Ode à la liberté sexuelle et au plaisir sur madmoiZelle !

La Journée internationale des droits des femmes c'est le 8 mars ! Et autour de cette date, on vous propose de vous concentrer sur le positif, d'affirmer votre légitimité à avoir du désir (ou pas), de vous rappeler que vous avez tous les droits sur vous-mêmes !

Ode à la liberté sexuelle et au plaisir sur madmoiZelle !
madmoiZelle célèbre les droits des femmes chèrement acquis, qu’il nous faut continuellement défendre. Retrouve nos ressources et nos inspirations autour de la Liberté sexuelle, par ici !

Publié le 15 février 2018 — En ce début d’année 2018, je jette un œil en arrière, et force est de constater que l’année passée a été relativement éprouvante sur le front des combats féministes et progressistes.

Continuer à se battre pour nos droits

Elle avait très mal démarré avec l’intronisation de Trump, qui s’est immédiatement attaqué aux droits des femmes. Tout au long de l’année, nous avons suivi ses assauts contre le Planning Familial, contre le droit à l’avortement, contre à peu près tout ce qu’il y a de progressiste.

Les mois ont passé, on a constaté qu’en Europe aussi, nos droits sexuels et reproductifs reculaient. L’un des exemples les plus marquants, car proche de nous géographiquement et culturellement, étant sans doute celui de la Pologne.

La France n’est pas à la traîne, avec toutes les campagnes anti-IVG que des jeunes conservateurs s’échinent à mettre sur pied, de l’affichage illégal jusqu’aux manifestations, comme la « Marche pour la Vie ».

Bien sûr, il y a eu du positif aussi. Il faut savoir se féliciter des évolutions, comme celles qu’a apportées le mouvement #MeToo. On remporte des batailles.

On fait des pas de fourmis, mais des pas quand même. Et de temps en temps, on se rend compte que tout ces pas de fourmis cumulés font un pas de géant.

Célébrons la liberté sexuelle !

L’adversité, on connaît donc. On vous en parle tous les jours sur madmoiZelle, de ces combats.

Mais à l’approche du 8 mars, on a eu envie de se concentrer sur le positif.

L’année dernière, on avait mis l’accent sur les meufs badass, pour les célébrer et encourager tout le monde à leur emboîter le pas.

Cette année, on a décidé d’envoyer balader les idées convenues, les stéréotypes, les barrières qu’on s’applique avec un objectif : célébrer notre liberté sexuelle !

La prendre, la revendiquer, se saisir de nos sexualités pour en faire un sujet jouissif et non plus un champ de bataille – le tout sans injonctions.

Affirmer notre droit au plaisir, à la jouissance, de toutes les manières possibles et imaginables. Affirmer notre légitimité à avoir du désir ou à ne pas en avoir, assumer celui-ci, le revendiquer.

Et ne pas se préoccuper des obscures « salope ! » et autres « chaudasse », des regards gênés lorsque l’on parle de masturbation, ou même des mecs importunés par nos menstruations.

Vous avez tou·tes les droits sur vous-mêmes !

Dans le mois qui vient donc, vous allez retrouver sur madmoiZelle une série d’articles qui toucheront de près ou de loin à la liberté sexuelle. Notre ambition, c’est de vous embarquer avec nous sur l’autoroute du battage d’ovaires.

Objectif : jeter ses complexes à la poubelle, se débarrasser des mauvaises ondes, profiter !

On va vous construire un magazine qui, en filigrane, vous rappellera chaque jour à quel point vous êtes légitimes, à quel point votre corps est fantastique, à quel point vous avez tous les droits sur vous-mêmes !

Loin de moi l’idée de vous spoiler, mais vous y trouverez par exemple des sélections culturelles de qualité pour vous accompagner dans cette démarche, des témoignages de meufs qui (re)prennent le pouvoir sur leurs corps et leurs désirs pour vous inspirer, des idées de choses à essayer pour vous amuser…

C’est l’ensemble de madmoiZelle qui célèbre la liberté sexuelle

Et comme chez madmoiZelle, on construit notre contenu ensemble, en cohérence, on va tenter de vous empouvoirer à travers toutes les rubriques, mais pas seulement !

Ces contenus qui célèbrent notre liberté, vous les retrouverez aussi sur YouTube, et dans la box madmoiZelle, lancée ces jours-ci.

Le thème ? Sexy pour moi. Ça donne le ton non ? On l’a élaborée avec Marion Séclin, qui a minutieusement choisi 7 objets de qualité.

Tout le contenu de ce coffret te dit : « ton corps, ton choix » !

Et c’est ce que l’on va s’échiner à te répéter dans les semaines à venir, parce qu’on est comme ça et qu’on veut que toi aussi, tu te sentes plus libre que jamais.

Alors, ça te dit ? Si oui, c’est parti pour (se) kiffer en toute décontraction !

À lire aussi : [BOX] Découvre « Sexy pour moi », la box madmoiZelle qui célèbre ta liberté sexuelle !

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Lala Piriou
    Lala Piriou, Le 18 février 2018 à 14h38

    Fleur d'oranger*
    Je comprends et j'apprécie vraiment le côté de liberté et de plaisir, mais quand on y arrive pas parce que c'est ancré dans sa tête, même si on sait que c'est faux, c'est culpabilisant comme discours.
    J'essaie de me dire que j'ai le droit et que c'est normal et bien, mais je lutte et j'avance pas beaucoup.
    Bien sur, ça m'aide de voir des articles qui en parlent positivement, mais j'aimerais bien voir un témoignage de qqun qui lutte comme moi. Je ne dois pas être la seule non ?
    Salut ! Il y a ce paragraphe dans l'article :
    "Dans le mois qui vient donc, vous allez retrouver sur madmoiZelle une série d’articles qui toucheront de près ou de loin à la liberté sexuelle. Notre ambition, c’est de vous embarquer avec nous sur l’autoroute du battage d’ovaires."
    Peut-être que tu trouveras, dans cette série d'article, le témoignage de quelqu'un qui lutte comme toi, pour reprendre tes mots.

    Personnellement je ne trouve pas que la liberté sexuelle aille de soi : avec mon ex copain, on essayait de sortir de notre routine sexuelle mais on n'a jamais vraiment réussi pour des raisons "techniques" ; il y a des choses style "les coups d'un soir" que j'aimerais bien essayer, mais j'ai la sensation ne pas en avoir trouvé le mode d'emploi...
    Sans compter que le sexe, ça me semble vachement plus sympa dans mon imagination que dans la réalité... mais c'est peut-être parce que je n'ai vécu mes premières expériences qu'avec une seule personne que je ne désirais pas réellement... Ça ne me semble pas passionnant en somme.

    Je me permets de répondre cela à ton message car encore une fois, je trouve que la liberté sexuelle ou la sexualité ne vont pas de soi, et c'est un peu ce que j'ai eu l'impression de lire dans ton commentaire. Mais comme tu mentionnes carrément une lutte, je ne suis pas sûre que ma réponse te servira ou t'aidera vraiment, car le mot "lutte" ne correspond pas non plus à mes ressentis... dans ce cas je suis désolée et je retourne me coucher ^^'
    J'ajoute quand même qu'on n'est jamais seul.e sur Terre ! Ce que tu ressens / penses à propos de la liberté sexuelle, il y a probablement plein d'autres personnes qui le ressentent / pensent aussi :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!