5 films qu’il fait bon mater en automne, devant une soupe au potiron

Par  |  | 21 Commentaires

L'automne, c'est la saison des plaids tout doux, des couleurs profondes et de LA GLANDE. Alors si la chute des températures vous plonge dans l'angoisse et vous oblige à rester dans votre canapé, voilà de quoi vous réconforter.

5 films qu’il fait bon mater en automne, devant une soupe au potiron

Ah, l’automne

Sa charmante mélancolie, ses pommes de pin, ses recettes pleines de douceur, et SON PUTAIN DE VENT DANS MA TRONCHE.

Si comme moi, vous aimeriez bien troquer votre vie contre celle d’une ourse pour pouvoir hiberner, mais en avance, voilà de quoi vous distraire.

Enfilez un poncho, préparez vous un bon bol de soupe potimarron/châtaigne/crème fraîche et lovez-vous sous une couverture en pilou-pilou.

Je m’occupe du reste !

La trilogie du Seigneur des Anneaux, la plus épique

Comme je suis une personne hautement altruiste, je glisse dans cette sélection quelques Hobbits joufflus. Pour vous faire plaisir bien sûr, mais aussi pour rendre hommage à Mymy, qui a remis le nez dans les bouquins avec délectation.

Le Seigneur des Anneaux fleure bon le cocooning.

Enfin surtout le premier, qui se déroule en partie dans la Comté, où les fraises sont juteuses et l’herbe tendre. Mais je ne peux pas seulement vous recommander La Communauté de l’Anneau, car je sais qu’il est difficile de ne mater qu’un opus à la fois !

Quand on a mis le pied à l’étrier du bonheur signé Tolkien, impossible de s’arrêter. Alors ne luttez plus, matez-les tous !

  • De quoi ça parle, Le Seigneur des Anneaux ?

Je ne vais pas me taper de réécrire toute l’histoire. Déjà parce que vous la connaissez sûrement par coeur et aussi parce que j’ai la FLEMME. Mais pour celles qui seraient passées à coté du phénomène, en voilà les grandes lignes.

Frodon Sacquet (Elijah Wood), un Hobbit sympa (mais qui a franchement une tête à claques), doit dire adieu à sa vie de mec qui mange des pommes sur une pelouse pour remplir une mission cruciale : jeter un anneau dans le feu.

Alors ça a l’air de rien comme ça, mais c’est en fait une tâche ardue ! Frodon va devoir affronter des hordes d’Orcs sanguinaires et autres créatures infâmes.

Of course, il est aidé par un magicien trop cool et quelques types sympas dont un nain et un elfe niais à la perruque soyeuse.

Vous pouvez trouver la trilogie complète sur Amazon pour la modique somme de 36,14€.

Une belle fin, le plus tendre

L’heure est enfin venue pour moi de vous parler de cette MERVEILLE.

Cela fait maintenant trois ans que j’ai envie d’écrire dessus mais l’occasion s’est rarement présentée !

Une belle fin est sorti en 2013 et a signé ma rencontre avec Uberto Pasolini, un réalisateur italien au style pourtant très British.

Ce long-métrage met en scène Eddie Marsan (Atomic Blonde), dans son rôle le plus touchant. Je l’ai vu en automne, et je le reverrai sûrement à cette même période, pour ne rien gâter de sa douceur.

Ce film évoque des problématiques existentielles : la solitude, l’amour, et la mort.

J’étais inconsolable quand ça s’est terminé. Déjà parce que ces thématiques m’ont touchée, mais aussi parce que j’aurais voulu qu’Une belle fin dure toujours.

Regardez Une belle fin. Parce que c’est sublime mais surtout parce que j’en ai marre de ne pouvoir en parler à personne. Mes potes ne l’ont pas vu, mes parents non plus, et mes voisins sont des connards.

Pitié, ne me laissez pas seule à nager dans mon amour pour Une belle fin. Il mérite un public. Il mérite votre amour.

Et si Eddie Marsan vous émeut trop, consolez-vous devant quelques délices : tous les bonheurs culinaires de la saison se trouvent dans la box madmoiZelle d’octobre sur le thème de la bouffe automnale !

  • De quoi ça parle, Une belle fin ? 

John May a un job pour le moins singulier. Fonctionnaire dans une banlieue de Londres, il doit retrouver les familles de gens décédés. Un dossier va venir ébranler sa vie solitaire : celui de son voisin, un dénommé Billy Stoke…

Je ne vous en dis pas plus, si ce n’est qu’Une belle fin a été taillé dans la pierre aux merveilles.

Vous pouvez vous procurer ce bijou sur Amazon pour la somme riquiqui de 7,79€.

Légendes d’automne, le plus à cheval sur l’amour

Quoi ? Je n’aurais mis ce film dans la sélection que parce qu’il y a le mot « automne dedans » ? Point du tout mes petites ouailles.

Légendes d’automne fait partie des films que j’ai vus mille fois, parce que j’aime chialer en buvant du vin. C’est un peu ma passion.

  • De quoi ça parle, Légendes d’automne ?

Dans le Montana, Alfred (Aidan Quinn), Tristan (Brad Pitt) et Samuel (Henry Thomas) sont élevés par le père William Ludlow (Anthony Hopkins) et ses potes natifs américains.

Samuel tombe amoureux d’une femme sublimissime, j’ai nommé Julia Ormond. Il l’épouse puis part faire la guerre avec ses deux frères.

Malheureusement, il décède. Alfred et Tristan vont alors se disputer le coeur de la veuve…

Chialade garantie devant Légendes d’Automne, disponible surAmazon pour seulement 6,46€.

Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête, le plus creepy

Huhu, j’aime tant Sleepy Hollow ! Chaque automne, je me cale devant cette petite coquinerie signée Tim Burton.

Il allie douce horreur, poésie et citrouilles ! Plus de saison que ça, y a pas.

La première fois que je l’ai vu, j’avais précisément 7 ans et je n’ai pas dormi de la nuit.

Je l’ai revu 8 ans après, et l’ai finalement trouvé très drôle. On y retrouve l’empreinte sublime de son créateur, à l’époque où celui ci ne partait pas en couilles total (c’était quoi Big Eyes bordel ?).

  • De quoi ça parle, Sleepy Hollow ?

Dans un bled paumé de la Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont retrouvés dans un piteux état. Leur point commun : les corps n’ont plus de têtes !

Ichabod Crane (Johnny Depp), un cartésien convaincu, est envoyé sur le lieu des crimes pour tenter de résoudre l’affaire. À peine a t-il posé le pied sur le lieu du crime qu’il tombe amoureux de la belle Katrina Van Tassel.

Bon, après, des mecs se font découper la tronche dans tous les sens, et l’horreur devient vraiment palpable.

Sleepy Hollow est disponible sur Amazon pour la modique somme de 7,70€.

Sonate d’automne, le plus classique

Bon alors, on rentre dans une oeuvre un rien plus lente. Le cinéma d’Ingmar Bergman peu paraître chiant (voire chiantissime).

Mais un conseil, accrochez-vous ! Si tous ses films ne sont pas follement distrayants, Sonate d’Automne est une balade familiale si douce qu’elle laisse rêveuse.

Sorti en 1978, ce film traite des liens familiaux qui se font et se défont avec un regard très juste.

  • De quoi ça parle, Sonate d’automne ?

Charlotte Andergast est une pianiste de renom. Sa fille Eva la contacte 7 ans après avoir rompu tout lien avec elle, afin de discuter. Les tensions entre les deux femmes refont surface et aboutissent à une nuit de conversation.

Ce film est indispensable pour quiconque a des rapports tendus avec ses parents. Sonate d’Automne est un bijou de justesse qui assouplit le coeur et apaise l’esprit.

Vous pouvez vous sensibiliser au cinéma magnifique d’Ingmar Bergman grâce au coffret DVD disponible sur le site d’Amazon pour la somme de 19,99€ !

Et voilà pour ma sélection de films à voir cet automne, bien au chaud sous votre plaid ! À vous de me proposer vos chouchous !

À lire aussi : 8 films qui te donnent grave envie d’aller à l’école

Commentaires
Forum (21) Facebook ()
  • Irene Adler
    Irene Adler, Le 29 septembre 2017 à 17h59

    Moi mon film doudou de l'automne c'est Rebelle et pour ce qui est des série c'est Dowton Abbey je trouve l'ambiance de cette série british tellement automnale! Et puis pour la série chill et feel-good c'est New Girl

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!