Mon héroïne du quotidien… c’est moi ! (Source : ma mère)

Cette madmoiZelle a bien réfléchi aux femmes qui l'inspirent. Elle est arrivée à une conclusion surprenante, mais rafraîchissante : peut-être bien que la femme inspirante de son entourage, c'est... elle-même !

Les héroïnes du quotidien

madmoiZelle veut connaître vos héroïnes du quotidien ! Si toi aussi, tu veux participer, c’est possible.

Envoie à jaifaitca[at]madmoizelle.com une présentation de ton héroïne, avec une photo si possible. Mets #CEstNousLeFutur en objet de ton mail. Ton texte pourra être publié sur madmoiZelle.

Plus d’infos ici.

Retrouve toutes les héroïnes du quotidien juste là !

Je suis une femme inspirante

Il y a énormément de femmes inspirantes.

J’en croise parfois dans la rue, lorsque je vois certaines femmes assumer leurs poils, ou faire tant de choses que je n’ai pas encore osé faire…

Il y a aussi beaucoup de personnalités féminines qui m’inspirent. Mais quand je regarde autour de moi, dans mon quotidien, dans les gens qui me sont proches, je n’en ai pas.

Alors j’ai décidé d’écrire sur moi.

C’est un exercice assez difficile, car je déteste me mettre en avant et parler de moi. Mais j’ai fait le bilan, et le constat est le suivant : je m’inspire moi-même, et je pense, j’espère inspirer d’autres femmes.

Femme indépendante depuis le premier jour

Depuis toujours, je suis indépendante. J’ai toujours affirmé ma liberté, au travers de tatouages ou de mots par exemple.

Les limites, je me les fixe. C’est parfois pire que si quelqu’un les traçait pour moi ! Mais ainsi, je suis ma propre limite.

Il faut savoir que j’ai grandi dans un foyer monoparental : mes parents ont divorcé lorsque j’avais 3 ans. J’ai deux grands frères, un avec lequel je n’ai pas vécu, et un autre avec lequel je ne faisais que me battre.

J’ai donc dû m’affirmer seule.

Quant à ma mère, elle a toujours été influencée par sa sœur aînée, très conservatrice, et n’a jamais osé remettre en question son monde et son fonctionnement. Elle ne disait pas non : elle acceptait ce qui s’imposait à elle.

Connaître mon corps, mes droits, ma liberté de femme

Avec ma mère, on n’a jamais réellement parlé des règles ou de la sexualité. Au lieu de ça, elle m’a donné un livre. Un très bon livre : Questions de femmes, qui pour l’époque était assez actuel et détaillé.

Je me suis instruite sur ces sujets seule, au travers de ce livre, de mes expériences et de mes découvertes sur Internet. Je n’ai donc jamais vraiment posé de questions à ma mère sur la sexualité ou le fonctionnement de mon corps.

Puis j’ai pris encore plus d’indépendance.

J’ai fait mes études supérieure, et j’ai vécu seule, loin du cocon familial. J’estimais donc ne plus avoir à me conformer aux règles que ma mère acceptait : j’ai fait mes propres choix. Surtout, je les ai assumés.

Cette indépendance couplée à la multiplication des prises de positions, sur Internet, autour de la femme et de ses droits, ça m’a permis de m’affirmer et d’oser prendre position.

La séparation avec ma mère, l’éloignement du cocon familial m’a permis d’échanger plus librement avec elle, car je savais que le sujet serait abordé le temps qu’on se voit, puis qu’on n’en parlerait plus ensuite.

Alors j’ai commencé à lui parler de sexe, des règles et de tant d’autres questions que je n’osais aborder. Et j’ai découvert qu’elle était à l’aise pour en parler elle aussi mais surtout très ignorante sur ces sujets…

J’apprends aux femmes comment fonctionne leur corps

Je me rends compte, lorsque je parle avec mes amies ou ma mère, que je suis souvent mieux informée qu’elles sur des thèmes comme les protections hygiéniques ou la sexualité.

J’ai parfois l’impression d’être une prof qui explique et défend son sujet, car en tant que femme ce sont bien évidemment des questions qui me tiennent à cœur !

Je trouve cela important de sensibiliser mes amies qui utilisent des tampons au syndrome du choc toxique par exemple — sans pour autant leur dire de ne plus mettre de tampon, car cela reste leur choix et ce n’est pas à moi de juger.

J’ai plaisir à sensibiliser les femmes de mon entourage à ces sujets, et à tant d’autres qui sont important pour moi. Si je peux faire changer certaines mentalités ou habitudes, je n’en suis que plus fière.

Est-ce que j’inspire d’autres femmes ?

Je me suis demandé si ce n’était pas trop prétentieux d’affirmer que je suis inspirante. Après tout, personne ne me l’a dit…

Cependant, j’ai pu déceler certains signe qui m’ont fait énormément plaisir et me laissent penser que je peux inspirer des femmes de mon entourage, notamment ma mère.

J’ai remarqué qu’elle revenait vers moi sur des sujets que j’avais pu aborder avec elle en passant, et demandait parfois plus de précisions, notamment sur les serviettes hygiéniques lavables ou encore sur la sexualité.

Je vois dans son regard une certaine fierté de voir que sa fille se sensibilise à des sujets qui nous concernent tous et toutes.

Aujourd’hui, ma mère me demande de lui traduire des chansons ou des textes qui parlent de vulve. Elle m’envoie des liens vers des émissions qui traitent de la composition des protections hygiéniques.

De mon côté, je lui montre comment fonctionne Tinder, je lui parle ouvertement de mes plans cul, sans aucune gêne.

Je décèle dans son regard une forme d’admiration, de fierté de voir sa fille assumer sa sexualité et ne pas se laisser faire, au quotidien, face aux inégalités.

J’aurais aimé dire que ma mère m’inspire chaque jour. Au lieu de ça, j’ose dire que j’inspire ma mère.

Et j’en suis d’autant plus fière, car il n’y a pas d’âge pour inspirer les autres et surtout, il n’y a pas d’âge pour se mobiliser et faire changer les choses à quelques échelle que ce soit !

À lire aussi : J’ai appris à consentir, et gagné une vie sexuelle épanouie !

recap rigolo game of thrones s08e02

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires
  • Aethelthryth1
    Aethelthryth1, Le 26 mars 2019 à 12h35

    ça me donne à réfléchir . Je ne me suis jamais dit que je pourrais être moi-même inspirante ^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!