Gangnam Style, signe ultime de l’imminence de la fin du monde

Gangnam Style de Psy pourrait bien être la cause de la fin du monde, selon un étudiant français qui a étudié des ouvrages de Nostradamus.

Edit, le 3 décembre – Ce qui devait arriver arriva : cette vidéo qui nous a tant fait rire était un fake. Guillaume Leroy, « thésard en littérature de la Renaissance » s’appelle finalement Simon Gosselin et il est finalement auteur-réalisateur et étudiant en arts. Et dire que je le pensais drogué au Nesquick coupé à l’acide…

Mais soit : dans une entrevue à Ouest France, Simon s’étonne de l’envergure qu’a pris cette vidéo qu’il a tourné vite fait dans sa chambre en se basant sur un verset inventé par ses soins de Nostradamus. Si vous craigniez donc de ne plus pouvoir regarder le clip de Psy sur Youtube, vous pouvez recommencer sans que ça ne vous rende complice d’un meurtre interplanétaire. Quoiqu’il en soit, voilà qui devrait lui faire une bonne pub et lui ramener pas mal de monde sur sa page Facebook et dans ses followers Twitter.

(Merci beaucoup à Adeline, Pauline et Maryne pour nous avoir prévenu aussi vite sur Facebook !)

Le 29 novembre – J’ai un peu sous-estimé Psy et son Gangnam Style : depuis le milieu de l’été, je me contente de trouver que ce n’est qu’une chanson de merde déjantée assortie d’un clip à la con sincèrement fantaisiste. Mais une vidéo qu’Alicia G. a tenu à partager avec nous sur Facebook me prouve que ce morceau de pop sud-coréenne est bien plus que ça.

La vidéo qui va suivre va probablement vous retourner le cerveau. Personnellement, elle m’a beaucoup fait penser aux premières minutes de films catastrophes pendant lesquelles un scientifique à lunettes et grosses chemises à carreaux découvre que le monde est en danger et commence à entamer les démarches pour parler au président des Zétazuni. Mais là, c’est du sérieux, c’est la vraie vie. Cette vidéo nous montre Guillaume, un doctorant actuellement en pleine recherche pour sa thèse sur la littérature de la Renaissance, notamment sur Nostradamus. Dans un paragraphe des Prophéties, il a fait une incroyable découverte. Une découverte qui pourrait bien changer la face du globe : Gangnam Style pourrait provoquer la fin du monde.

Il explique qu’il n’a compris une prophétie de Nostradamus que ce week-end. Cette prophétie est la suivante :

« Du matin calme, la fin viendra une fois le nombre de cercles alignés à 9 sera, du cheval qui dansera. »

L’air grave, Guillaume nous explique alors que cette prophétie fait référence à Gangnam Style : le pays du matin calme est une paraphrase désignant la Corée, pays d’origine de Psy. Le cheval qui danse, c’est la chorégraphie que Psy apprend à tout le monde, de Britney Spears à Ban-Ki Moon. Il explique également que le nombre de cercles alignés à 9, ce sont les zéros du milliard de vues sur YouTube. La fin du monde, selon son interprétation, pourrait donc être se produire dès que le clip de Gangnam Style aura été vu un milliard de fois. Un cap que devrait justement dépasser Psy aux alentours du 21 décembre prochain, date du changement d’ère possiblement annoncé par les Mayas. Même s’il conçoit qu’il s’agit peut-être de pures coïncidences, il préfère rester prudent et demande solennellement à Psy de retirer sa vidéo de Youtube. Et pour que Psy comprenne son message, il a évidemment fait sous-titrer la vidéo en anglais, sinon, c’est un peu comme vouloir épiler un chien sans poil.

Et toi, t’y crois ou t’aurais plus tendance à penser qu’il s’agit d’un complot organisé par l’entourage de Justin Bieber, qui détenait jusqu’alors le record de la vidéo sur YouTube la plus regardée au monde et qui souhaite récupérer son titre ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mlle Juliette
    Mlle Juliette, Le 8 décembre 2012 à 15h01

    Hihi. C'est un de mes meilleurs potes.
    Un truc qui est sûr, c'est qu'il ne s'attendait pas à un tel buzz!

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)