Participe à une collecte de protections hygiéniques le 19 et 26 mai 2018

Par  |  | 4 Commentaires

Les femmes sont touchées par la pauvreté et représentent 1/4 des SDF en France. Et qu'elles soient à la rue ou non, toutes ont leurs règles. La Fondation des Femmes organisent deux jours de collecte de protections hygiéniques pour leur venir en aide.

collecte-protections-hygieniques-regles

Publié le 18 mai 2018 — Avoir ses règles n’est pas une partie de plaisir pour de nombreuses personnes. Alors quand ces personnes-là sont touchées en plus par la pauvreté, la situation est encore plus difficile à gérer.

En France, 38% des personnes sans domicile fixe sont des femmes d’après l’INSEE.

Selon l’observatoire des inégalités, elles sont aussi environ 4,7 millions à vivre sous le seuil de pauvreté avec souvent, des enfants à charge.

C’est une réalité et pour leur venir en aide, La Fondation des Femmes organise des collectes de protections hygiéniques les samedis 19 mai et 26 mai 2018.

Avoir ses règles a un prix

Le budget pour les tampons, des serviettes et autres protections pour les règles, varie entre 1500 et 2000€ pour toute une vie (d’ailleurs la LMDE a décidé de rembourser ses adhérentes et adhérents).

Et comme le rappelle très bien l’association féministe, les règles chez une femme durent de la puberté à la ménopause, en moyenne de 13 à 51 ans. Ça fait 38 ans, soit pas mal d’années.

Les femmes qui vivent avec de faibles revenus financiers ont parfois du mal à se protéger correctement pendant leur règles. La Parisienne a publié un article en mai 2018 qui recueille des témoignages de femmes venues à une distribution de tampons et de serviettes.

Certaines d’entre elles avouent ne plus pouvoir s’en passer tant les protections hygiéniques coûtent cher.

Cette dépense varie entre 5€ et 7€, mais ces femmes sont dans des situations où chaque euro compte. Et parfois, les protections hygiéniques passent à la trappe.

Les femmes sans-abri pendant leurs règles

Dans la rue, le constat n’est pas plus brillant : comment font les femmes sans-abri pour gérer leur règles tous les mois alors qu’elles n’ont que peu voire plus d’intimité ou de moyens ?

D’autant plus que les femmes SDF profitent moins de l’aide des maraudes et des centres d’hébergement parce qu’elles ont tendance à se cacher pour éviter les violences physiques ou sexuelles

La chaîne Et tout le monde s’en fout avait fait une vidéo édifiante sur le sujet que je te conseille de regarder.

Deux collectes pour que les règles ne soient pas un inconvénient

Face à ce problème, les associations prennent les choses en main, comme La Fondation des Femmes qui renouvelle son action de l’an dernier.

Elle consacre deux journées de collecte de tampons et de serviettes.

Le but est de les redistribuer ensuite à des associations qui viennent en aide aux femmes souffrant de pauvreté ou sans domicile fixe.

Parmi les asso qui profiteront de la récolte de protections hygiéniques il y a FIT — Une femme, un toit, la Maison des Femmes de Montreuil, de Saint-Denis ou encore de Paris, La Croix Rouge et plein d’autres à consulter ici.

La collecte aura lieu le samedi 19 mai et la semaine suivante, le samedi 26 mai, dans 32 magasins Monoprix en France.

De Lille à Toulouse en passant par de nombreux magasins en Île-de-France, tu peux retrouver la liste des Monoprix qui participent à la collecte en cliquant juste ici.

Toutes les infos des collectes sur le site de la Fondation des Femmes.

Pour suivre La Fondation des Femmes sur les réseaux sociaux, rendez-vous sur Facebook et Twitter avec le hashtag #RèglesDeSurvie.

À lire aussi : Soliguide, le projet d’une jeune femme pour aider les sans-abri

8 surprises autour de l'apéro
choisies par Mymy & Charlie et valant + de 50€
18.90€ + livraison

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Yuyunaâ
    Yuyunaâ, Le 21 mai 2018 à 23h11

    Belle initiative dommage qu'il y en ai si peu en Province..

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!