Koh Lanta, la guerre des sexes : commente la première émission ce soir !

Ça y est, fini les sportifs pleurnichards contre les « civils » revanchards, Koh Lanta reprend avec dix-huit anonymes qui iront s’affronter sur les côtes du Vietnam. La particularité de cette édition ? La guerre de sexes ! Les femmes, en jaune, affronteront les hommes, en rouge. Cela implique notamment l’apparition de nouvelles épreuves (pour assurer l’équité […]

koh lanta vietnam 2010

Ça y est, fini les sportifs pleurnichards contre les « civils » revanchards, Koh Lanta reprend avec dix-huit anonymes qui iront s’affronter sur les côtes du Vietnam. La particularité de cette édition ? La guerre de sexes ! Les femmes, en jaune, affronteront les hommes, en rouge. Cela implique notamment l’apparition de nouvelles épreuves (pour assurer l’équité entre les deux sexes), mais aussi des mini-guerres civiles dans les salons des français. Comme chaque année, il va falloir choisir son camp…

Les premières images nous exposent les mêmes choses qu’à chaque édition : 1. Koh Lanta marque profondément les mémoires des candidats 2. Koh Lanta, c’est très dur. C’est pour ça que nous, on le regarde du fond de notre canapé avec plein de trucs gras à manger et la langue de vipère bien pendue. Je ne sais pas si l’aventure a déjà tenté quelques unes d’entre vous, mais pour moi c’est hors de question, il en va de ma santé mentale. Surtout qu’au Vietnam, je risquerais probablement de me prendre pour Martin Sheen dans Apocalypse Now alors je vous dis pas le bordel.

Alors, au taquet pour cette dixième édition ? Limite je compte sur vous, parce que je n’ai plus TF1 depuis que j’ai déménagé, du coup je vais peut-être arpenter les rues de Paris en surveillant les postes de télé à travers les fenêtres. Je préfère vous prévenir.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 162 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Galaxy
    Galaxy, Le 19 septembre 2010 à 15h15

    Adieu, Frédérique. Nous te regretterons. Mouhahaha :)

Lire l'intégralité des 162 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)