Cam Clash et les réfugiés syriens : attention ça fait mal

Un couple de réfugiés syriens fait la manche dans la rue et les passants réagissent devant les caméras de Cam Clash... Pas forcément pour la postérité...

Cam Clash et les réfugiés syriens : attention ça fait mal

Article initialement publié le 4 mars 2016

Cam-Clash s’attaque aux réfugiés syrien et ça remue les tripes. Depuis quelques temps, cette crise est au coeur de l’actualité. Comment aider ces quatre millions d’êtres humains qui fuient leur pays en guerre ? Où les accueillir ? 

Le principe de Cam-Clash est simple : Faire une caméra cachée sur un sujet d’actualité pour observer les réactions des passants. Dans cet épisode, un couple de réfugiés syriens est mis en scène entrain de faire la manche. Un premier complice réagit en déconseillant aux passants de donner de l’argent, reprenant des arguments tel que le taux de chômage déjà élevé. Une deuxième complice est là pour répondre dans l’autre sens.

« C’est à peine une aile du Stade de France »

Des réfugiés, la France est chargée d’en accueillir 24 000. Un chiffre qui peut paraître impressionnant mais qui ne l’est pas tant que ça : un des participants n’hésite pas à tempérer en disant que cela représente à peine une aile du stade de France.

La vidéo commence avec les passant qui contredisent le premier complice en disant que tout le monde a le droit au respect et qu’ils n’ont nulle part ailleurs où aller… Et puis l’expérience se gâte. Une victime de la caméra caché s’exprime ainsi :

On peut pas aider les gens comme ça. Déjà on a beaucoup de chômeurs (…)

Ce passant pointe par la suite du doigt les pays du Golfe, qui selon lui devraient aider ces réfugiés à la place de la France. Un autre n’hésite pas non plus à donner son avis… Plutôt contre.

Nous autres on est français, on a grandit là, on n’arrive pas à s’en sortir… C’est pas qu’on est raciste mais faut dire la vérité : au lieu de les ramener ici (…) faut les garder là-bas pour les aider.

Il y a effectivement des choses à résoudre mais la situation sur place est très compliquée comme nous l’explique cette vidéo du monde. En attendant que la situation soit résolue (ce qui peut prendre des décennies), on ne peut pas renvoyer des gens là-bas car ce pays est en guerre. Si ces personnes l’ont fuit, il y a des raisons. Personne ne se dit gratuitement un matin « oh ben je vais tout plaquer pour aller faire la manche sous la pluie dans un pays où on ne veut pas vraiment de moi ».

Ne pas confondre : Syrien, arabe, et musulman…

La séquence la plus dérangeante arrive quand une dame réagit sans demi-mesure contre la cause des réfugiés.

Moi c’est pas la question qu’ils viennent… C’est plutôt qu’ils viennent avec leur religion. On va être plus de musulmans que de français. Dans les écoles, le ministre de l’éducation va nous obliger à apprendre l’arabe (…) Dans quelques années… On sera sous dominance arabe et on parlera tous arabe.

Plus de musulmans que de Français ? Mais musulman est une religion et « Français » une nationalité. Ce n’est pas la même chose.

Elle fait aussi un amalgame entre la langue arabe, la religion musulmane et les syriens, qui sont des données différentes. Si la langue arabe peut être liée à la religion musulmane car c’est la langue du Coran, les syriens parlent un autre dialecte arabe. Encore une fois, musulman n’étant qu’une religion, on peut l’être sans être arabe, comme l’on peut très bien être aussi arabe et non-musulman.

big-je-suis-arabe

« Il est du devoir de chacun d’entre nous de ne jamais laisser faire »

La vidéo finis sur une touche positive, avec l’énorme coup de gueule d’une juriste d’origine marocaine qui témoigne face caméra de son avis sur la France d’aujourd’hui :

Je trouve que la société pousse certaines personnes au fatalisme, à ne jamais réagir, y compris quand les propos dépassent le respect. Le respect dû à la personne, à toutes personnes (…). Je crois qu’il est du devoir de chacun d’entre nous de ne jamais laisser faire.

S’il vous plaît, écoutez cette femme. Inspirez vous d’elle et de sa répartie pour répondre si vous vous retrouvez confronté à des propos qui vous semblent inacceptables. 

Agir, c’est parfois simplement réagir. 

big-que-faire-aider-refugies

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Melle Sosostris
    Melle Sosostris, Le 28 octobre 2016 à 1h30

    Pour le coup, j'ai eu les larmes aux yeux, parce que la grand mere a quelque part gagné le debat. on a laissé sa merde voler dans les airs et surement contaminer d autres esprits. je suis juste...triste. triste qu une dame pareille mette un tunisien un syrien et un turc dans le meme sac. ne sachant pas que deux de ces pays se situent au moyen orient et un en afrique du nord. qu on est de souche musulmane :mur: et arabe:slap: et que les deux sont synonymes, comme si les musulmans portaient un gene MU98-AR...
    Je suis vraiment en colere que de telles inepties puissent etre debitees sans qu on ne lui cloue le bec.
    Chapeau pour la juriste il faudrait la cloner.
    Je vais me coucher avec une impression de nausee terrible. Les propos racistes de vrais intervenants m ont juste mise dans un etat profond de tristesse...
    Le point qui est pourtant correct, cest que certes, les syriens cherchent refuge en france, mais il ne faut pas les accueillir sans preparation et les laisser dans des camps insalubres parce que leur vie de migrant a du les exposer rendant leur corps faible (manque de nourriture, maladies surtout l hiver, les virus dont virulents, etc...). donc les accueillir oui, mais dans de meilleur conditions.

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)