Le Cute Show : le refuge des hamsters

Place aux minuscules hamsters dans ce nouvel épisode du Cute Show de Vice !

Le Cute Show : le refuge des hamsters

Eeeeeeh, vous seriez pas un peu en manque de vidéos d’animaux par hasard ? Si, hein ? Patience, ça devrait plus trop tarder à revenir.

En attendant, voici un nouvel épisode du Cute Show ! Cette semaine, direction  New York pour une visite du refuge des hamsters. 37 hamsters au total, avec des noms stylés du chobiznaisse genre Barney, Terence, Philip, Spiderpig, Homer, Apu ou encore Ralph Wiggum. Ouais ça change de « Cacahuète », « Choupitruite » et « Cutie-pute » (ou encore « Couti-Couti », comme mon hamster de quand j’avais 4 ans).

Si jamais je deviens dictateur un jour (hahaha, « si jamais » non, QUAND je serai dictateur) j’hypnotiserai les foules en leur passant en boucle des images de hamsters qui font leur toilette. Et alors je DOMINERAI LE MONDE HAHAHAHAHAHAHA.

Mais d’abord, j’ai une autre semaine de vacances qui m’attend.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Vilaine
    Vilaine, Le 26 août 2012 à 18h34

    Quand j'étais petite, j'avais un hamster prénommé Calinou, et je me sentais trooop sa protectrice. Quand je prenais un bain, dans ma salle de bain donc, je le mettais dans sa boule à hamster avec du coton à démaquiller dedans, et je mettais la cassette audio de "La petite sirène" à côté de lui... Et je me disais qu'il devait trop se sentir bien, alors qu'en fait ça devait lui crier aux oreilles :eek: et puis un jour, j'ai posé devant sa cage une encyclopédie sur les animaux, à la page des hamsters, et je me disais "Tiens c'est pour toi mon petit Calinou, comme ça tu vois un peu ta famille :cupidon:" et en fait quand je suis revenue le soir il avait mangé les pages... :yawn:

    (oui, j'en profite qu'il y ai un article sur les hamsters pour raconter ça :cretin:)

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)