Au pays de la fessée interdite, le reportage sur ARTE

Ce soir, mardi 6 décembre 2011, Arte diffuse un reportage de 54 minutes sur le thème de la fessée interdite en Suède. En quoi consiste ce fameux modèle suédois qui bannit la punition corporelle ?

Vous vous souvenez de la récente campagne de sensibilisation, lancée par le conseil de l’Europe ? Elle s’appelait « Lève la main contre la fessée » et elle a fait beaucoup de bruit, laissant les uns perplexes devant l’éventuelle interdiction d’une pratique « traditionnelle » de l’éducation, les autres ravis que l’interdiction du châtiment corporel soit débattue.

« Fesser ou ne pas fesser ? En lançant une grande campagne de sensibilisation sur ce thème il y a deux ans, le Conseil de l’Europe ne laissait aucun doute sur son objectif : faire voter à tous ses pays membres une loi interdisant la fessée. Derrière ce débat éducatif, c’est toute la question de la nature humaine qui est posée. Est-ce la violence de la société qui pervertit l’enfant ? L’État a-t-il pour mission de légiférer sur les méthodes éducatives des parents ? Ces questions, les Suédois y ont répondu en 1979, en votant l’interdiction de toute forme de punition corporelle sur les enfants… »

Ce soir, « Au pays de la fessée interdite » revient sur le modèle suédois, sa mise en place, sa pratique, ses dérives et questionne la peur sous-jacente à l’argumentaire des défenseurs de la fessée : le culte de l’enfant-roi.

À ne pas manquer.

Ce soir, mardi 6 décembre 2011, sur Arte à 20h41
> Genre : docu-société
> Réalisation : Juliette Armanet, Yvonne Dubeaumarché
> Rediffusion : vendredi 9 décembre à 10h

Edit : un passionnant débat avait déjà eu lieu sur nos forums en avril 2010 suite à la publication d’un papier sur la fessée. Vous pourrez en retrouver une synthèse ici : le débat sur la fessée. (merci à Iaoranamoana d’y avoir pensé, on perd un peu la boule :))

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 94 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Watchikakonda
    Watchikakonda, Le 18 décembre 2011 à 16h35

    Pour moi il y'a une différence entre frapper et battre, frapper ne me choque pas trop, battre si. On peut frapper avec une fessée ou même un bâton ou une ceinture, c'est ce qui se fait dans certains pays et les enfants ne sont pas plus malheureux que d'autres. Battre c'est de la maltraitance et c'est encore autre chose.

    Pourtant personellement je ne veux pas frapper mes enfants si j'en ai un jour.

    Souvent et heureusement, les parents donnent des baffes mais c'est contrôlé, il y'a l'attitude qui va avec, je veux dire qu'on te donne une baffe pour te punir et pas pour te faire mal.

    Après il y'a d'autres attitudes. Y'a des parents qui se mettent en colère trop vite pour rien et qui frappent suite à un accès de colère, qui ne se contrôlent pas. C'est autre chose que la fessée (ou même le coup de bâton ou autres) pour le principe, c'est tout à fait autre chose et ça, ça c'est traumatisant et mauvais.

    Une fessée en guise dep unition par un parent qui dit "Ah je t'avais prévenu! Viens ici maintenant", ça ne me choque pas.
    Une fessée par un parent qui se met à hurler et qui insulte en frappant, que ce soit une fessée ou un coup de bâton ou un simple "tirage" d'oreilles, ça c'est choquant, ridicule, cruel, honteux, traumatisant.

    Personellement, ayant vécu le deuxième genre de situation, je fais le choix de ne jamais frapper mes enfants si j'en ai, même si ça se fait de la manière "non-traumatisante" normale et acceptable dont j'ai parlé plus haut.

Lire l'intégralité des 94 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)