Parlez-vous jeux vidéo ? Petit lexique du vocabulaire pour s’y retrouver !

Difficile de se sentir bienvenu•e dans un univers dont on ne comprend pas les termes. Aujourd'hui, Lise te propose un petit brief sur le vocabulaire fréquemment utilisé chez les fans de jeux vidéo.

Parlez-vous jeux vidéo ? Petit lexique du vocabulaire pour s’y retrouver !

L’une des choses compliquées quand on découvre les jeux vidéo, c’est d’arriver à comprendre un univers qui a sa propre culture, ses propres références et même… son propre dialecte.

Je vous avais proposé une sélection de jeux pour débuter dans le milieu ainsi que quelques conseils sur les plateformes à utiliser. Aujourd’hui, penchons-nous sur le vocabulaire utilisé pour parler de tout ça.

Mais je préfère vous prévenir tout de suite : il est IMPOSSIBLE de parler de tous les mots liés à cet univers, tellement ils sont nombreux. Dans cet article, je vais vous proposer une petite sélection pour vous permettre de vous y retrouver, mais si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire !

À lire aussi : Quizz – Parles-tu gamer ?

De l’acronyme en veux-tu en voilà

L’acronyme, c’est un peu la hantise de tout néophyte, quel que soit le sujet. Pour avoir bossé dans le milieu associatif, j’en sais quelque chose ! On les confond tout le temps.

  • Les types de jeux

RPG, par exemple, signifie « Role Playing Game ». On y incarne un ou plusieurs personnages dont on pourra généralement gérer les compétences et l’équipement pour parvenir à la victoire.

Les Final Fantasy, les Fallout ou encore les Pokémon sont typiquement des RPG. Et les MMORPG, c’est sensiblement la même chose, sauf que ça se passe en ligne avec plein de monde.

On croise aussi souvent le terme de FPS, soit « First Person Shooter » ou « jeu de tir à la première personne » : dans ces cas-là, le/la joueur•se incarne directement le personnage (on voit tout à travers ses propres yeux). Portal est l’archétype du jeu à la première personne.

À lire aussi : Ce que j’aimerais voir dans le film « Portal » chapeauté par J.J. Abrams

portal-in-game

Par extension, un TPS est un jeu de tir à la troisième personne.

  • Les éléments à connaître en pleine partie

Même dans ces moments-là, on pourra croiser des acronymes qu’il faudra comprendre. Le terme d’XP ou d’« Exp », par exemple, est souvent utilisé. Il désigne les points à acquérir (en effectuant des quêtes, en tuant des monstres…) pour parvenir au niveau suivant.

Quant au PNJ, c’est un personnage non joueur qui est donc contrôlé par l’ordinateur. J’aime bien traiter les gens de PNJ pour me moquer d’eux. Je sais, c’est mal.

  • Les termes utilisés dans la presse spécialisée

Quand on s’aventure du côté des articles spécialisés, les acronymes sont eux aussi légion. On parle de DA pour désigner la direction artistique d’un jeu, soit l’ensemble des éléments qui façonnent son identité visuelle : l’environnement, le design des personnages… par exemple, Life is Strange a une DA très jolie. Voilà, c’est dit.

Quand on dit que l’IA d’un jeu est mal foutue, on fait référence à son intelligence artificielle. En clair, durant une phase de bataille, si un PNJ fusille le vide pendant vingt minutes, on peut clairement dire qu’il y a un problème avec l’IA.

Enfin, DLC signifie « Downloadable Content » : il s’agit d’une partie additionnelle du jeu qui paraît généralement après sa sortie. Les tas d’extensions des Sims qui existent pour chaque édition sont des DLC.

sims-animaux

Merci d’acheter un DLC si vous voulez taper la discut’ à un perroquet en toute tranquillité

Des anglicismes en pagaille

On pourrait facilement remplacer les mots anglais par leur traduction française, mais c’est quand même stylé.

C’est déjà difficile de retenir des acronymes, mais en plus de ça, des tas de mots anglais pullulent dans les articles spécialisés. On va être honnête : on pourrait facilement les remplacer par leur traduction française. Mais on va être honnête une deuxième fois : les utiliser, ça fait stylé.

Là encore, il existe de nombreux mots pour désigner des types de jeux. Les point and clicks, par exemple, désignent les jeux où il suffit de cliquer sur des éléments de l’environnement pour déclencher des actions et avancer dans l’histoire. Tiny Thief est justement un point and click beaucoup trop mignon.

tiny-thief

On utilise aussi beaucoup de mots anglais pour détailler les aspects graphiques d’un jeu. Le sidescrolling désigne la vue de côté, comme c’est le cas dans New Super Mario Bross.

Le terme cell shading indique des graphismes aux contours très marqués, que l’on peut observer dans Borderlands 2 — et à titre personnel, je trouve ça très stylé.

borderlands-2

Autre mot de vocabulaire presque systématiquement utilisé dans les tests de jeux vidéo : le gameplay. Il désigne tout ce qui a trait à l’expérience de jeu et sa maniabilité. Le gameplay peut être fluide, novateur, compliqué… Flower, par exemple, a un gameplay très simple mais hyper agréable.

big-flower-jeu-video

Enfin, le mot casual gamer, ou casu, désigne les joueur•ses qui s’adonnent très occasionnellement à ce loisir. À noter que ce terme est souvent utilisé par certain•es gamer•uses de façon péjorative…

Des mots qui ont l’air super savants, mais en fait ça va

Un jeu qui est en bêta signifie qu’il est mis à disposition avant son lancement officiel, gratuitement ou non.

Dans le milieu, on a même des mots qui viennent du latin ! Ainsi, un jeu qui est en bêta signifie qu’il est mis à disposition avant son lancement officiel, gratuitement ou non. Il est destiné à être encore modifié par les développeur•ses, et peut donc potentiellement être buggé ou mal équilibré.

Overwatch a été proposé gratuitement en bêta pendant une semaine, peu de temps avant son lancement payant. Mais en l’occurrence, c’était plutôt une opération marketing.

Parfois, on se croirait limite dans un laboratoire. Un biome est une partie de terrain avec ses caractéristiques propres. Don’t Starve illustre bien le terme : on peut y retrouver des biomes marécages peuplés de tentacules et de cochons-garous, des biomes forêts ou prairies…

don't-starve-biomes

Ici, on aperçoit un biome pierre et un biome prairie.

Dans un jeu généré en procédural, toutes les parties sont différentes !

Vu qu’on parle de Don’t Starve, on peut aussi s’intéresser au terme procédural. Un jeu généré en procédural signifie que la carte sera générée aléatoirement à chaque début de partie. De fait, toutes les parties seront différentes et il sera inutile de jouer les malin•gnes en essayant d’apprendre la map par cœur.

Voilà, il existe des tas d’autres mots mais cet article est déjà long ! Toi, petit•e newbie qui passerait par là, te voici désormais armé•e pour découvrir le monde complexe des critiques de jeux vidéo !

big-twitch-guide

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AngelTen Richard II
    AngelTen Richard II, Le 23 juin 2016 à 13h52

    @Crazy Nope, un Rogue-like est un jeu où chaque niveau est une carte générée aléatoirement ET où le personnage ne dispose que d'une seule vie et une seule sauvegarde (c'est à dire que quand tu es mort-e, tu es obligé-e de tout recommencer). Souvent il y a aussi d'autres conventions, comme le fait que visuellement, la carte soit à plat devant toi (tu as une vue de dessus sur le jeu), que le jeu soit au tour par tour (si tu ne fais rien, le jeu ne bouge pas), les personnages, objets, murs et escaliers sont des caractères ou de petites icônes, et pour agir, il faut appuyer sur une touche. C'est des jeux assez anciens en général (Rogue date des années 80, Nethack est pas beaucoup plus jeune). Par contre, ça permet de faire des choses relativement complexes, et la grande variété des objets et créatures possibles (vu que tu n'as besoin que d'un petit caractère pour les matérialiser), de leur pouvoirs, les pouvoirs possibles de ton personnage, etc. font que ce sont surtout des jeux de réflexion, et qu'il existe beaucoup de stratégies différentes pour gagner.

    Spoiler

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)