Beauté bio et naturelle : comment m’y retrouver parmi les labels ?

Cosmebio, Écocert, Nature & Progrès... Ces labels te disent quelque chose mais tu serais bien incapable de les différencier ? No panic, Virginie t'explique à quoi ils servent et ce qu'ils garantissent.

Beauté bio et naturelle : comment m’y retrouver parmi les labels ?

Qu’est-ce qu’un label ?

Un label, c’est bien plus qu’un petit logo imprimé sur un pot de rillettes crème pour le visage. Derrière chaque label se cache un organisme et un cahier des charges bien précis qui ne rigolent pas du tout. Les caractéristiques requises par chaque organisme pour obtenir son logo étant différentes, un même produit peut afficher plusieurs labels sur son packaging.

Le label est la garantie qu’un produit possède certaines caractéristiques relatives à sa production (label biologique, éthique) ou à sa composition. Dans le cas des cosmétiques, il permet de faire la différence entre un produit vraiment bio ou naturel et du greenwashing pur et dur.

Les différents labels bio et naturels en France

Le label Cosmebio a été créé en 2002. Il regroupe une dizaine de laboratoires cosmétiques engagés dans l’élaboration d’un cahier des charges pour une cosmétique éthique. Il y a deux niveaux de certification des produits, « Bio » et « Éco », et chacune a ses propres caractéristiques.

  • Bio : minimum 95% des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle, minimum 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique et 10% minimum du produit fini sont issus de l’agriculture biologique.
  • Éco : minimum 95% des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle, minimum 50% des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique et 5% minimum du produit fini sont issus de l’agriculture biologique.

En plus de ça, ces deux logos garantissent des produits sans OGM, cruelty-free et sans parfums, colorants de synthèse, parabens, silicones, matières issues de la pétrochimie et produits éthoxylés (PEG).

Le label Ecocert a été créé au début des années 1990. Il est agréé par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

Le célèbre logo rouge et blanc garantit qu’au moins 95% des ingrédients du cosmétique sont naturels ou d’origine naturelle, que 10% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique et que 5% maximum des ingrédients font partie d’une liste très restreinte de molécules synthétiques indispensables à la conservation d’un produit de beauté.

Il garantit aussi que le produit est cruelty-free, sans parfums, sans colorants de synthèse, sans silicones, parabens, glycols etc.

Les fabricants de cosmétiques écocertifiés sont contrôlés deux fois par an par un auditeur Ecocert indépendant.

Nature & Progrès est une association de consommateurs, de producteurs agricoles et de fabricants de cosmétiques créée dans les années 60. Son but est de développer des produits respectueux des hommes, des animaux, des plantes et de la planète.

Le logo Nature & Progrès garantit que 100% des ingrédients végétaux qui composent le produit sont issus de l’agriculture biologique ou d’une cueillette règlementée. Il assure aussi un produit sans OGM, sans conservateurs, parfums et colorants de synthèse. Dans la même démarche écologique, les silicones et les matières issues de la pétrochimie sont interdits.

C’est un label cruelty-free et vegan.

Les différents labels bio et naturels à l’étranger

Le label NaTrue est un groupement international de fabricants de cosmétiques. Il a pour objectif de renforcer la confiance du consommateur dans les produits de beauté naturels. C’est un label strict et exigeant garantissant des produits aussi bons pour le consommateur que pour la planète.

Il existe trois niveaux de certification, caractérisés par une (cosmétique naturelle certifiée), deux (cosmétique naturelle certifiée avec ingrédients biologiques) ou trois étoiles (cosmétique biologique certifiée) sur le logo du label.

Les teneurs minimales en substances naturelles et les teneurs maximales en substances transformées d’origine naturelle sont fixées pour chaque catégorie de produit cosmétique, parce qu’un savon et une crème pour le visage ne se fabriquent pas de la même façon.

Le logo NaTrue garantit la limitation des ingrédients d’un produit de beauté à l’eau, aux substances naturelles, aux substances transformées d’origine naturelle et aux substances nature-identiques. Il assure aussi un produit non testé sur les animaux.

USDA Organic est le label bio made in USA. Il existe trois catégories de produits bio aux États-Unis : « 100% organic », « Organic », et « Made with certified organic ingredients » qui apportent chacune des garanties différentes au niveau de la composition.

  • 100% organic : 100% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.
  • Organic : 95% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.
  • Made with certified organic ingredients : 70% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Aucune molécule ou substance synthétique n’est tolérée.

Soil Association est le principal label de certification bio anglais. Il a été crée en 1946 par un groupe d’agriculteurs, de nutritionnistes et de scientifiques.

Deux niveaux de certification existent : « Organic » et « Made with organic ingredients ».

  • Organic : minimum 95% des ingrédients du produit sont issus de l’agriculture biologique.
  • Made with organic ingredients : minimum 70% des ingrédients du produit sont issus de l’agriculture biologique.

Le produit est garantit sans OGM et cruelty-free. Les parfums et colorants de synthèse, les parabens, les silicones et les matières issues de la pétrochimie sont interdits. Autre bon point : le label impose d’afficher le pourcentage d’ingrédients bio sur le packaging du cosmétique.

BDIH est un label naturel et non bio. Son cahier des charges est construit sur une liste d’ingrédients autorisés. Un seul ingrédient non autorisé exclut la certification du produit entier.

Ce logo garantit que le produit est formulé à partir de matières premières naturelles, bio ou pas, issues du règne minéral ou végétal, et sans OGM.

Les parfums et colorants de synthèse, les silicones, les parabens, la paraffine et autres dérivés du pétrole sont interdits.

Les packagings doivent être économiques et respectueux de l’environnement.

Et voilà, tu en sais désormais plus sur les petits logos qui décorent tes produits de beauté naturels et bio !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Virginie
    Virginie, Le 14 mars 2014 à 11h11

    constanz;4649607
    Petite erreur dans l'article : Ecocert n'est PAS un label contrairement à ce qu'on dit bien souvent (et qu'ils ne s'empressent pas de démentir).
    C'est un Organisme certificateur (et c'est à ce titre qu'il est reconnu par les ministères cités) qui est accrédité par l'état et qui est donc habilité à certifier les opérateurs des Labels officiels (AOC, IGP, Label Rouge et Agriculture Bio). Ecocert est habilité sur le Label AB qui ne concerne en France que les produits agricoles, et donc pas les cosmétiques.
    Ecocert profite de sa "renommée" en tant qu'organisme certificateur pour la bio pour entretenir la confusion et vendre son nom en tant que marque. Leur "label" sur les cosmétiques est purement privé, et ne bénéficie d'aucune reconnaissance de l'état. Quant aux contrôles, ils sont réalisés par Ecocert qui est également le détenteur du cahier des charges, donc niveau impartialité, on repassera...
    Merci pour toutes ces infos, c'est très intéressant ! Je vais faire quelques recherches et essayer de voir comment les inclure dans l'article :)

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)