Elton John VS Madonna — Les guerres musicales #1

Parce que la musique ce n'est pas que du rythme et de l'amour, retour sur les plus grandes bagarres entre artistes. Premier épisode : la guerre des divas, Madonna VS Elton John.

Elton John VS Madonna — Les guerres musicales #1

La guerre des divas peut parfois être (presque) aussi violente qu’un conflit international. Celle qui a opposé Madonna et Elton John est un classique du genre, fort en rebondissements, clashs et insultes bitchesques.

Ayant tous les deux entamé leur carrière dans le courant des années 1970 et connu le top de leur carrière médiatique et musicale dans les années 1980 et 1990, le pianiste anglais et la chanteuse américaine sont des icônes musicales comparables dans leur succès. Bien que leurs influences ainsi que leurs genres musicaux soient différents, ils sont tous les deux associés aux plus grand•e•s de la pop anglo-saxonne : Madonna et Elton John ont été respectivement classés 2ème et 3ème du classement « The Billboard Hot 100 Top All-Time Artists » en 2008.

Ils sont tous les deux détenteurs de records de longévité dans les classements de vente en Angleterre ainsi qu’aux États-Unis (une vingtaine d’années aux classements chacun, tranquillement). Forcément, ça crée des rivalités… et la leur a commencé dans les années 2000.

Acte 1 : Elton John insulte Madonna à la télé anglaise

En 2004, lors de la cérémonie des Q Awards (une remise de prix aux artistes musicaux de l’année par le magazine Q, comme son nom l’indique), Elton John a animé la soirée en s’en prenant publiquement à Madonna.

L’artiste britannique avait déjà fait des remous en 2002 à propos de la chanson Die Another Day, composée pour la bande-originale du James Bond du même titre. Il est vrai que la chanson était d’une qualité discutable, mais monsieur John n’y est pas allé avec le dos de la cuillère : il a déclaré que c’était « le pire générique de James Bond jamais créé » !

elton-madonna-1

« Je dis ce que je veux, je suis le roi. »

Bref, revenons donc en 2004 : Madonna était nommée dans la catégorie « Performance live de l’année », mais n’a pas gagné le prix, décerné à Muse. Pourtant, ce bon vieux Elton, venu accepter le prix d’« Auteur-compositeur classique de l’année », n’a pas pu s’empêcher d’y aller de sa petite remarque piquante :

« Madonna, meilleure performance live ? Mon cul ! Depuis quand est-ce que du playback c’est du live ? Je suis désolé de dire ça mais je pense que quiconque fait du playback sur scène face à un public qui paye 75 balles la place devrait être abattu. Merci beaucoup. Je viens de me bannir de ses cartes de voeux mais est-ce que j’en ai quelque chose à foutre ? Non. »

Ça, c’est fait.

Acte 2 : Elton John remue le couteau dans la plaie

Je préfère l’annoncer dès maintenant : Elton John est le méchant dans cette histoire, dans la mesure où, si ses accusations sont peut-être fondées, il en remet toujours une couche alors que Madonna ne prend pas la peine de relancer le débat.

elton-madonna-3

Elle a autre chose à foutre, franchement.

Nous voici donc en 2011, après 7 ans de petites piques mais aussi de « oui bon j’ai pas été très gentil, je l’aime bien moi Madonna » de la part d’Elton John et de démentis par la porte-parole de Madonna. Lors d’une interview pour le magazine Rolling StoneElton en a remis une couche sur cette histoire de playback (et en a profité pour clasher Billy Joel, pépouze) :

« N’importe quel•le artiste faisant du playback devrait être abattu•e. Foutez-les simplement dans la rue et descendez-les. Je trouve que Madonna fait des shows incroyables et je suis un grand fan de certains de ses disques. Je ne voulais pas lui faire de la peine donc je me suis rattrapé et je lui ai présenté mes excuses. Je pense qu’elle a été la première dans son genre mais je persiste et je signe. En live, ça veut dire en live. »

Acte 3 : Madonna réplique et David s’en mêle

elton-madonna-4

On peut vraiment plus fumer sa clope tranquille.

Les Golden Globes de l’année 2012 ont marqué un nouveau tournant dans la guerre des divas puisque les deux artistes se sont retrouvés face à face dans la catégorie « Meilleure Chanson de l’année » : Madonna a remporté la récompense face à un Elton John évidemment vexé comme un pou. Si cette fois il a su se contenir, c’est son mari David Furnish qui est monté au créneau, tout d’abord avec un message sur Facebook plutôt clair :

« Madonna. Meilleure chanson ???? Putain !!! »

Il a ensuite critiqué le discours de Madonna, qu’il considérait comme « gênant de narcissime ». Mais cette fois, la chanteuse a réagi, lors d’une interview tournée dans les coulisses des Golden Globes, signant ainsi la première intervention à peu près mature de cette gué-guerre :

« J’espère qu’il me reparlera d’ici quelques années. Il est connu pour s’être énervé contre moi… Il gagnera un autre prix. Je ne me sens pas coupable. »

Acte 4 : Lady Gaga rentre dans l’arène et relance les hostilités

La guerre serait un peu répétitive sans une troisième personnalité : Lady Gaga est appelée à la barre !

Exubérante, fan des costumes improbables et auteure de chansons mettant en avant la confiance en soi et le girl power, Lady Gaga n’a jamais démenti être inspirée par Madonna. Toutefois, cette dernière n’a pas beaucoup apprécié le titre Born this way, que beaucoup ont comparé à Express Yourself et que Madonna elle-même a jugé « réducteur ».

Pourtant, peu de temps après la sortie du tube de Lady Gaga, Madonna signait un mash-up des deux titres lors de sa tournée MDNA Tour : l’inspiration à double-sens ?

Suite aux petites remarques de la part de Madonna, Lady Gaga a tenu à recentrer le débat :

« Les choses ont vraiment changé entre maintenant et il y a 15 ans : c’est ce qui rend Born This Way si pertinente selon moi, car j’ai vraiment besoin que vous soyez tou•te•s conscient•e•s du monde inacepptable dans lequel nous vivons actuellement. Nous sommes dans un contexte social entièrement différent et tout va bien, on n’a plus besoin de s’attaquer et de détester les uns les autres. »

Elle faisait très probablement écho à la guerre Madonna / Elton John, lequel a pris le parti de Lady Gaga, estimant que Madonna avait été très injuste envers la petite nouvelle. Autant dire qu’on était pas sortis de l’auberge puisque ce dernier a ajouté, je cite :

« Désolé, mais sa carrière est finie. Si Madonna avait un minimum de bon sens, elle aurait fait un album dans la veine de Ray of Light et serait restée loin de ces trucs de danse pour rester une grande chanteuse pop, un domaine dans lequel elle excelle. Mais non, elle a préféré monter sur scène et prouver qu’elle peut encore le faire… […] Elle ressemble à une putain de strip-teaseuse de fête foraine. »

J’aurais pas aimé.

Acte 5 : ils vécurent heureux et eurent beaucoup de tubes

La situation semblait complètement bloquée et perdue depuis belle lurette quand soudain, le seul moyen de réconcilier les gens est entré en jeu : la bouffe !

En effet, Madonna et Elton John se sont croisés en mai 2013 dans un restaurant parisien, qui a fait office de terrain d’entente (c’est qui les Suisses maintenant ?) puisque l’Anglais s’est excusé auprès de la chanteuse et l’a invitée à dîner. Celle-ci aurait pu (à raison) l’envoyer bouler mais a accepté ses excuses avec plaisir, en ayant un peu sa claque de tout ce conflit.

elton-madonna-6

Madonna n’est qu’amour, les gars.

C’est donc en beauté que la guerre des divas s’est terminée, mais elle n’en est pas moins restée culte dans l’histoire de la musique et dans celle des guerres entre artistes. Elle a d’ailleurs fait l’objet d’un mash-up plutôt réussi par le casting de Glee : un savant mélange de The Bitch is Back par Elton John et Dress You Up par Madonna.

Petite précision néanmoins car ce n’est pas expliqué clairement dans l’épisode en question : The Bitch is Back ne fait pas du tout référence à Madonna, puisque la chanson date de 1974 ! « The bitch» est une douce allégorie représentant l’homosexualité d’Elton John, son goût pour les déguisements et les personnages qu’il aimait incarner sur scène avant d’officialiser son orientation sexuelle, au début des années 1990.

À bientôt pour une nouvelle guerre musicale pas piquée des hannetons !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kanta
    Kanta, Le 27 février 2015 à 16h26

    @LouiseScheuh Oui je te rejoins totalement sur le fait que ça soit pas malin de sa part, c'est même carrement lourd et contre productif. Mais d'un autre côté un artiste qui se sert du playback en concert ça me rend dingue, surtout au prix des places. Je ne sais pas si Madonna fait partie de cette catégorie là ou non mais comme tu le dis, c'est un problème majeur de toute façon.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)