L’Italie adopte l’union civile pour les homosexuels !

Les homosexuel•les pourront dorénavant s'unir en Italie et c'est un grand pas... Mais quelles sont les limites de ce contrat ?

L’Italie adopte l’union civile pour les homosexuels !

L’Italie vient d’adopter l’union civile pour les homosexuel•les, nous annonce Le Monde. Pas encore le mariage, mais déjà un joli signe d’espoir pour la communauté LGBT italienne.

Après un vote au Sénat en février, les député•es ont à leur tour voté la confiance au gouvernement de Matteo Renzi aujourd’hui. Le texte de loi sera formellement adopté dans la soirée après une série de votes de procédure sans incidence.

Le président du Conseil des ministres a déjà réagi sur son compte Facebook par un statut émouvant.

Aujourd’hui est un jour de fête pour tant de gens. Pour ceux qui se sentent enfin reconnus. (…)

Nous écrivons une autre page importante de l’Italie que nous voulons. Nous le faisons en posant la question de confiance parce que de nouveaux retards n’étaient pas possibles après des années de tentatives avortées.

Une union, pas un mariage

Concrètement, cette union permet aux concubin•es d’accéder, qu’ils/elles soient hétérosexuel•les ou homosexuel•les , à un statut particulier. Pour les couple gays, l’union sera qualifiée de formation sociale spécifique. Elle prévoit entre autre :

  • L’obligation d’assistance morale et matérielle réciproque
  • Le bénéfice de la pension de réversion (une part de retraite dont bénéficiait l’assuré•e décédé•e peut être versée au/à la conjoint•e survivant•e)
  • Le titre de séjour pour le/la conjoint•e étranger•e
  • La possibilité de prendre le nom de sa/son conjoint•e…

Cependant, les couples du même genre ne pourrons toujours pas adopter d’enfants naturels du/de la conjoint•e.

À lire aussi : L’homoparentalité, qu’en disent ceux que ça concerne ? — Le Petit Reportage

Selon Le Monde, le texte n’interdit pas pour autant les demandes d’adoption déposées au cas par cas. Certaines ont même déjà été validé par des tribunaux, au nom de l’intérêt de l’enfant à une continuité affective.

Il y a toujours deux manières de voir les choses : le verre à moitié plein, celui à moitié vide. Je vote pour l’espoir !

À lire aussi : Avec #ProudToLove, YouTube célèbre le mariage pour tous

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • PoussiM
    PoussiM, Le 11 mai 2016 à 20h05

    Une belle avancée !! je suis contente pour les italiens.nes !

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)