Histoire de la beauté — Le fond de teint

Le fond de teint, que tu en sois adepte ou pas, tu en as certainement déjà entendu parler, mais savais-tu qu'on maquillait déjà sa peau au temps de l'Ancien Testament ? Virginie revient sur l'histoire de ce produit très populaire.

Histoire de la beauté — Le fond de teint

Liquide, compact, mousse, sans-huile, minéral… En une cinquantaine d’années, le fond de teint est devenu un incontournable des trousses de maquillage et caracole en haut des ventes de parfumerie.

Mais si le fond de teint comme tu le connais est une invention récente, sache qu’on utilise des produits cosmétiques pour modifier l’aspect de la peau depuis l’Antiquité. Le maquillage du visage n’avait alors rien d’extraordinaire et hommes et femmes s’échangeaient poudres et fards gras librement.

En Grèce, on appliquait de la craie en poudre sur son visage pour le pâlir. À Rome, toujours dans l’optique de blanchir son visage, on utilisait une pâte terriblement toxique de blanc de céruse. Sa composition à base de plomb pouvait entraîner de graves problèmes de peau et même la mort.

Malgré sa dangerosité, cette recette est restée très populaire et, au Moyen Age, les femmes s’en tartinaient allègrement l’épiderme. Dans un style moins dangereux, les coquettes de l’époque appliquaient aussi du blanc d’œuf cru sur leur visage afin de lui donner un aspect lisse et sain. Et oui, le blanc d’œuf cru est l’ancêtre de nos bases de teint !

Pendant l’époque victorienne, les femmes utilisaient une mixture à base d’oxyde de zinc, de mercure et de nitrate d’argent pour blanchir leur peau. Heureusement pour la santé de leurs épidermes, la quête de la pâleur romantique finit par s’essouffler.

Il faudra attendre le XIXème siècle pour qu’une première version du fond de teint comme on l’imagine aujourd’hui soit créée. Cette invention est due au chanteur d’opéra et chimiste allemand Ludwig Leichner. Il s’agit alors d’un fard gras sous forme de stick formulé à partir d’ocre, de zinc et de gras de porc. Ce type de maquillage très épais et occlusif n’est alors utilisé que par les acteurs de théâtre.

Ces sticks restèrent très à la mode jusqu’à l’invention d’une version plus fluide et facile d’utilisation par le maquilleur Max Factor.

Le premier fond de teint à être proposé au grand public est le fameux Pan Cake de Max Factor, dans les années 30. Son rendu est beaucoup plus naturel sur la peau que celui des sticks et son format compact en fait un produit très simple à utiliser.

Les actrices de cinéma en sont folles et participent grandement à sa popularisation. Alors que les sticks étaient réservés aux théâtres et aux acteurs, le Pan Cake se porte sous toutes les lumières.

En 1940, une Américaine sur trois avait déjà acheté et utilisait Pan Cake. Ce produit existe toujours aujourd’hui, et si son packaging a changé, sa formule est restée la même.

Depuis le milieu du XXème siècle, l’offre s’est bien élargie et il existe autant de types de fonds de teint que de types de peau et d’envies. Les formules ont bien évolué et les ingrédients occlusifs des premiers sticks ont vite été remplacés par des composants plus doux pour la peau.

Sélection de fonds de teint qui claquent

Et voilà, tu en sais désormais un peu plus sur ce produit culte !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Velvetandchampagne
    Velvetandchampagne, Le 8 octobre 2013 à 17h09

    arsinoe;4403750
    velvetandchampagne;4403539
    Je trouve ça dingue à chaque fois, qu'avant, les gens étaient prêts à jouer avec leur santé pour être 'beaux' ? Enfin, le savaient-ils que c'était dangereux ? Je pense, quand même...  
    Fait-on mieux maintenant entre les UV, les régimes dangereux, les compléments alimentaires à outrances , toutes les cochonneries dans nos produits, la chirurgie esthétique..?

    Certes nous avons des règles qui encadrent tout ça mais il y a des risques plus ou moins connus et des personnes mettent leur santé en danger en toute connaissance de cause.
    Je suis tout à fait d'accord ! J'ai un peu parlé sans réfléchir aux pratiques d'aujourd'hui..

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)