Le blond, la couleur de l’hiver 2010

Après le roux de l’an dernier qui avait amené chaque fashionista à adopter des reflets couleur carotte dans leur chevelure, cette année, à en croire l’ordre sérieux des magazines, la tendance serait au blond. Le roux serait soi-disant trop présent désormais et plus assez original pour s’attirer nos coeurs. Il faut être blonde, sinon rien. […]

Le blond, la couleur de l’hiver 2010

Après le roux de l’an dernier qui avait amené chaque fashionista à adopter des reflets couleur carotte dans leur chevelure, cette année, à en croire l’ordre sérieux des magazines, la tendance serait au blond. Le roux serait soi-disant trop présent désormais et plus assez original pour s’attirer nos coeurs. Il faut être blonde, sinon rien.

Devenir blonde, ça se passe comment ?

Si tu es déjà blonde (tricheuse), un simple effet flash chez le coiffeur, ou bien des produits pour raviver l’éclat des cheveux blonds feront parfaitement l’affaire.

Pour les autres, armez-vous de courage, de patience et de beurre de karité. Une décoloration chez le coiffeur se fait en plusieurs étapes, selon l’intensité de la couleur de base et la présence ou non d’une coloration ultérieure. En effet, quand on a les cheveux déjà colorés, il faut faire plusieurs décolorations pour pouvoir enlever tous les pigments, sous peine de se retrouver avec un reste vert/gris au lieu de cheveux bien clairs. Bien sûr, on en discute toujours avec le coiffeur afin de ne pas se retrouver avec les cheveux oranges (surtout que le roux est has been, hein) et surtout voir comment ils vont pouvoir le supporter. Si tu as les cheveux épais, c’est parfait. Pour les crinières très fines/frisées, va falloir sans doute y réfléchir…

Après une décoloration, le coiffeur refait donc une coloration blonde (selon la nuance qu’on désire), et pour plus de naturel, on peut même opter pour quelques mèches un peu plus foncées par dessus pour donner du mouvement et limiter l’effet parfois casque de ce genre de couleur quand elle est artificielle. N’espère donc pas t’en tirer pour moins de 150/200€ pour ce genre de relookage, sauf si ton coiffeur est vraiment peu cher mais efficace (évidemment à Paris tu vas y laisser un bras, tandis qu’en province, ce genre d’opération peut coûter la modique somme de 70€).
Ensuite, l’entretien est primordial : beaucoup de soins nourissants, de shampoings éclaircissants ou formulés pour éviter au blond de devenir terne et les racines tous les mois pour éviter de ressembler à une pouffe.

Quelle nuance de blond choisir ?

blond hiver 2010

Visuek Ekyog

Le blond tendance de 2010 est très clair, plutôt cendré, voire blond bébé. Exit, donc, les tonalités plutôt jaunes, ou encore le blond épi de blé. Cependant, le blond très clair ne va pas à tout le monde : il est canon sur une peau pâle et sans aucune rougeur, et nettement moins classe sur une peau médium, mate ou carrément à dominante rouge : bonjour l’effet perruque. Autant se tourner alors vers des nuances plus foncées ou bien opter pour un balayage chatain clair/blond foncé pour éclaircir sa chevelure. Eh oui, malheureusement le blond ne va pas à tout le monde.

Pour les sourcils : si l’on a le sourcil noir, décoloration j’écris ton nom, ou bonjour l’effet concierge…

Quelle coupe ?

Le cheveu blond est bien sûr très beau sur une crinière bien longue et soyeuse aux ondulations maitrisées (Hollywood style) mais cet hiver, le blond très clair s’accorde mieux sur des cheveux courts ou coupés au carré (comme aperçu chez Saint Algue). En effet, les « petites têtes » supportent mieux cette couleur et surtout, des cheveux courts ou mi-longs seront beaucoup moins abîmés par la décoloration que les autres.

Quel maquillage ?

Les (nouvelles) blondes peuvent pratiquement tout se permette, à l’exception des couleurs barbies (le fard à paupières rose, ça le fait moyen). Le must de cet hiver reste de combiner sa nouvelle couleur à un maquillage vert/bleu pour les yeux, avec liner, et une bouche nude et glossée. Le contraste mettra l’accent sur le regard et paraitra moins sombre qu’avec une chevelure dans les tons chatains/bruns. Bien sur, on oublie pas le mascara, mais pour éviter une trop grande disparité avec les cheveux, on peut opter pour un liner et un mascara brun plutôt que noir, pour plus de naturel.

La sélection shopping des blondes platines, DJ !

shampoing cheveux blonds

– Shampoing Go Blonder – Sheer Blonde de John Frieda, pour éviter d’avoir la tignasse terne (9€)
– Shampoing Baby Blonde de Frederic Fekkai, formulé pour les blonds dorés, afin de raviver les reflets et les rendre plus chauds (20€)
– Gamme Shine Blonde de L’Oréal Professionnel : des shampoings et des soins pour ne pas virer au vert ni devenir fade, approuvé par beaucoup de filles !
– Shampoing à la camomille : existe dans de nombreuses marques (du premier prix Auchan au plus cher Klorane), la camomille est reconnue pour ses effets éclaircissants sur les cheveux blonds, au quotidien c’est un indispensable !
– Enfin, pour les soins post dé/coloration, on se rapporte à l’article associé !

Vous comptez passer au blond ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Danae-3
    Danae-3, Le 29 novembre 2010 à 16h38

    Ce n'est parce que cette nuance de blond a été "décrété de saison" que je vais songer à modifier celle de mes cheveux. Ma couleur naturelle me convient très bien, donc connaître celle qui est la tendance du moment m'importe peu.

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)