Thierry Ardisson, Laurent Baffie, le sexisme et les Nazis, un Kamoulox moderne

Par  |  | 25 Commentaires

Thierry Ardisson, dont l'émission est visée par une enquête du CSA, a comparé les gens ayant signalé son show aux Français•es adeptes de la délation pendant la Seconde Guerre Mondiale. Jean-Michel Demi-Mesure, quoi.

Thierry Ardisson, Laurent Baffie, le sexisme et les Nazis, un Kamoulox moderne

Nous sommes en 2017. Une certaine conscience anti-sexiste a envahi notre pays. Toute la France est occupée.

Toute ? Non ! Un petit bastion de courageux combattants résiste encore et toujours à l’envahisseur, défendant leur droit à être sexistes, rétrogrades, machistes et indécents.

Après tout, où va le monde si on ne peut plus rire grassement en remontant la jupe d’une femme qui n’a rien demandé, hein ?

Laurent Baffie, Thierry Ardisson, la jupe et l’indécence

Le sujet du jour, c’est Laurent Baffie qui remonte nonchalamment la jupe de Nolwenn Leroy dans Salut les Terriens, l’émission présentée par Thierry Ardisson.

Le Parisien résume bien les faits.

Pendant que Nolwenn Leroy parlait de trucs de gonzesse pas très intéressants, genre son art, son album, sa musique et son succès, Laurent Baffie s’est mis à remonter sa jupe sur sa cuisse en disant :

« Faut du cul, faut du cul ! »

Ce à quoi Thierry Ardisson, en bon maître de cérémonie, précise :

« C’est pour l’audience. »

Attention, malaise en approche.

Nolwenn Leroy semble gênée, retire la main de Laurent Baffie et précise que si elle le laisse faire, c’est parce que c’est son ami. Merci à la seule meuf présente de rappeler que ÇA SE FAIT PAS TROP EN GÉNÉRAL de remonter la jupe d’une femme.

À lire aussi : Cyril Hanouna et le consentement : et si on crevait l’abcès ?

Bon, et on est en 2017, donc ce genre de comportement est (heureusement !) rapidement identifié comme appartenant à la catégorie du « merci de ne pas, bas les pattes ».

Plusieurs dizaines de Français•es ont donc signalé le passage au CSA, lequel a ouvert une enquête, ce qui veut juste dire que des gens compétents vont se pencher sur la question. Voilà. C’est leur travail.

Thierry Ardisson sort un point Godwin quand le CSA s’intéresse à lui

Mais Thierry Ardisson, il aime pas trop-trop que des gens préviennent le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel que son pote Laurent Baffie est gênant. Ça non.

L’animateur a abandonné toute demi-mesure en s’exprimant sur le sujet chez TV Mag :

« Je trouve cela incroyable ! C’est Orwell ! On rêve !

Je suis un citoyen français qui répond aux lois de mon pays. Si une association de lutte contre le remonté de jupe m’attaque, très bien. Mais, moi, le CSA, je ne reconnais pas cette juridiction intermédiaire ! […]

Le CSA s’appuie sur des signalements, je déteste ce système de dénonciation anonyme. On se croirait en 1942, époque où les Français avaient déjà une fâcheuse tendance à dénoncer… »

LE MEC. VA DE 0 À 100. TRÈS VITE.

Disons qu’il y a quelques paliers entre « les citoyen•nes de France ont utilisé un outil public pour signaler un contenu » et « les citoyen•nes Français•es ont envoyé des gens à une mort certaine en les dénonçant aux Nazis ».

ENFIN JE TROUVE.

À lire aussi : Simone Veil face à l’extrême-droite, un monument de courage dont il faut se souvenir

3 situations qui ne méritent pas de sortir la carte « ça me rappelle les Nazis »

Comment déceler si une comparaison avec le nazisme est pertinente ou non ? Comme Thierry Ardisson n’a pas l’air de trouver ça facile, j’ai fait une petite liste.

  • Ton chat pique un bout de jambon sur ta pizza pendant que tu regardes ailleurs

Ton chat est-il littéralement Hitler réincarné ? Ça dépend. Si c’était ton dernier bout de jambon sur ta dernière part, on peut dire que oui. Sinon, c’est plutôt, genre, Donald Trump quoi.

Transformation en nazi -8 secondes

  • Tu dis un truc sexiste et quelqu’un te fait remarquer que c’est sexiste

LA GESTAPO DU LANGAGE ! LA DICTATURE DE LA PENSÉE ! LA NOVLANGUE DICTATORIALE !

Non.

Pour rappel, la liberté d’expression ça veut dire que l’État t’empêche pas de dire ce que tu veux, ça veut pas dire que tu peux ouvrir ta bouche sans aucune conséquence ni réponse de tes concitoyen•nes.

À lire aussi : Typologie des phrases sexistes que j’entends en soirée (et idées de répartie)

  • T’as pompé sur l’exo de maths de ta voisine et elle le dit à la prof pour pas avoir elle aussi un 0

Est-ce que ça sent la France du Maréchal Pétain ou est-ce que ça sent juste que tu devrais réviser la prochaine fois ? Je te laisse réfléchir.

Le sexisme n’est plus à la mode, il faut s’y faire

Bon, on rit, on rit, mais je suis quand même impressionnée par la virulence de cette réaction.

Oui, le temps où on pouvait être un lourdaud sexiste à la télé est en train de passer, et non, c’est pas une DICTATURE DE LA PENSÉE, ça s’appelle une société qui évolue.

C’est marrant comme plein de gens qui regrettent « la France d’avant », celle où « on pouvait rire de tout », sont des mecs qui regrettent l’époque où ils pouvaient discriminer en se marrant…

C’est pas grave, Laurent Baffie, tu peux apprendre à faire des blagues qui n’impliquent pas de sexualiser une chanteuse talentueuse, et toi, Thierry Ardisson, à faire de l’audience sans gêner tout le monde.

Big sister is watching you.

À lire aussi : Le sexisme dans la publicité, à nous de l’éradiquer !

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (25) Facebook ()
  • MorganeGirly
    MorganeGirly, Le 27 septembre 2017 à 23h33

    Sinon @Mymy je voulais dire que tu es bien drôle :lunette:
    J'adore ton style :lunette:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!