à 18 de défiler.
    18 c'est un IMC dune personne ayant un poids normal, normal que ca serait trop étrange. Je pense qu'avec un IMC inférieur à 16, LA il faudrait interdire aux mannequins de défiler.

Lire l'intégralité des 46 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)