Tout savoir sur les extensions de cils avant de sauter le pas

Une pose d'extensions de cils peut soulever de nombreuses questions alors Alison t'explique tout ce qu'il y a à savoir avant de prendre rendez-vous !

Tout savoir sur les extensions de cils avant de sauter le pas

Certaines lectrices ont l’oeil et ont remarqué que mes cils étaient longs… trop longs pour être vrais, trop longs pour être honnêtes !

Pour rédiger cet article, j’ai eu l’aide de l’une d’entre elles, une technicienne en pose de cils, formée en Russie (merci beaucoup Ekaterina) !

Effectivement, j’ai des cils longs car depuis quelques temps, je me suis laissée tenter par les extensions de cils, et franchement, je ne suis ni choquée, ni déçue.

Pourquoi j’ai succombé à la tentation des extensions de cils ?

Pour éviter le mascara

Mon envie de tester les extensions de cils vient surtout de l’époque où je vivais en Angleterre et aux États-Unis.

Les cils, je les aime très fluffy, très volumineux comme dans les pays anglophones, là où la pratique des extensions de cils me semblait plus répandue qu’en France.

Mais elle se démocratise de plus en plus en France désormais, et les extensions de cils y sont souvent plus « naturelles ».

On vous a déjà parlé d’extensions de cils sur le site, mais je voulais revenir plus en détails sur les différentes offres qui existent et sur toutes les précautions à prendre liées à l’hygiène ou au choix de son prestataire quand on a recours à des extensions de cils !

Avant de parler du comment, je voulais revenir sur le pourquoi !

J’ai un problème personnel avec le mascara. Comme j’ai les cils clairs, je trouve que le mascara n’a jamais l’air naturel sur mes cils, même quand j’en choisis un brun au lieu du noir habituel !

Au-delà d’être fatiguée d’appliquer du mascara, ce sont surtout mes yeux qui ne réagissent pas toujours très bien lorsque j’en porte.

Même quand j’en applique, un, hypoallergénique, je déteste cette sensation de maquillage qui s’effrite et entre dans mes yeux.

J’ai les yeux très réactifs, ils deviennent vite irrités et rouges. Depuis que j’ai mes extensions de cils, j’ai de moins en moins ce problème.

Il n’y pas peut-être pas de lien de cause à effet, mais j’ai la sensation qu’utiliser moins de produits sur mes yeux au quotidien (mascara, démaquillant et autres) est à l’origine de cette amélioration !

Je nettoie mes yeux avec du sérum physiologique et tout se passe très bien.

Mais attention, rien n’empêche de se maquiller lorsque l’on porte des extensions (je vais t’expliquer plus bas).

Pour faire ressortir mes cils clairs

Parce que j’ai les cils blonds/roux (autrement dit, invisibles) et que suis fatiguée du mascara qui me pique les yeux.

Je trouve ça révolutionnaire d’avoir l’air maquillée sans maquillage.

Avoir des extensions de cils fait gagner du temps le matin !

L’autre avantage très sympathique, c’est que même lors des réveils des plus difficiles, les yeux qui donnent l’impression d’être maquillés et plus ouverts, donnent meilleure mine !

La pose des extensions de cils

Distinguer les différents types de pose

Il faut déjà bien distinguer une pose d’extensions de cils et des faux cils, qui s’achètent en magasin et tiennent avec une colle « douce ».

La pose de faux cils, ça peut se faire tout•e seul•e tranquillou devant son miroir, mais pas les extensions.

Si tu ne te sens pas encore prêt•e à sauter le pas, tu peux toujours décider de te pimper de temps à autres avec des faux cils le temps d’une journée !

Faux cils Huda Beauty

Dans le game des extensions de cils, plusieurs options existent.

Il y a d’abord la pose classique, qui est faite cil à cil. C’est l’option la plus naturelle, que l’on appelle aussi la pose 2D.

Pour des cils plus volumineux il y a la pose 3D et pour un vrai regard de Marilyn Monroe, il existe le volume russe (même si en Russie on appelle ça le volume américain, bref).

Pour cette pratique, plusieurs cils artificiels au rendu très fin et naturel et d’une extrême légèreté sont posés sur un seul cil, ce qui les démultiplie et apporte une nouvelle intensité au regard.

Comment se déroule une pose d’extension de cils ?

Tu vas faire pipi (car tu ne vas pas pouvoir bouger pendant un long moment), l’esthéticien•ne te pose des patchs sous les yeux pour les protéger de la colle (Ekaterina avait des patchs hydratants, c’est plutôt sympa !) et te propose parfois de porter une charlotte.

Normalement, pour entretenir les extensions, la personne qui te les a posées te donne une petite brosse à cils, qui ressemble à une brosse de mascara propre.

Tu peux également utiliser la brosse d’un de tes vieux mascara à condition qu’elle soit bien nettoyée.

Ce genre de pose peut vraiment changer un regard, donc je suis d’avis à conseiller de tester des faux cils (ceux que l’on peut acheter dans le commerce) pendant un jour pour voir si on s’habitue à se voir comme ça au quotidien.

L’entretien des extensions de cils

Pour garder des cils tous beaux, il faut faire un remplissage des cils toutes les trois ou quatre semaines environ (ça varie selon les personnes) qui coûte vraiment moins cher que la pose initiale.

Il faut prendre rendez-vous dès que tu trouves que tes cils sont de plus en plus clairsemés et que ça commence à te déranger esthétiquement.

Si tu souhaites stopper ton expérience d’extensions de cils, il faut demander une dépose des extensions de cils, qui coûte souvent entre 7€ et 10€.

View this post on Instagram

#Extensiondecils#paris# avantapres#beauty#3d#estheticienne

A post shared by Ekaterina (@lesyeuxdebiche_ekat) on

L’idéal est de toujours passer par un•e pro pour le faire si vous n’êtes pas patient•e de les voir tomber tous seuls un par un.

Les DO et les DON’T de l’extensions de cils

La douce Ekaterina, m’a donné pleins de conseils pour bien faire vivre mes extensions.

Voici donc quelques geste à adopter pour prendre soin de ses extensions de cils :

  • Éviter tout contact avec l’eau pendant 24 heures et par la suite limiter le contact avec cette dernière, notamment si elle est salée.
  • Ne pas paniquer si on a les yeux un peu rouges sauf si la rougeur persiste après quelques heures (pour atténuer la rougeur si vous avez les yeux réactifs, le sérum physiologique permet d’apaiser les yeux qui piquent).
  • Ne pas s’exposer à un environnement humide, tel que sauna, hammam ou autre pendant 48 heures.
  • Brosser ses extensions, à l’aide d’une petite brosse à cils au moins une fois par jour lorsqu’elles sont sèches.

Brosse-les d’abord avec les yeux fermés comme pour les démêler, puis brosse les avec les yeux ouverts.

Car parfois les cils font leurs sales gosses et se tournent, il faut alors toujours faire en sorte de bien les brosser pour les remettre dans le droit chemin !

  • Ne pas utiliser de mascara, c’est tout le principe d’avoir recours à des extensions.
  • En revanche rien ne t’empêche de continuer de mettre de l’eyeliner et du fard à paupière. Il suffit de toujours bien te démaquiller.
  • Ne pas utiliser les démaquillants et tout produit à base d’huile.
  • Ne pas se frotter les yeux et toucher les extensions le moins possible.
  • Ne pas tenter d’enlever ses extensions de cils tout•e seul•e. On peut lire sur Internet qu’avec de la vapeur et de l’huile on peut s’en débarrasser mais ce n’est vraiment PAS UNE BONNE IDÉE.
  • Ne pas chercher à faire ses extensions soi-même ou sur quelqu’un d’autre !

C’est UN TRÈS MAUVAIS PLAN.

La colle utilisée peut être dangereuse entre des mains qui n’ont pas été formées à réaliser des extensions. Les extensions de cils ne suivent pas du tout la même technique qu’une pose de faux cils ! J’insiste !

  • Alterner des périodes avec et sans extensions, pour que les cils restent en bonne santé (c’est sympa d’offrir des vacances à ses cils parfois après les avoir beaucoup trifouillé).

Les idées reçues sur les extensions de cils

Les extensions de cils n’abîment pas les cils naturels si c’est fait correctement.

Cette pratique n’a pas toujours bonne réputation à cause de cas malheureux et spectaculaires qui circulent parfois sur les réseaux où des clientes se retrouvent… sans cils après.

J’imagine que ça peut faire très peur ce genre de mésaventures. Mais cela n’arrive pas avec des professionnels de confiance (j’explique plus bas comment bien choisir son/sa technicien•ne en pose de cils).

Les extensions ne font pas tomber les cils, nos cils ont leur propre cycle de vie. C’est ainsi qu’ils tombent sur nos joues et nous permettent de faire des voeux.

Le cil tombe naturellement et l’extension collée à lui l’accompagne dans sa chute. Les extensions ne pèsent vraiment pas lourd, on oublie même leur existence.

Où se faire poser ses extensions de cils ? Qui choisir ?

Ce genre de prestation nécessite une intervention professionnelle ! Il faut faire preuve de minutie et d’exigeance lorsque l’on choisit son ou sa prestataire.

En général, deux options s’offrent à toi : passer par un institut de beauté ou par un particulier, qui a eu une formation et un diplôme en extension de cils. On peut trouver de très bons particuliers qui ont fait de cette pratique leur spécialité voire leur métier.

Quand les prix sont vraiment trop attractifs il vaut mieux se méfier !

Mais une bonne pose peut commencer à 60€, pour une pose classique, tout dépend d’où on la fait. Une pose à domicile coûte en général moins cher qu’une pose en salon.

View this post on Instagram

#Extensiondecils#paris#beauty#classique

A post shared by Ekaterina (@lesyeuxdebiche_ekat) on

Quelques conseils pour préparer sa séance :

  • Poser des questions sur la formation du technicien ou de la technicienne, sur les prestations proposées, sur leurs prix et leurs durées.
  • Si la personne a une page, aller consulter les photos des poses déjà réalisées, des avant/après, ainsi que les avis.
  • Penser à faire pipi (oui j’insiste), car rester si longtemps allongé•e ça peut faire long pour la vessie !
  • S’allonger, se détendre au son d’une playlist, concoctée avec soin par l’esthéticien•ne !

La pose des cils est indolore, c’est même plutôt agréable pour moi. D’après Ekaterina, il n’est pas rare que ses client•es s’endorment.

D’où mon dernier conseil : se détendre et profiter de ce genre de petits moments où l’on se fait bichonner !

N’hésite pas à raconter dans les commentaires ton expérience des extensions de cils, des faux-cils…

Bref, n’hésite pas à partager la biographie de tes cils (leurs vies, leurs oeuvres), la liste de mes conseils peut très bien être allongée !

À lire aussi : Les faux-cils au quotidien, mon test beauté du jour

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Commentaires
  • MadTiffTiff
    MadTiffTiff, Le 27 septembre 2017 à 23h40

    Super article, je connaissais pas vraiment et vu que j'ai des cils quasi invisibles (yeux d'asiatique donc cil tout raide et pas très long) je suis tentée ... des adresses sur Paris à proposer ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!