Colour definition, collection automne 2011 par Clarins

La collection de maquillage automne 2011 par Clarins se nomme Colour Definition et propose quelques jolies pièces. Petite revue.

Colour definition, collection automne 2011 par Clarins

Cette collection colour definition par Clarins nous laisse un peu sur notre faim : peu d’articles, mais de belles propositions. Découverte d’une collection très nue.

Teint éclatant

Le teint radieux est, bien entendu, un des grands classiques de l’hiver. Cela peut se comprendre à cause du manque de lumière : plus la lumière est froide et peu présente, plus la peau a besoin de la capter à l’aide d’artifices. La poudre éclat 3D joue directement sur cet effet : du beige et du pêche pour unifier le teint, quelques touches de rose et de mauve pour apporter de l’éclat et une pointe de lumière. Le décor incrusté dans la poudre est très beau, très luxe. On pose cette poudre sur les pommettes et sur le long de l’os de la mâchoire, et on l’associe à n’importe quel maquillage. La poudre est vendue 37€ environ selon les points de vente.

Regard de poupée, influence 60’s

Chez Clarins, pour cet automne, c’est directement les années 60 qui influencent le regard. Tu sais déjà tout sur le liner et l’oeillade Baby Doll, mais voici quelques pistes pour réinterpréter le look façon Clarins.

Tout d’abord, l’un des points forts du look, c’est l’accent porté sur les sourcils : avec remettant en avant son crayon à sourcil, Clarins s’inscrit dans une tendance vue sur les défilés, qui propose d’accentuer son sourcil pour mettre en valeur le regard. Attention : le sourcil accentué et bien dessiné, ça va. Le sourcil négligé et en mal d’épilation : surtout pas. Le but n’est pas d’avoir l’air totalement free du body en laissant vivre son sourcil en mode into the wild, mais plutôt de lui donner du caractère. Dans les faits, on redessine son sourcil au crayon et on le fonce légèrement. Canon avec un maquillage nude, ça vire vite anti-naturel avec un smoky, voire ça donne l’air sévère. On n’en abuse surtout pas. Le crayon coute une douzaine d’euros, assez raisonnable pour cette marque.

Le mascara Instant Definition, lui, se veut innovant : sa brosse se compose de deux brosses, une en fibre classiques, et une autre en silicone à picots. En gros, le gros de la brosse est un mascara « normal », et la pointe de la brosse est en silicone. S’il parait un peu compliqué d’utilisation, c’est en fait relativement simple : un applique son mascara avec le « long » de la brosse comme on ferait d’habitude, puis on travaille les cils qui donnent vers l’extérieur de la paupière, ceux qui donnent vers l’intérieur, et ceux du bas pour celles qui aiment avec le bout à picot. C’est un bon mascara pour celles qui n’aiment pas se faire toute la frange avec une brosse en silicones, ou celles qui ont l’habitude de jongler avec plusieurs mascaras pour un résultat nickel (ne niez pas, je sais que ça vous arrive). Il coute environ 25€, soit un peu plus cher qu’un Smoky Lash, mais moins qu’un Chanel.

Lèvres à croquer

Deux camps chez Clarins : les lèvres très prononcées, ou les lèvres nues. Bref, c’est un peu le match de la saison que noue rejoue la marque. A quel camp se vouer ?

Du côté du Joli Rouge, Clarins met en avant deux teintes : du rouge figue et du rouge tout court. Je vous l’ai déjà dit : les lèvres foncées sont la grande tendance de la saison, c’est donc un bon investissement que d’aller piocher du côté de la marque. L’avantage du Joli Rouge, c’est qu’il est assez crémeux sans virer au bout de deux heures, et qu’il tient assez bien. De plus, les couleurs sont vraiment intenses, autant dire qu’il ne faut pas avoir peur de la couleur.

Le Rouge prodige est proposé, pour le look de petite poupée, en teintes plutôt nude : rose, beige et caramel. Plus longue tenue que le Joli Rouge, il est cependant moins original dans ces couleurs. A privilégier si vous portez un maquillage années 60. Il est vendu pour environ 25€, soit un peu plus cher que le Joli Rouge qui lui est à 23€.

En résumé

  • On investit : dans le mascara Instant Definition si on aime le concept de double brosse
  • On retient : le rouge à lèvres foncé, évidemment, gros gagnant
  • On recherche : un crayon à sourcil

Et vous, que vous inspire cette réminiscence années 60 ? Convaincues ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Caféine
    Caféine, Le 14 septembre 2011 à 20h06

    La poudre 3D me fait penser à un Scrabble :shifty:

    (Sinon, ça a l'air d'être de bons "basiques", mais comme en ce moment je cherche des produits un peu plus originaux...)

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)