Always relance sa campagne #CommeUneFille pour le 8 mars 2015

À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Always relance sa campagne #CommeUneFille pour faire agir et réagir.

En juin 2014, la marque Always avait produit une vidéo très remarquée au sujet des stéréotypes sexistes. Grâce à une discussion inter-générationnelle sur l’expression « like a girl » (« comme une fille »), la conclusion était qu’à partir de l’adolescence, les filles ont tendance à perdre confiance en elles et en ce qui fait d’elles des filles, des femmes. Faire quelque chose « comme une fille » est rabaissant et humiliant, c’est synonyme de faiblesse et d’infériorité.

À lire aussi : La nouvelle pub Always #CommeUneFille, une campagne anti-stéréotypes

La vidéo était très rapidement devenue virale et présentant les stéréotypes sexistes comme n’étant pas uniquement véhiculés par des hommes, mais aussi par les femmes elles-mêmes, inconsciemment, par le biais du langage.

À l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Always ressort une vidéo réalisée à partir de témoignages vidéos de la part de filles et de femmes qui font des choses « comme des filles » et qui le font bien. Intitulée Stronger Together, cette vidéo vise à pousser les femmes à agir, à faire en sorte que les choses changent, d’après le hashtag #MakeItHappen.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Celeste Yaneskiviana
    Celeste Yaneskiviana, Le 9 mars 2015 à 19h00

    Non je comprend ce que tu veux dire et je suis d'accord dans l'ensemble :)
    Après c'est vrai que le "comme une fille" est moins utilisée mais tu as beaucoup de dérivé et je l'ai souvent entendu. Le pire c'est mon père devant le bazar de ma chambre "Mais tu es une fille tu devrais savoir ranger" alors que c'est le plus maniaque de ma famille. ._.
    Et oui ça joue vachement. Je m'en suis rendu compte quand j'ai remarqué que dans la majorité de mes histoires les personnages étaient jeunes, beaux et bien portant. Comme si on ne pouvait pas s'attacher aux autres ._.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)