Un arrêt de travail pour une IVG, c’est « injustifié » selon la secrétaire générale du Syndicat des Gynécologues

Par  |  | 314 Commentaires

Des « arrêts de travail injustifiés » pour une IVG ? Ce sont les propos scandaleux d'Elisabeth Paganelli, secrétaire générale du Syndicat des Gynécologues et Obstétriciens de France (SYNGOF). Dans le Magazine de la Santé, Marina Carrère d'Encausse lui décoche un carton rouge.

Un arrêt de travail pour une IVG, c’est « injustifié » selon la secrétaire générale du Syndicat des Gynécologues

C’est une citation de la secrétaire générale du Syndicat des Gynécologues et Obstétriciens de France (SYNGOF), Elisabeth Paganelli, qui a fait beaucoup fait réagir. Totalement assumée par le syndicat, cette déclaration a été publiée sur sa page Facebook :

« Si on considère que la femme est l’égale de l’homme au sein du travail et qu’elle puisse enfin etre payée comme l’homme et avec égalité, il faut que les professionnels de santé évitent les arrêts de travail injustifiés à leurs patientes»

« Je n’ai jamais prescrit 4 à 8 jours d’arrêt de travail pour une IVG médicale… »

Slate avait déjà repéré ce mépris vis-à-vis des femmes, en relayant également la réponse de Martin Winckler à cette déclaration un peu dure à encaisser.

martin-winckler-repond-syngof

Le carton rouge de Marina Carrère d’Encausse

Dans le Magazine de la Santé, Marina Carrère d’Encausse s’est emparée de cette déclaration pour remettre efficacement les pendules à l’heure, dans un « carton rouge » aussi incisif et sans concession que celui que Michel Cymès avait récemment décoché à Nicolas Sarkozy.

Après l’effroyable polémique sur le « point du mari », la parole s’est libérée contre la maltraitance médicale, et plus particulièrement en gynécologie. On se souvient du hashtag #PayeTonUtérus qui avait révélé un vrai problème de respect des patient•es et de leur consentement dans ce domaine.

À lire aussi : Le toucher vaginal sur patientes anesthésiées — Témoignages des madmoiZelles en médecine

Des déclarations comme celles d’Elisabeth Paganelli font énormément de mal à la confiance des patient•es envers leur practicien•ne…

big-guide-gyneco-ledig-linet

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Sombre.
    Sombre., Le 1 juillet 2016 à 16h00

    Je suis tombée sur ca sur tumblr, et souffrant de plusieurs patologie "invisibles" ca m'a ouvert les yeux : Les medecins ne sont pas DU TOUT maitres de nos corps et nous n'avons pas a leur obéir aveuglement.

    Spoiler: maybe i'm missing something, but why wouldn't you listen to a doctor's opinion of whether you're in pain or fatigue?

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement