« Danish Girl » en avant-première CinémadZ le 14 janvier à Paris !

Danish Girl est inspiré de l'histoire vraie de Lili Elbe, l'une des premières femmes transgenres, connue sous le nom du célèbre peintre Einar Wegener avant sa transition. Un superbe film, que madmoiZelle est fière de pouvoir vous présenter en avant première !

« Danish Girl » en avant-première CinémadZ le 14 janvier à Paris !

Danish Girl vous emmène dans le Danemark (bah oui, y a pas de piège) des années 1920, dans le foyer d’Einar Wegener, artiste peintre connaissant un certain succès grâce à ses oeuvres. Son épouse, Gerda Wegener, peint elle-aussi, mais elle a beaucoup plus de mal à percer dans le milieu.

Et puis, un jour, Gerda demande à son mari de poser pour elle, en enfilant les bas de la danseuse qui lui sert de modèle. Le couple s’amuse d’abord de l’androgynie d’Einar, en allant à un bal habillé et apprêté « en femme ». Gerda et son amie donnent un nom à ce personnage : Lili.

Il ne fallait pas beaucoup plus pour que la véritable identité d’Einar ne fasse surface, après de (trop) longues années de déni.

Danish Girl, en avant-première au mk2 bibliothèque

L’histoire vraie de Lili Elbe

Ce film est inspirée de l’histoire vraie de Lili Elbe, l’une des premières femmes transgenres dont la transition a été documentée. On assiste aux balbutiements de la médecine autour de la transidentité, mais ce n’est pas le sujet principal de ce récit, centré sur la relation de Gerda et Lili, et son évolution.

La bande-annonce promet une épopée d’amour et de courage, et je suis en mesure de le confirmer : c’est d’abord une histoire d’amour comme j’en ai rarement vue, que raconte Danish Girl. Un amour qui dépasse les apparences, les attentes, les certitudes.

Alicia Vikander et Eddie Redmayne portent toute la charge émotionnelle de ce film, qu’ils transmettent aux spectateurs par un jeu d’acteur bouleversant. Matthias Schoenaerts vient appuyer le trio, pour parfaire ce casting.

Non vraiment, n’hésitez plus : même si je l’ai déjà vu, je serai à l’avant-première du 14 janvier, pour le revoir encore une fois.

big-assignee-garcon-bd-trans-sophie-labelle

À lire aussi : « Ma mort doit servir à quelque chose. Changez cette société », la lettre d’adieu de Leelah, 17 ans, transgenre

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Biscotte Mulotte
    Biscotte Mulotte, Le 14 janvier 2016 à 21h59

    @Clemence Bodoc ah cool, merci pour le poke ! Je vais aller lire ça tout de suite :)

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)