Les 5 livres préférés de… Cub Erdon !

« Les 5 livres préférés de… », c’est une rubrique qui vous présente cinq ouvrages phares d’une madmoiZelle : qu’ils aient changé sa vie, marqué son enfance ou l’aient sauvée d’un trajet ennuyeux, voici les bouquins qu’elle ne pourra jamais oublier !

Les 5 livres préférés de… Cub Erdon !

Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour, de S. G. Browne

« Si vous ne vous êtes jamais réveillé après un accident de voiture pour découvrir que vous êtes un cadavre animé en putréfaction, alors vous ne pouvez pas comprendre. »

Le ton est donné ! Un mélange exquis d’humour noir, d’amour et de contestation !

Andy est un zombie. Revenu à la vie après un accident de voiture dont sa femme, elle, ne s’est pas relevée, il appartient maintenant à une minorité sociale mise à l’écart et montrée du doigt par le reste de la société. Ses parents l’ont recueilli mais ils ont honte de lui, alors ils le cachent dans leur cave et l’empêchent de « vivre sa vie ». Mais Andy va décider de lutter pour ses droits. Pourquoi ne pourrait-il pas travailler, sortir dans les bars avec ses semblables et aimer, tout simplement ?

À lire aussi : In The Flesh, la nouvelle mini-série sur les zombies à suivre absolument

Ce livre m’a beaucoup fait rire mais aussi pleurer, je l’avoue. C’est mon meilleur ami qui me l’a offert pour mon anniversaire, à un moment où c’était exactement ce dont j’avais besoin. Que celui ou celle qui n’a jamais voulu avoir la recette pour prendre le contrôle de sa vie me jette la première pierre !

Ce roman a deux facettes et c’est ce qui en fait sa richesse. Au premier abord c’est un livre sans prétention, rempli d’humour et de dérision (et si vous aimez les zombies c’est trop cool !) mais c’est aussi un grand appel à la tolérance et à la liberté. Il y a, en toile de fond, une véritable réflexion sur l’intégration et l’acceptation de l’autre. Je l’ai adoré, dévoré comme une morte-vivante en quête de chair fraîche, et je suis certaine que je le relirai encore et encore !

Le mec de la tombe d’à côté, de Katarina Mazetti

Des zombies et maintenant des tombes : vous allez penser que je suis un peu glauque comme fille ! Mais non, ne vous laissez pas avoir par le titre de ce livre qui est un des derniers que j’ai lu. En réalité ce n’est que de l’amour ! Sauf que c’est comme dans la vie, c’est magique et compliqué à la fois.

Les destins de Désirée, jeune bibliothécaire et de Benny, agriculteur un peu rustre écrasé par une énorme charge de travail, vont se croiser au cimetière. Tout les oppose. Au début, ils s’observent mais ne se parlent pas. Pourtant, sans qu’ils ne comprennent pourquoi, un changement va s’opérer et l’autre va devenir un besoin, une obsession. Ils vont entamer une passion dévorante mais vont être confrontés à leurs différences et une question va rapidement se poser : comment concilier l’inconciliable quand aucun des deux n’est prêt à changer de vie ?

L’intrigue a fonctionné sur moi parce que tout au long de ma lecture j’étais vraiment curieuse et j’avais peur de voir la fin arriver, que ce soit trop fleur bleue, du style « et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Mais je n’ai pas été déçue. Cette histoire, la leur, est très attachante et très intime. Ce livre sort du lot pour moi parce que, contrairement à toutes les histoires d’amour classiques où il n’y a que deux scénarios possibles, il nous offre d’autres alternatives. Et ça, c’est beau !

Frida – Biographie de Frida Kahlo, de Hayden Herrera

Avant, je ne connaissais pas Frida. Mais ça, c’était avant (ce livre) ! Frida est une grande artiste peintre mais c’est avant tout une femme exceptionnelle au destin incroyable qui fait partie de mes grandes figures du féminisme.

Toute sa courte mais extraordinaire vie s’est déroulée au Mexique, pays que j’aime aussi beaucoup. Elle est victime d’un accident de la circulation très jeune et en sort toute brisée. Elle est obligée de rester allongée, emprisonnée dans un corset qui doit réparer son corps… On pourrait croire que sa vie s’arrête là mais en réalité elle ne fait que commencer.

C’est depuis son lit à baldaquin qu’elle va développer son art qui lui servira d’exutoire. Elle demande à ce qu’un miroir soit installé au-dessus d’elle et elle commence par se peindre elle-même. Elle vivra une passion amoureuse hors du commun avec Diego Rivera, peintre reconnu. Ils vont se déchirer, se tromper mais s’aimer encore et toujours. Elle est très avant-gardiste et mènera de nombreux combats pour la condition féminine.

Le livre est passionnant, on ne s’ennuie jamais et je l’ai lu un peu comme un journal. Parfois je ne l’ouvrais plus pendant un moment, je me plongeais dans des romans mais je revenais toujours à Frida. J’avais l’impression d’avancer avec elle.

Il existe également un film tout aussi palpitant, c’est d’ailleurs ce qui m’a donné envie de lire sa biographie !

Tout ce que nous aurions pu être toi et moi si nous n’étions pas toi et moi, d’Albert Espinosa

J’ai toujours eu le sentiment que c’était ce livre qui m’avait choisi et non l’inverse. J’étais à la gare et j’attendais mon train en flânant du côté de la librairie. Avec son titre à rallonge en lettres fluo sur fond de couverture fuchsia bien flashy, il semblait sorti de nulle part, un véritable OVNI… Et quel titre prometteur !

Marcos vient de perdre sa mère dont il était très proche. Bouleversé et profondément insomniaque parce qu’il n’en peut plus de rêver, il attend qu’on vienne lui livrer un médicament qui lui permettra de ne plus jamais avoir besoin de dormir. Mais il hésite…

C’est face à ce choix, en pleine nuit madrilène, que la police, qui fait souvent appel à lui pour ses dons (il a la capacité de voir dans les souvenirs des gens), frappe à sa porte pour lui demander de venir examiner « un étranger ». Mais cette rencontre va changer sa vie à jamais et l’emmener plus loin que l’imaginable…

Je l’ai dévoré d’une traite en retenant ma respiration, en ayant le sentiment d’être seule sur ma planète. Il est rempli de phrases fortes qui ont résonné en moi. Essayez-le, il va vous intriguer et vous bousculer !

L’objet de mon affection, de Stephen McCauley

Nina et George partagent un appartement à Brooklyn et forment un couple hors du commun. Nina attend un bébé d’Howard, qu’elle refuse d’épouser, et souhaite élever son enfant avec George. Homosexuel assumé, George a fait la rencontre de Paul qui lui demande à son tour de venir habiter avec lui dans le Vermont. Le chassé-croisé des sentiments se complique.

J’ai lu ce livre il y a quelques années et j’éprouve une certaine nostalgie à chaque fois que j’en parle. C’est une amie qui me l’a offert en me disant « c’est mon livre préféré, THE livre », bonjour la pression…

Je m’en souviens comme l’une de mes premières claques littéraires, parce que j’ai ressenti des émotions qu’aucun livre ne m’avait encore procurées. Depuis j’ai lu d’autres oeuvres de l’auteur et j’accroche complètement à son style. Mais c’est par celui-ci que je vous conseille de commencer : je vous garantis des paupières lourdes tard dans la nuit parce que vous aurez envie de continuer à tourner les pages !

Tu veux aussi partager tes livres préférés ? Envoie la liste de tes cinq bouquins favoris, avec des photos si tu le souhaites, à mymy(at)madmoizelle.com !
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cub Erdon
    Cub Erdon, Le 8 avril 2016 à 15h45

    Yiddish
    Merci, cette liste donne envie !!


    Il existe une suite au roman "Le mec de la tombe d'à côté". "Le caveau de famille" nous replonge dans la vie de couple de Désirée et Benny, si tu as envie de prolonger un peu la curiosité du premier roman. ;)
    Je l'ai lu depuis sur tes bons conseils, ça fait un moment maintenant :-)
    J'avais aussi aimé mais je me souviens que la fin m'avait moyennement plu, je l'avais trouvé plus sombre, mais tout aussi intéressant ! Peut-être que je vais le relire....

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)