Le soutien-gorge fête ses 100 ans, déjà !

Voilà maintenant cent ans que le soutien-gorge, figure emblématique de la féminité mais aussi idée de génie, ravit les femmes. C’est grâce à cet outil de « Mac Gyver » que notre poitrine reste belle et rebondie et ne ressemble pas (dieu merci !) à deux gants de toilette ! Pour célébrer ce centenaire, les magasins se […]

Le soutien-gorge fête ses 100 ans, déjà !

Voilà maintenant cent ans que le soutien-gorge, figure emblématique de la féminité mais aussi idée de génie, ravit les femmes. C’est grâce à cet outil de « Mac Gyver » que notre poitrine reste belle et rebondie et ne ressemble pas (dieu merci !) à deux gants de toilette !
Pour célébrer ce centenaire, les magasins se sont pliés en quatre.

  • Les Galeries Lafayette retracent un siècle d’histoire et de métamorphose (du 10 au 24 novembre). C’est vrai, après tout, que serions-nous sans le Wonderbra, le push-up ou les bretelles amovibles ? Chantelle et la marque Lycra signent une collection éditée en série limitée (et une de plus !) et revisitent les classiques.
  • Les galeries du boulevard Haussmann mettent à l’honneur des pièces uniques de lingerie. Et qui dit unique dit hors de prix…
  • Le 15 novembre, l’espace lingerie du grand magasin parisien se transforme en podium. Les modèles exposés seront proposés à la vente à des prix exorbitants pouvant aller jusqu’à 300 € pour les soutien-gorges incrustés de cristaux de Swarovski. Un défilé qui se terminera au Maxim’s avec un cocktail où l’on pourra entendre l’auteur de Les dessous de la féminité, un siècle de lingerie, paru aux éditions Assouline.

D’accord, nous devons beaucoup au soutien-gorge mais sommes-nous vraiment prêtes à subir tout ça ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Wesley
    Wesley, Le 7 novembre 2007 à 10h28

    Bah non, elles ne faisaient pas de sport, du tout (les seuls autorisés étaient le tir à l'arc ; le reste était considéré comme leur faisant perdre leur féminité). :)

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)