Le Croissant et Le Faux Moustache : le film français par E. Degeneres

Ellen Degeneres se moque gentiment du cinéma français le plus cliché dans un court-métrage, Le Croissant et Le Faux Moustache. Ça parle de croissant, mais pas que (mais presque).

Ellen Degeneres n’en finira probablement jamais d’être génialement drôle. Celle qui présentera les Oscars dimanche a décidé de réaliser un très-court-métrage pour rendre hommage aux plus grands clichés qui auréolent le cinéma français. En français. Avec le vocabulaire de quelqu’un qui connaît trois ou quatre mots de notre langue.

Je sais pas pourquoi les trucs qui ressemblent au cinéma le plus observateur qu’on peut produire en France me fait autant rire. L’accent, probablement. Les erreurs d’accords. Le côté contemplatif poussé à l’extrême. Toujours est-il qu’à l’instar de Henri 2 Paw de deux, le chat dépressif, Le Croissant et Le Faux Moustache m’a fait pleurer de rigolade. C’est l’histoire d’un croissant, et d’un faux moustache. Et c’est beau, putain. C’est beau :

Pour plus de clichés sur les Français :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !