Les Invisibles, le film percutant sur la réalité des femmes sans-abri

La bande annonce du film Les Invisibles de Louis-Julien Petit est désormais disponible. Elle annonce une pépite percutante sur la vie quotidienne des femmes SDF.

Les Invisibles, le film percutant sur la réalité des femmes sans-abri

Quand les jours commencent à refroidir, et le soleil à tomber de plus en plus tôt, je pense souvent aux personnes qui vivent dans la rue.

Quand je pars de chez moi le matin, quand je rentre chez moi le soir, je suis consciente de la chance que j’ai d’avoir un chez moi.

Et tous les jours quand je marche dans Paris, quand je prends le métro, ou quand je vais m’acheter à manger le midi, je suis confrontée à cette réalité face à laquelle je me sens impuissante.

Mais ce sont souvent des hommes que je vois dormir dehors, rarement des femmes. Et je n’imagine même pas une seconde ce que doit être leur quotidien.

À lire aussi : Comment aider les personnes sans-abri pendant la vague de froid ?

La bande-annonce de Les Invisibles, un film sur les femmes SDF

Les Invisibles est un film de Louis-Julien Petit, avec Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky, Déborah Lukumuena, Pablo Pauly et Sarah Suco, qui sortira en salles le 9 janvier 2019.

C’est une histoire d’engagement et de dévotion, dans un centre d’accueil pour femmes SDF qui va bientôt fermer et laisser ses résidentes à la porte.

Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales du centre pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Elles vont tout se permettre !

L’histoire du film est tirée du livre Sur la route des invisibles, femmes dans la rue de Claire Lajeunie.

Déjà primé au Festival du Film du Croisic, et au Festival International du Film de Pau, c’est une sacrée claque de rires et d’émotions !

Les Invisibles, un film touchant, drôle, rempli de femmes badass

Ce film est une pépite, un savoureux mélange entre un humour léger et piquant qui vient taper juste à l’intérieur, et la réalité cuisante de la vie de ces femmes.

C’est la réunion d’histoires ordinaires de femmes extraordinaires. Des femmes qui vivent le pire, le froid, la faim, les violences sexuelles, et qui bravent tous ces obstacles.

Et des femmes qui consacrent toute leur vie, au dépend de leur vie personnelle et intime, à aider leur prochain et mettre leur pierre à l’édifice.

Les Invisibles c’est une histoire humaine et nécessaire, qui met un coup, et donne envie de se lever et faire bouger les choses, à l’image des femmes courageuses dont elle fait le portrait.

À lire aussi : La maraude auprès des sans-abri, ça se passe comment ?

Les Invisibles, un film, et une aventure humaine

Mais ce qu’on sent aussi à travers ce film, c’est toute l’histoire qu’a vécue l’équipe du film pendant ce tournage. Les acteurs, le réalisateur, toute l’équipe technique…

Les actrices qui jouent les rôles des femmes SDF sont des femmes qui ont véritablement connu la rue, ou une situation précaire.

Il y a quelques mois, Déborah Lukumuena venait à la rédaction me raconter son histoire. Et au détour de notre conversation, elle m’avait expliqué pourquoi elle avait choisi de participer à ce film, et pourquoi cette histoire et son personnage l’avaient touchée :

« J’ai vu un homme qui arrivait avec une histoire de femmes, et surtout une histoire de femmes sans-abri.

C’est un sujet très lourd et très rare au cinéma, et j’aime être au service de sujets qui ne sont pas souvent abordés, qui frappent, qui font polémiques.

J’ai découvert une sensibilité chez ce monsieur qui m’a émue, et le personnage d’Angélique m’a aussi beaucoup ému.

C’est une jeune femme qui a la vingtaine, qui était sans-abri, qui s’est prostituée, et qui a finalement été adoptée par la directrice d’un centre pour SDF, dans lequel elle finit par travailler.

Le tournage a aussi été très éprouvant. Déjà parce qu’il faisait très froid (on a tourné en janvier et février 2018 à Tourcoing)… mais c’était aussi très dur, émotionnellement.

On a tourné avec des vraies femmes SDF, ou qui avaient déjà été en situation précaire. Je me suis retrouvée face à des femmes qui livraient leurs témoignages, de manière très brute, et se manger ça en pleine tête c’est brutal.

Mais je suis tellement reconnaissante d’avoir pu vivre ça. »

Tu peux lire l’intégralité de notre entretien sur madmoiZelle.

Les Invisibles sera dans les salles le 9 janvier 2019, et si tu vas le voir, crois-moi, il t’accompagnera bien au-delà de cette date !

À lire aussi : La réponse des SDF « français » aux intolérants qui pensent soudain à eux

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Commentaires
  • Melaura9
    Melaura9, Le 6 novembre 2018 à 20h58

    Merci pour cet article ! J'irai très certainement le voir...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!