« Dico des filles 2014 : amis neurones, nous avons du pain sur la planche », par Mme Déjantée

Le Dico des filles 2014 est un livre à destination des jeunes « représentantes » de la gent féminine et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas vraiment progressiste. Mme Déjantée explique pourquoi sur Les Vendredis Intellos.

Quand Mme Déjantée a reçu le Dico des filles 2014 pour le chroniquer, elle ne s’attendait pas forcément à quelque chose de novateur, féministe et progressiste : le simple fait que la couverture soit tout en rose et en rouge avec des pétales de rose, des strass et des papillons, ne laisserait déjà rien présager de tel à quiconque.

Mais ce qu’elle y a lu a dépassé toutes ces désespérances. Désinformation, sexisme, reprise de stéréotypes genrés, culture du viol, critiques de l’avortement… Le Dico, publié aux Éditions Fleurus ne fait pas dans la dentelle. Extrait :

« Lorsque j’ai reçu le Dico des filles 2014 pour la bibli des VI, je savais déjà que ce bouquin ne me plairait pas… mais je pensais néanmoins être en mesure de le chroniquer d’une façon constructive, qui mette en lumière les aspects positifs et négatifs, les éléments avec lesquels je ne me sentais ou pas en accord. En règle générale, j’aime me confronter aux opinions contradictoires, aux points de vue divers, j’aime l’idée que tous puissent cohabiter dans le respect les uns des autres…

Certes la probabilité de trouver un point de vue progressiste dans ce bouquin édité par les très sexistes Éditions Fleurus de près de 500 pages d’un doux papier glacé, entièrement pailleté était maigre, très maigre. Mais je ne m’attendais pas à y trouver ce que j’y ai trouvé. »

Ce livre, aux idées archaïques voire dangereuses, est donc commercialisé en grandes surfaces. Il y a de quoi s’inquiéter à l’idée d’imaginer nos petites soeurs/cousines/voisines avoir cet objet en leur possession et prendre ce qu’il dit pour argent comptant.

Pour lire le très clair et très complet billet de Mme Déjantée, c’est sur Les Vendredis Intellos. Tu peux également jeter un oeil au Storify de son live-tweet de sa lecture, compilé par Une Jeune Idiote.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 52 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lafeemandarine
    Lafeemandarine, Le 14 novembre 2013 à 15h12

    Ce que je veux dire, c'est qu'il y a des cas où le garçon essaie de faire pression sur la fille pour qu'elle avorte, alors qu'elle préfère mener sa grossesse à terme (et éventuellement faire adopter le bébé). Je ne dis pas que ça arrive à tous les coups (d'ailleurs, je suis pro-choice) mais ça me choque quand un mec veut décider pour une fille/femme ce qu'elle veut faire avec son propre corps.

Lire l'intégralité des 52 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)