Pourquoi les séries sont-elles diffusées dans le désordre à la télé ?

Par  |  | 27 Commentaires

Pourquoi les séries sont diffusées dans le désordre et y a-t-il une logique à cela ? Oui, promis. Explications...

Pourquoi les séries sont-elles diffusées dans le désordre à la télé ?

Avant d’atterrir chez madmoiZelle, je bossais à la télévision. Je gérais les timings, la diffusion… bref, des trucs un peu compliqués que pas grand monde ne comprend. J’aimais pas du tout, mais ça m’a appris plein de trucs.

Surtout, ça m’a permis de comprendre une chose : obtenir une bonne continuité d’antenne est un énorme casse-tête qui mêle contraintes de la loi et besoins de la chaîne.

Quand j’étais plus jeune, une question me taraudait : pourquoi donc les séries sont-elles diffusées dans le désordre à la télé ? Quelle est la logique ? Y en a-t-il seulement une ?

giphy

En fait.. ça dépend de plein de choses !

Les différents types de séries

Pour commencer, il y a deux types de séries.

  • Celles composées d’un long fil conducteur et rendant la diffusion dans un mauvais ordre incompréhensible, comme par exemple Game of Thrones. Dans ce cas-là, la chaîne veille généralement à faire plus attention à l’ordre de diffusion.
  • Celles composées d’épisodes qui comportent leur propre intrigue résolue à chaque fois. Comme par exemple Il était une fois la vie.

Le souci, c’est que la plupart des séries sont dans un entre-deux : si chaque épisode a son histoire, il y a également des arcs narratifs qui traversent toute une saison.

Prenons par exemple le cas de Friends : certes, on peut regarder la série dans le désordre et la comprendre mais cela nous fait passer à côté de nombreuses subtilités de l’histoire… Voire nous spoile carrément le dénouement de la relation Ross/Rachel.

Les lois interdisant le visionnage en-dessous d’un certain âge

Si vous êtes un•e ex-petit•e badass comme moi, quand vous aviez neuf ans, il pouvait vous arriver de regarder des films interdits aux moins de 10 ans à la télévision. Ils étaient diffusés à 20h, je n’en ressortais pas plus choquée que ça, tout allait bien.

Sauf que la réglementation en ce qui concerne les films et séries interdits aux moins de 12 et de 16 ans est bien moins clémente : dans le premier cas, la diffusion n’est autorisée qu’à partir de 22h. Dans le second, ça ne l’est qu’à partir de 22h30.

Le problème arrive quand quelques épisodes seulement sont déconseillés à un certain public.

series2C’est un peu compliqué en fait.

Imaginons une série dont…

  • Le premier épisode est interdit aux moins de 16 ans
  • Le deuxième est tous publics

Si la chaîne souhaite absolument diffuser la série dans l’ordre, elle devra attendre 22h30… Sauf que le souci c’est qu’en la présentant si tard, on perd des téléspectateurs potentiels : eh oui, les gens vont se coucher !

À partir de là, deux solutions : risquer de perdre en audience par l’heure de diffusion ou bien à cause du mauvais ordre.

Attirer le téléspectateur, ça ne se fait pas n’importe comment

Les pilotes sont rarement des épisodes irréprochables. Au contraire, il arrive souvent que le casting ou l’histoire évolue entre ce premier jet et la suite.

Une chaîne peut donc faire le choix de ne pas diffuser (en tout cas en premier) cet épisode moins attrayant que la suite… Histoire de ne pas faire fuir un potentiel public qui a la zappette à portée de main.

D’une manière générale, si une série ne génère pas encore d’attentes particulières, la chaîne peut très bien choisir la stratégie de diffuser en premier l’épisode qui va le plus accrocher !

Quitte à faire perdre en sens la suite. Tant pis pour la logique, beaucoup de téléspectateurs n’y verront que du feu.

Les séries qui ont beaucoup de saisons… et beaucoup de succès

Enfin, le dernier cas à prendre en compte est quand une série a un très gros succès et beaucoup de saisons déjà diffusées. Il peut être stratégique de diffuser en premier un épisode inédit suivi d’une ou plusieurs rediffusions (parfois même pas dans l’ordre, cf le point numéro 1).

series1Horatio se sent concerné

Ce système a deux bénéfices principaux.

Le premier est d’étaler la diffusion de la saison inédite sur une plus longue période (un épisode par semaine au lieu de trois, ça fait la différence). De ce fait, en cas de succès, le diffuseur s’assure de fortes audiences à long terme.

Le second est d’économiser de l’argent : à chaque fois qu’une chaîne acquiert des droits de diffusion, ça lui coûte de l’argent. Généralement, il est précisé dans le contrat le nombre de rediffusions possibles. Alors mettre à l’antenne de vieux épisodes permet d’amortir leur prix d’achat.

Le système de la télé… et ses alternatives

Il y a quelques semaines, j’expliquais pourquoi les journalistes coupent toujours la parole aux invités. Plusieurs commentaires ont alors noté que le système télévisuel tout entier était peut-être à revoir.

Je pense que si pour les séries, le débat est autre, des alternatives sont possibles pour pouvoir en regarder dans le bon ordre et en toute légalité. Elles sont même faciles d’accès ! La télé, c’est aussi un produit soumis à la loi de l’offre et la demande : si nous arrêtons tous de regarder ce qui nous dérange, les diffuseurs seront contraints de se renouveler.

En guise de solutions, il y a par exemple le replay des chaînes sur Internet ou sur la plupart des box télé actuelles. Mais aussi Netflix, un service qui permet en échange d’un abonnement un accès légal à de très nombreuses séries !

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Luuuuu
    Luuuuu, Le 12 juillet 2017 à 18h49

    Je me rappelle, à une époque TF1 dans sa grande intelligence diffusait (dans cet ordre) un épisode inédit, une rediffusion et un autre épisode inédit d'une même série (esprits criminels). Je n'ai jamais compris la logique, surtout que presque tous les épisodes sont -12 ou -16.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?