Le « Julien World Tour » de Julien Blanc : sa venue en France annulée ?

En janvier 2015, Julien Blanc, « expert en séduction » abusive, annonçait une venue en France les 20 et 21 octobre prochains. Qu'en est-il exactement ?

Le « Julien World Tour » de Julien Blanc : sa venue en France annulée ?

Julien Blanc est un citoyen suisse et auto-proclamé « expert en séduction ». En 2014, Clémence Bodoc vous expliquait ses méthodes abusives, qui avaient donné lieu à la création d’un hashtag international #StopJulienBlanc, pour tenter de le stopper dans ses activités et de protéger les femmes, potentielles victimes de ses enseignements.

Coup de théâtre en janvier 2015 : le Pick Up Artist avait annoncé se lancer dans une tournée internationale. Avec notamment des dates en France, les 20 et 21 octobre 2015. À l’époque, nous avions lancé une pétition contre sa venue, pour interpeller Pascale Boistard, la secrétaire d’État aux Droits des Femmes. Vous aviez été 12 474 à la signer. Et Pascale Boistard avait manifesté sa solidarité.

pascale-boistard-tweet

Tweet posté le 28 janvier 2015

Quelques mois plus tard, qu’en est-il ? Julien Blanc va-t-il venir faire des séminaires en France ? Pour le savoir, je me suis lancée à sa recherche, sur l’Internet et plus loin.

À lire aussi : Julien Blanc (@RSDJulien), expert en harcèlement sexuel raciste, « s’explique » pour la première fois [MAJ]

Sur le site officiel, les dates ont disparu

J’ai commencé par examiner les différents endroits où Julien Blanc est présent sur Internet. Première étape : le site officiel du JulienWorldTour, qui répertorie les dates, par ville et par pays, auxquelles le Pick Up Artist donnera ses conférences payantes. Pour mémoire, voilà à quoi ressemblait l’agenda du Julien World Tour publié sur cette plateforme en janvier 2015 :

julien-blanc-planning

Et le voici tel qu’il apparaît maintenant sur le site officiel du Julien World Tour :

julien-blanc-world-tour-octobre-2015

Comme on peut le constater, les deux dates françaises des 20 et 21 octobre, et celles d’autres pays, ont mystérieusement disparu de la liste. Il n’est donc plus possible de s’inscrire via le formulaire du site pour un quelconque événement chapeauté par Julien Blanc en France.

Cela dit, les formulaires des conférences passées sont toujours ouverts, alors que les événements ont déjà eu lieu. Je ne sais donc pas si on peut se fier à ce site, ni s’il s’agit de la seule plateforme où se procurer les places pour les interventions du Pick Up Artist. Je constate simplement qu’il s’agit déjà d’un canal en moins sur lequel Julien Blanc peut encourager la participer à ses événements douteux.

Sur les réseaux sociaux, aucune annonce apparente

Sur Twitter, le compte @RSDJulien s’est refait le portrait, sous le nom de @JulienHimself. Parmi les derniers tweets postés et les réponses de Julien Blanc, on ne trouve aucune mention d’arrivée à Paris, ni à Lyon. Pas plus que dans les recherches Twitter, en tapant comme mots-clés « Julien Blanc + Paris », « Julien Blanc + Lyon », ou encore « Julien Blanc + France ».

En l’espace d’un an, son compte Instagram s’est métamorphosé : aux photographies amateur ont succédé des shoots ultra retouchés, des mises en scène au nom de chaque ville traversée. Après chacun de ses passages, Julien Blanc remercie ses élèves sur les réseaux sociaux. Mais toujours pas de mention d’un passage à Paris ou à Lyon. Si l’on remonte le fil de Julien Blanc pour retrouver les images publiées il y a environ un an, on lit des commentaires négatifs ou qui font allusion à la culture du viol véhiculées par ses speechs. Mais sur les derniers mois, les seuls spectateurs de son étalage sur le web semblent être des internautes transis qui le complimentent sur son physique.

En plus de sa chaîne YouTube @RSDJulien, Julien Blanc en a ouvert une deuxième sous le nom de @JulienHimself, sur laquelle il dispense ce qui se veut être des conseils de vie épanouissants. J’ai regardé la dernière vidéo : de belles paroles un peu creuses en anglais qui se veulent philosophiques, des violons à profusion, des plans sur le visage du Pick Up Artist, bref, du gros tire-larmes à l’américaine, mais toujours pas d’annonce tonitruante d’un quelconque passage en France.

Et les organismes officiels ?

Afin d’en avoir le coeur net, j’ai envoyé un mail (sous une fausse identité masculine) au site de RealSocialDynamics, qui travaille avec plusieurs professionnels du coaching en séduction (entendez Pick Up Artists, dont Julien Blanc. J’ai demandé à assister à une conférence de ce dernier, et les ai interrogés sur l’absence de dates en France.

julien-blanc-mail

contenu-mail-julien-blanc

Note : ceci est rédigé sans trop se préoccuper des fautes d’anglais, puisque je suis censée être un homme français lambda d’une trentaine d’années, et non une personne bilingue.

Ce mail a été envoyé le 15 octobre 2015. À l’heure qu’il est, je n’ai reçu aucune réponse.

Et les communes françaises qui étaient censées accueillir les interventions de notre coach annoncées en janvier dernier, sont-elles au courant de quelque chose ? Contactés, les services presse des mairies de Paris et de Lyon, les deux villes françaises dans lesquelles Julien Blanc devait donner conférence, disent n’être en mesure de me fournir « aucun renseignement » sur le sujet.

Le nom de Julien Blanc n’évoquent rien aux personnes interrogées. Mais elles précisent que si les événements sont organisés dans des salles privées (ce qui pourrait tout à fait être le cas), la Mairie n’en a pas connaissance, sauf s’il y a « menace de trouble à l’ordre public ».

Voyons du côté des institutions. En janvier 2015, nous avions interpellé le Secrétariat d’État aux Droits des Femmes à propos de la venue de Julien Blanc. Pascale Boistard, la Secrétaire d’État, avait réagi en affirmant qu’elle avait « décidé d’examiner[…] les moyens d’actions qui pourraient nous permettre d’empêcher tout discours d’incitation au viol et aux violences sur notre territoire ».

Neuf mois plus tard, qu’en est-il ? Le cabinet sait-il quelque chose d’une éventuelle venue de Julien Blanc ? Des mesures ont-elles été prises pour lui interdire de se rendre sur le territoire français ? Interrogé, l’entourage de Pascale Boistard déclare :

« Il faut d’abord préciser que le droit français n’impose pas de déclaration préalable pour des réunions, qui, en l’occurrence, peuvent se tenir dans des lieux relativement confidentiels. La veille sur la presse, les réseaux sociaux et les sites de M. Blanc sont donc les principaux outils possibles à ce stade. À notre connaissance, aucune réunion de Julien Blanc n’est à ce jour annoncée en France. »

Aurait-on eu gain de cause ? La tentation est donc plus que grande de conclure de ces différents constats que l’expert en séduction a effectivement annulé son séjour en France pour cette fois. Mais cela, on ne pourra le confirmer que lorsque le 21 octobre prochain sera passé.

Julien Blanc ne comprend toujours pas ses torts

Et quant bien même ses séminaires auraient été annulés, cela ne signifie pas que le Pick Up Artist et ses méthodes sont en perte de vitesse. Car Julien Blanc poursuit ses conférences sur le reste du globe. Et il semble persuadé du bien-fondé de sa mission.

Dans une interview donnée en août dernier au site Observer.comJulien Blanc se dit victime d’un bashing médiatique, prétend que ses vidéos ont été remontées pour donner une mauvaise impression et que le contenu de ses conférences n’a rien à voir. Voilà par exemple sa version sur la vidéo qui a donné naissance au hashtag #StopJulienBlanc :

« J’avais initialement publié une vidéo sur YouTube, avec un extrait de cinq à sept minutes d’un séminaire de trois heures que j’avais donné à San Francisco, dans lequel je parlais de mon voyage au Japon un an auparavant. Maintenant, pour être clair, ce que je dis dans cette vidéo n’a rien à voir avec ce que j’enseigne actuellement. […]

Mon image publique a toujours été extrêmement provocante et basée sur un marketing choc, et tous mes fans savent qu’il ne faut pas le prendre trop au sérieux. […] Ce qui s’est passé ensuite, c’est que quelqu’un a pris cette vidéo, a sélectionné des morceaux sans ma permission, a ré-arrangé le contenu du séminaire pour donner l’impression que j’étais sérieux dans ce que je disais […] »

Sur l’annulation de ses séminaires en Australie, il a aussi sa version :

« Contrairement à ce qui a été dit dans les médias, je n’ai jamais été banni d’Australie. Mon visa été révoqué à cause de détails techniques qui sont maintenant résolus, mais cette fausse information a transformé tout ça en quelque chose d’encore plus gros […] »

Mouais. Julien Blanc prétend encore que ses tweets, ses photos et ses vidéos ont été détournés par les médias et les militant•es. Ce qu’on lui reproche ? Il n’a visiblement pas l’air de s’en soucier ou de vouloir le comprendre :

« Les choses ont dégénéré si vite et j’ai été confronté à tant de fausses accusations, que je ne pouvais vraiment rien faire. Si je les ignorais, les gens supposeraient qu’ils ont raison… Et si je leur répondais, les gens penseraient qu’ils ont raison du simple fait que je leur accordais de l’attention […]

Je développe actuellement mes activités au-delà du fait d’avoir du succès avec les femmes, en partageant ce que j’ai appris pendant toutes ces années de voyage et d’enseignement, aussi bien que ce que j’ai appris en vivant ça. […] »

La remise en question du coaching en séduction n’a pas l’air au programme. Les anti-Julien Blanc ont peut-être gagné quelques batailles autour du globe, mais nous n’avons pas remporté la guerre. Alors en attendant, restons vigilant•e•s.

Vous pouvez continuez à signaler les comptes des Pick Up Artists quand vous en croisez un. Et n’oubliez pas (vous pouvez le répéter autour de vous) : le consentement, c’est essentiel.

À lire aussi : Culture du viol, consentement et « zone grise »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MissSophie
    MissSophie, Le 26 octobre 2015 à 12h52

    Je pense avoir été victime d'un "pick up artist" il y a quelques mois dans une boîte de nuit Lyonnaise. Parce qu'on peut malheureusement imaginer que Julien Blanc ne doit pas être le seul adepte de cet "art", et qu'avec la démocratisation de la culture du viol, ces individus prolifèrent comme de la pourriture sur un fruit bien mûr. :mad:
    J'étais en train d'accompagner des amis fumer leur clope sur la terrasse de cette boîte, quand un mec que je ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam surgit comme un Pokémon sauvage, me dit en une demi seconde qu'il fait un concours du plus grand nombre de filles embrassé et avant que j'ai le temps de réagir, me choppe la tête dans ses mains et colle sa bouche contre la mienne et repart en rigolant. Il m'a fallu quelques secondes pour me rendre compte de ce qu'il venait de se passer, demander confirmation à mes potes. Mais c'était clair dans ma tête: intrusion, rapport physique amoureux par surprise et forcé=agression sexuelle. Du coup je l'ai choppé par l'épaule le temps qu'il trouve une autre victime et je lui ai fait comprendre ce qu'il venait de se passer, et j'ai consciencieusement choisi mes mots dont "agression sexuelle", "porter plainte" "appeler les vigiles" et le jeune homme s'est fondu en excuses, promettant qu'il se rendait pas compte de la violence de ses actes, et qu'il ne recommencerait plus.
    Le pire dans cette histoire c'est que ce garçon était plutôt mignon, et que s'il était venu respectueusement me parler, qui sait ce qu'il se serait passé.
    En attendant, il a pourri ma fin de soirée et surement celle de pas mal d'autres filles. Ce garçon était manifestement pas un mauvais bougre et me se rendait simplement pas compte de ce qu'il faisait et des conséquences de ses actes.

    En bref, ne vous laissez pas faire! Une petite mise au point sur les droits des personnes et sur le respect des femmes peut les refroidir et leur éviter de s'en prendre à d'autres filles. :boxing:

    Bisous les Madz:rockon:

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)