Un autre homme ayant menacé Nadia Daam de mort condamné

Par  |  | 307 Commentaires

La journaliste française Nadia Daam a subi une déferlante de harcèlement en ligne. Elle a porté plainte et plusieurs hommes ont été interpellés.

cyberharcelement-nadia-daam-justice

Mise à jour du 6 juillet

Deux harceleurs de Nadia Daam ont été condamnés par la justice il y a 3 jours (lire ci-dessous).

Un homme l’ayant menacée de mort au moment où le verdict a été rendu public est passé en comparution immédiate.

Il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, 180h de Travaux d’Intérêt Général, et 5000€ de dommages et intérêts à verser à Nadia Daam. Son ordinateur a été saisi.

Suivez le compte-rendu du procès en déroulant ce tweet :

Verdict rendu pour les harceleurs de Nadia Daam

Mise à jour du 3 juillet

Les deux harceleurs de Nadia Daam mis en examen ont été condamnés à 6 mois de prison avec sursis et 2000€ chacun, pour préjudice moral.

L’avocat de la journaliste a partagé le verdict :

Espérons que cette condamnation marque un début de prise au sérieux des violences et du harcèlement sur Internet, trop souvent impuni.

Le procès de deux harceleurs de Nadia Daam commence

Prévu à la base le 5 juin, le procès de deux harceleurs de Nadia Daam avait été repoussé au 3 juillet (lire ci-dessous).

Il vient de commencer. Deux prévenus sont présents. L’un a créé un montage transformant Nadia Daam en victime de décapitation. L’autre l’a menacée de viol.

Vous pouvez suivre le procès en direct sur Twitter, en suivant ce tweet de Maître Eolas, l’avocat d’Elliot Lepers et Clara Gonzales, à l’origine du « numéro antirelous » :

La journaliste Anaïs Condomines est également sur place et commente en direct :

Le procès des harceleurs de Nadia Daam repoussé au 3 juillet

Mise à jour du mardi 5 juin 2018

Sept personnes arrêtées mais deux hommes convoqués à un procès.

Il y a du nouveau dans l’affaire du cyber-harcèlement de Nadia Daam : deux hommes devaient comparaître pour « menace de mort » et « menace de commettre un crime » le mardi 5 juin.

Finalement, le procès est reporté au mardi 3 juillet prochain. Interrogée par France Inter, la journaliste française a déclaré :

« Les deux personnes qui vont être jugées ont confessé à la police ne pas avoir écouté la fameuse chronique. C’est absolument désespérant ! »

Ce procès s’annonce totalement lunaire.

Les harceleurs de Nadia Daam devant la justice

Le 30 mai 2018

ET BIM ! Voilà, tout le monde pensait que cela ne servait à rien de porter plainte contre le harcèlement en ligne, eh bien la donne va peut-être changer !

Nadia Daam, journaliste française, a été victime de cyberharcèlement en novembre 2017, suite à sa chronique sur Europe 1 dédiée aux forums dédiés aux 15-18 et 18-25 ans sur JeuxVideo.com.

Je vous fais une petite piqûre de rappel.

Le 17 novembre 2017, Nadia Daam parle de ce forum dans son passage à la radio pour dénoncer les pratiques sexistes des trolls qui y sévissent.

Ils se sont alliés pour bloquer une ligne téléphonique anti-relous principalement destinée aux femmes.

Elle qualifie les participants des forums 15-18 et 18-25 ans de Jeuxvideo.com comme des « personnes dont la maturité cérébrale n’a visiblement pas excédé le stade embryonnaire ».

Réactifs comme on les connaît, des membres abjects de ces forums lui ont envoyé des insultes violentes, des menaces de mort et de viol, ont publiquement diffusé le nom du collège de sa fille ainsi que l’adresse de son domicile.

Parmi les messages terribles reçus par la journaliste, celui-ci m’a particulièrement choquée :

« Je vais t’égorger et violer ton cadavre ». Ambiance.

Ce cas de cyberharcèlement a été extrêmement violent et rappelle celui qu’a subi Marion Séclin après ses vidéos sur le harcèlement de rue pour madmoiZelle.com.

La plainte de Nadia Daam aboutit à une enquête

Nadia Daam ne s’est pas laissée démonter.

Elle a porté plainte ; avec le soutien de ses homologues journalistes et celui de son avocat, ses efforts pour retrouver les cyberharceleurs présumés ont payé !

Une enquête a été ouverte suite à son dépôt de plainte auprès des autorités.

Hier, mardi 29 mai, sept suspects ont été interpellés, rapporte Le Parisien.  Ces harceleurs présumés seront jugés devant le tribunal correctionnel le 5 juin prochain.

Son avocat, Eric Morain, a d’ailleurs tweeté ceci :

Les personnes arrêtées risquent trois ans de prison et 45 000€ d’amende. Ça calme, direct.

Suite à cette annonce, Nadia Daam livre une interview à Buzzfeed News France publiée le 29 mai.

Elle explique espérer que son cas devienne une jurisprudence et permette à toutes les personnes victimes de cyberharcèlement d’obtenir justice.

Nadia Daam pour que le cyberhacèlement soit puni

Elle parle de sa fille, encore adolescente, qui pense à raison, que le cyberharcèlement reste impuni aujourd’hui. Elle déclare au site d’information en ligne :

« Je veux pouvoir avoir une discussion avec ma fille et lui dire : « Tu vois, heureusement, quelqu’un peut être puni quand il fait ce genre de choses » […] Je voudrais pouvoir lui dire que, parfois, on gagne. »

Les femmes font partie des principales victimes du cyberharcèlement, mais les plus jeunes également sont des cibles à risque.

Entre le collège et le lycée, les enfants et adolescent·es sont sensibilisé·es à la question mais malheureusement, peu de solutions se voient appliquées de manière concrète.

À lire aussi : Harcèlement scolaire et cyber-harcèlement – j’ai survécu à une année d’enfer

Sur le sujet, il existe le podcast de Louie Media baptisé « Entre » qui laisse la parole à une jeune fille de 11 ans et qui aborde le sujet du harcèlement scolaire.

Le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles du secrétariat en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes a pour but de faire évoluer cette situation.

Pour aller plus loin sur le cas de Nadia Daam

Je te recommande la lecture de l’article de Buzzfeed News, rédigé par Marie Kirschen.

Tu peux également jeter un coup d’œil à cette tribune du Monde et à l’article de Clémence Bodoc sur le forum 15-18 et 18-25 ans de Jeuxvideo.com.

Victime de harcèlement en ligne comme de nombreuses femmes, Nadia Daam est devenue un exemple de volonté face au cyberharcèlement.

Ça fait du bien de voir que ce ne sont pas toujours les sales types qui gagnent. Qu’il existe une justice et qu’elle peut fonctionner.

À lire aussi : La meilleure solution contre le cyberharcèlement ? C’est toi

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Cépamoi
    Cépamoi, Le 8 juillet 2018 à 10h29

    Je trouve à vomir la manière dont est détournée la lutte des classes par cette personne :goth:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?