Comment différencier les différents types de faux ongles ?

C'est compliqué de s'y retrouver entre les faux-ongles, les capsules, le semi-permanent donc viens par ici, tout est expliqué !

Comment différencier les différents types de faux ongles ?

Depuis environ 2 ans je me suis prise d’une passion pour la manucure, passion à peine réfrénée par mon compte en banque.

Le saviez-vous : il existe un monde à part fait de faux-ongles, de trucs à faire durcir sous des lampes. Tout cela peut être confus.

C’est pourquoi je me propose de récapituler les différents types de pose d’extensions que tu vas trouver dans un salon de manucure.

Les différents types de poses de faux ongles

L’expression « faux ongles » est une ombrelle sous laquelle tu trouveras plusieurs types d’extensions.

Avant chaque type de pose, la personne qui s’occupe de tes ongles va les polir, les dégraisser (et peut-être également y mettre un produit déshydratant) pour assurer une meilleure adhérence.

Après ça, te voilà prêt·e pour la pose et voici à quoi t’attendre.

Les faux ongles en gel

Cette construction peut se faire sur un chablon, une espèce de guide en papier autocollant que la technicienne ou le technicien va coller sous ton ongle.

Le chablon va lui permettre de faire tenir le gel mou en place et de sculpter un ongle plus ou moins long.  Une fois le gel sculpté il va durcir grâce au processus de catalyse sous une lampe UV prévue à cet effet.

Lors de la catalyse, certaines personnes (moi) peuvent ressentir comme une brûlure au niveau de l’ongle. D’autres personnes ne sentiront qu’une légère gêne.

Si c’est ton cas, essaie un autre type de pose car, non, il ne faut pas souffrir pour être belle.

Pour te donner une meilleure idée de tout le processus, cette vidéo de la chaîne Youtube de Mélissa Easy Nails (la pose des chablons démarre à 3:00).

Les ongles en gel sont un peu plus souples que leurs cousins en acrylique mais certain·es technicien·nes préfèrent sculpter le gel sur une capsule (une capsule est un faux ongle en polymère qui va venir épouser la forme naturelle de ton ongle).

La construction de faux ongles en acrylique

Les faux ongles en acrylique sont l’un des types de faux ongles les plus répandus. Il s’agit d’acrylique en poudre à mélanger avec un liquide qui s’appelle le monomère.

Si tu demandes un ongle pailleté, la technicienne ou le technicien peut aussi directement insérer les paillettes dans cette préparation.

La substance obtenue va se solidifier au contact de l’air et doit se travailler rapidement. La construction se fait soit sur chablons, soit sur des tips (autre nom pour désigner des capsules).

Attention si les tips débordent sur ta peau où ne correspondent pas à la forme de ton ongle, ils doivent être changés ou limés avant application de l’acrylique.

Ces capsules vont ensuite adhérer à ton ongle grâce à un gel spécialement prévu à cet effet. Après cela les ongles seront limés et polis pour leur donner une forme parfaite.

Les ongles ainsi obtenus sont bien durs mais également rigides et se cassent parfois.

Les autres types de faux ongles

Depuis quelques mois je fréquente Nailxperience, un corner d’onglerie très cool installé dans le grand magasin Citadium à Paris.

Nailxperience propose ce qu’ils appellent la Flash Extension : des capsules de faux ongles dissoutes par l’acétone.

NEW? FLASH EXTENSION ?? vidéo Tuto Flash extension permet d’avoir une pose de faux ongles en un temps record et avec une tenue de trois semaines. Idéal pour les personnes qui souhaitent se poser des faux ongles pour une occasion (mariage, vacances…) après 3 semaines la dépose des faux ongles se fait très facilement avec de l’acétone comme un semi permanent. •Avantages• – Pose rapide 40min – Tenue 3 semaines – Retrait facile avec de l’acétone – Résultat très naturel Toute taille et forme possible (long, court…) Pour avoir une pose « flash extension » il suffit de réserver sur notre site internet dans la catégorie «  flash extension » @apresnailofficial ??? #new #flashextensions #nailxperience #nailsparis #nailbar #citadium #baraongles

A post shared by NAIL XPERIENCE (@nailxperience) on

Beaucoup plus respectueuse de l’ongle que la pose d’acrylique ou le gel, la pose est également plus rapide et la dépose simplifiée.

Le processus de préparation est le même : la technicienne choisit les capsules transparentes une à une selon la forme de tes ongles et dépose juste un peu de gel à la base de la capsule.

Elle vient ensuite étirer le gel sur ton ongle à l’aide de la capsule et fait catalyser le gel avec une petite lampe, ongle par ongle.

Il existe également des faux ongles à coller soi-même. Moins chers, ils tiennent également moins longtemps et se décollent facilement.

Les inconvénients de la manucure

Les faux ongles ne devraient pas faire mal. Si jamais tu ressens une douleur ou que tu constates des rougeurs et un gonflement autour de l’ongle, demande à les faire retirer.

Certains instituts ferment les yeux sur les conditions d’hygiène, mais si à ton arrivée tu vois des choses qui te semblent suspectes ou que le ou la technicien·ne est brusque, pars.

Je sais, c’est compliqué, mais nécessaire car une pose faite dans des conditions non sanitaires peut occasionner une mycose de l’ongle.

L’inconvénient principal des poses de faux ongles et de semi-permanent est qu’elles fragilisent les ongles. Je te les déconseille si tes ongles sont mous ou dédoublés.

Surtout, espace bien les poses et chouchoute tes cuticules, le temps que tes ongles s’en remettent.

Et ne te lance pas dans une pose chez toi, si tu n’y connais rien : c’est un métier !

La dépose peut aussi abîmer l’ongle si elle est mal exécutée, car il faut délicatement poncer le faux ongle pour dégager ton ongle.

Autre inconvénient moins grave de la pose de faux ongles : il faut réapprendre à tout faire avec la pulpe du doigt, notamment taper sur un clavier !

Oui, c’est du vécu.

Voilà, mon chat, un premier tour rapide (mais pas tant que ça mine de rien) sur ce qui se fait dans le milieu de l’onglerie niveau faux ongles.

Je m’arrête ici sinon cet article fera 10000 mots et notre temps est précieux n’est-ce pas ?

Ne t’inquiète pas je prépare également des article sur les soins pour les ongles, sur les vernis et sur le nail art pour un tour un peu exhaustif.

Est-ce que tu as déjà essayé une de ces techniques ? Est-ce que tu connais d’autres techniques de création de faux ongles ?

À lire aussi : Les grands oubliés des routines beauté

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Commentaires
  • Nastasja
    Nastasja, Le 31 mai 2018 à 23h02

    J'ai porté pendant des années des faux ongles, parfois jusqu'à 24 mois sans discontinuer. J'ai eu gel et acrylique.
    Personnellement je préfère le gel car globalement, ça n'a pas vraiment empiré la situation de l'époque (ongles fragiles).
    J'ai ensuite eu des ongles en acrylique. Ils étaient vraiment jolis aussi, mais j'avais plus de casse et ils m'ont vraiment DEFONCE les ongles. Ils ont mis littéralement des mois à s'en remettre alors qu'avec le gel, un petit coup de fortifiant et ça repartait au bout d'une semaine.
    Après ce n'est que mon expérience mais je pense que si vos ongles sont fragilisés l'acrylique est à éviter; perso je ne le referai plus cette technique.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!