Hayao Miyazaki sort de sa retraite et sauve (un peu) cette année 2016 pourrie

Hayao Miyazaki, grand maître de l'animation japonaise, sort de sa retraite pour annoncer la préparation d'un nouveau long-métrage. La bonne nouvelle du jour !

Hayao Miyazaki sort de sa retraite et sauve (un peu) cette année 2016 pourrie

Le célèbre réalisateur japonais des films cultes comme Le voyage de Chihiro, Mon voisin Totoro, et d’autres animations tout aussi connues, avait annoncé (après son magnifique Le vent se lève en 2013) son départ à la retraite de la scène cinématographique. Officiellement, il ne serait plus attaché qu’à des projets liés au musée du studio Ghibli.

Comme si on y avait cru !

À lire aussi : Sélection déco pour un intérieur façon Ghibli

mononoke-foret

Selon AnimeNewsNetwork, NHK, la chaîne de télévision nippone, diffusait hier une émission spéciale L’homme qui n’en a pas fini : Hayao Miyazaki. Tout est dans le titre.

Le monsieur qui avait passé ses quelques années de retraite à travailler sur un court-métrage pour le studio Ghibli ne s’arrête pas là. Il aimerait que son Boro la Chenille devienne un long-métrage si l’éminent studio l’approuve (comme si une proposition de Miyazaki pouvait être refusée !), car il n’est pas complètement satisfait du résultat actuel.

Hayao Miyazaki prévoit que ce projet lui prendra cinq ans, et sera fini avant 2020, année à laquelle Tokyo accueillera les Jeux Olympiques.

À savoir que le court-métrage Boro la Chenille ne sera disponible qu’au musée tokyoïte du studio Ghibli et durera 12 minutes. L’histoire a germé pendant plus de 20 ans dans l’esprit de Miyazaki.

big-film-hayao-miyazaki-art-nouveau

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cutie ju
    Cutie ju, Le 21 novembre 2016 à 15h44

    @Lisoren Ahah tkt j'ai aussi tendance à sauter des mots et lire en diagonale, je connais :-p

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)