COMMENT a-t-on découvert que ces aliments sont comestibles ?!

Certains aliments sont si complexes à cuisiner et à préparer ! C'est à se demander quelles situations sont à l'origine de leur découverte...

COMMENT a-t-on découvert que ces aliments sont comestibles ?!

Quelle personne s’est dit un jour qu’elle allait traire les mamelles d’une vache et s’en délecter tous les matins pour accompagner ses céréales ?

Céréales qu’elle s’est procurées en ramassant des graines dans un champ, qu’elle a ensuite fait souffler (donc elle s’est aussi dit « vas-y je vais inventer un truc pour souffler des graines »), puis griller en les mélangeant à du sucre et du chocolat…

Chocolat qu’elle, a en passant, créé avec une fève de cacao préalablement brisée afin d’en récupérer la poudre.

C’est ce genre de réflexions qui a récemment animé les internautes sur Reddit !

La découverte des noix, ces aliments fourbes

Les noix reviennent beaucoup dans les questionnements des internautes. C’est vrai qu’elles sont pleines d’éléments divers, et qu’il a fallu comprendre quelle partie avait bon goût et pouvait se digérer ou non.

« Les noix de cajou. La coquille est toxique, l’huile de la coquille est toxique, la noix ça va.

Si vous en cueillez une, la décortiquez et la mangez, vous obtiendrez une réaction du genre sumac vénéneux partout où ça vous aura touché. »

Sympathique petite noix, dis donc !

Et lors de la découverte des amande amères, combien sont morts pour comprendre quelle partie on pouvait ou non consommer ?

Comme le souligne cet internaute, les early adopters ont dû en baver :

« Les amandes amères sauvages contiennent une quantité importante de cyanure.

Quelle que soit la tribu du Moyen-Orient qui a décidé de continuer à les cultiver et à les manger avant de trouver enfin comment les rendre non-toxiques, elle était brave comme le diable… Ou désespérée. »

Les artichauts, beaucoup de bruit pour rien

Les artichauts, cette belle arnaque ! C’est si bon, mais il y en a si peu… Une frustration déchirante.

Cette personne a tout résumé :

« Les artichauts.

Prenons cette plante piquante qui donne à nos mains un goût amer pendant des jours. Faisons-la bouillir pendant une heure ou deux, pour que nous puissions en gratter un tout petit peu sur les feuilles avec nos dents.

À quel point cette personne avait-elle FAIM ?! »

Les épices, une découverte mystère

Le safran. Qui a compris que l’étamine d’une fleur de crocus particulière, une fois cueillie et séchée puis trempée dans des liquides chauds, allait être délicieuse ?

Mon hypothèse, c’est que comme les épices étaient à la base utilisées pour dessiner, quelqu’un qui en avait partout sur les doigts s’est rendu compte qu’il avait un cheveu dans la bouche.

En l’enlevant, il a par la même occasion léché ses doigts… et bim, révélation.

Les oursins, dangereux animal

« Qui a vu des oursins hérissés et a décidé de s’y frotter ? »

C’est la question toute simple que soulève quelqu’un d’autre sur Reddit.

Les oursins, tu dois les éviter à la plage car ils peuvent littéralement t’envoyer à l’hôpital, par contre ça devient limite un produit de luxe une fois cuisiné… Logique.

Voilà ma théorie. Un mec s’est piqué avec et il était tellement vénère qu’il a mordu l’animal en retour. La bouche en sang mais ravi, il s’est dit :

« Oh ! Goûteux, dis donc ! »

Ouais, ce moment devait être étrange.

Un processus alimentaire aussi compliqué qu’absurde

La réflexion perplexe de cet internaute fait réfléchir sur l’origine de l’invention d’une fameuse recette à base d’œuf.

« Les œufs de cent ans.

Prenez des œufs de canard. Enveloppez-les dans du foin, de la boue et des cendres (la légende raconte que l’urine de cheval était aussi utilisée, car alcaline). Attendez quelques semaines / mois.

Brisez-les, et ils deviennent gris,  gélatineux et piquants, sentant légèrement l’ammoniac. Faites bouillir et mangez.

J’adore ça, mais je me demande vraiment qui s’est dit que les manger était une bonne idée en premier lieu… »

Les champignons, ces petites choses vicieuses

Avant que la science ne détermine en laboratoire quel champignon était toxique ou non, il y forcément des gens qui ont commencé à en manger.

Encore une fois, combien sont mort par curiosité ?

« Les champignons. Comment ont-ils découvert lesquels étaient comestibles ?

Peut-être les ont-ils utilisés pour empoisonner leurs ennemis et en ont accidentellement utilisé un qui n’étaient pas toxiques, ayant ainsi découvert que certains d’entre eux pouvaient en réalité être mangés ? »

Et toi, quel est l’aliment dont la découverte te perturbe et te fait le plus cogiter ? Dis-moi tout dans les commentaires !

À lire aussi : Nos pires anecdotes de vacances, entre maladie nulle et yourte infernale

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Samsayonara

ET LE FROMAGE!!!

Sérieusement, quand ils ont oublié leur jatte de lait et ont récupéré une pâte peu ragoutante derrière qui sentait un peu, ils avaient tellement faim qu'ils se sont dis azy, on va pas gâcher ça ( comme mémé qui enlève le pourri de son vieux pot de confiotte, ou qui gratte ses vieux fromages )

Alors, de mémoire, la création de la bière = une bouillie de céréale qui a mal tourné ( ahah ) , d'ailleurs, la vraie cervoise, c'est assez éloigné de notre bonne bière, y'avait à boire et à manger dans ce truc.
Le pain? Une bouillie de céréale ( encore elle ) oubliée, qui a fermenté, et pour le fun, on l'a fait cuire et ... bingo.
L'origine du pain et de la bière seraient communes. D'ailleurs, on utilise quoi pour faire du pain? de la levure du boulanger aka levure de la bière.

Par contre, pour les huîtres... le truc qui ressemblent à un suchard ... pour les truffes, faut quand même les trouver les machins noirs plein de terre et les disputer aux cochons sauvages ^^
Nos ancêtres avaient faim ^^
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!