Une application de « contraception » repose sur la méthode peu fiable du suivi de cycle

Par  |  | 38 Commentaires

Un application de contraception qui compte les jours du cycle a été approuvée... Comment marche-t-elle et qu'a-t-elle de particulier ?

Une application de « contraception » repose sur la méthode peu fiable du suivi de cycle

D’aussi loin que je me souvienne, on m’a toujours dit que la méthode de contraception consistant à compter les jours dans son cycle n’est pas fiable.

En fait, selon Refinery29, la réussite moyenne de ce genre de procédé tournerait entre 80 et 87% de réussite. Autrement dit : ce n’est pas idéal du tout.

Pourtant, une application de contraception basée sur cette même méthode a été approuvée comme moyen de contraception en Europe par la société Tüv Süd, spécialisée dans le test de produits.

Attention, comme le rappelle le journal Metro, aucun organisme officiel ou gouvernement ne l’a pour le moment approuvée.

L’application s’appelle Natural Cycles et les résultats annoncés sont meilleurs, avec un indice de Pearl de 7 (sur 4054 femmes testées).

Ce chiffre signifie que sur cent personnes ayant testé cette méthode pendant un an, en moyenne 7 sont tombées enceintes. À titre de comparatif, les DIU ont un indice de Pearl situé en-dessous de 1.

À lire aussi : Le stérilet (ou DIU) : les madmoiZelles témoignent

Cela reste un chiffre élevé et cette méthode est donc à proscrire si vous ne voulez VRAIMENT pas risquer de grossesse.

Mais alors, comment fonctionne cette application d’un nouveau genre ?

Natural Cycles se base sur une méthode bien connue

Quand on télécharge l’application, il faut s’enregistrer en répondant à tout un tas de questions : quelle est la durée des cycles ? Varient-ils beaucoup ? Combien de temps ont duré les dernières règles ?

À partir de là, le logiciel calcule le moment du cycle où vous vous trouvez afin de calculer si vous avez un risque de tomber enceinte ou non.

Par la suite, il est recommandé de prendre votre température grâce à un thermomètre tout ce qu’il y a de plus basique, tous les matins au réveil. Au début du cycle, le corps est légèrement plus froid, et après l’ovulation, il se réchauffe.

L’application enregistre ces données et est capable de dire avec de plus en plus de précision si vous êtes dans une période fertile.

Dr. Berglund Scherwitzl est la scientifique à la base de cette application. Elle explique au site Refinery29 :

« Depuis mes 15 ans, j’étais à la recherche d’un contraceptif naturel qui marche

Quand j’ai compris cette histoire de température qui évolue, ça a été une révélation. J’adore le traitement et l’analyse des données donc ça a été super drôle de travailler dessus et de comprendre comment le corps marche. »

Cette méthode est, comme celle du retrait, utilisée depuis toujours. En revanche, son efficacité est controversée et c’est à ma connaissance la première fois qu’une telle application est approuvée comme contraceptif par une société privée.

Cette application qui compte les jours est-elle une si bonne idée ?

Malgré ma retenue sur cette application, force est de constater qu’elle pourrait être utile dans les pays où il est compliqué d’accéder à la contraception. Pour l’utiliser, il suffirait donc d’avoir un smartphone et un thermomètre.

Malheureusement, la créatrice de Natural Cycles le dit, ce n’est pas si simple :

« Il faudrait faire un partenariat avec une ONG et il faudrait mettre en place des moments de formation pour l’utiliser correctement…

Après, on pourrait mettre en place un système de parrainage pour développer ça. Ça serait génial ! »

En attendant, malgré son aspect totalement dénué d’achat, cette application a un coût. Le premier mois est gratuit puis deux offres sont proposées, la première à 65$ l’année et la seconde à 9$ par mois.

Enfin, une alternative est proposée et me semble, elle, plus sûre : ne pas chercher à l’utiliser comme contraceptif mais bel et bien afin de connaître les meilleurs moments pour tomber enceinte.

Vous pouvez télécharger Natural Cycles sur l’Apple store ici.

À lire aussi : La contraception 1/2 (pilule, capote et stérilets) – Marion & Sophie

Commentaires
Forum (38) Facebook ()
  • Estelleg354
    Estelleg354, Le 27 mars 2017 à 11h53

    @Aconiti Tout depend si tu utilises la méthode en moyen de contraception ou en moyen de conception

    En moyen de contraception, tu utilises là sympto pour connaître ta phase fertile et éviter d'avoir un rapport fécondant à cette période. Ton exemple ne marche pas parce que si tu utilises la sympto pour ne pas tomber enceinte mais que tu as un rapport sans protection en période fertile ce n'est pas la methode qui est en cause mais ce que toi tu en fais.

    Elle permet d'éviter un rapport fécondant en sachant si oui ou non tu es fertile

    Mais je comprends tout à fait que l'utilisation du terme "contraception" puisse être perturbant :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!