Les agressions sexuelles entre enfants – Appel à témoignages

Par  |  | 1 Commentaire

Après la publication d'un article sur les agressions sexuelles entre enfants, de premiers témoignages nous sont parvenus. Si tu te sens également concerné, n'hésite pas à nous écrire.

Les agressions sexuelles entre enfants – Appel à témoignages

Le 23 juillet, nous avons publié sur madmoiZelle un témoignage enrichi d’éclairages d’expertes : Le jour où l’un de mes élèves de maternelle a agressé sexuellement sa camarade.

Agathe* y racontait l’agression qu’avait subie une petite fille de sa classe en maternelle : un camarade avait introduit un doigt dans son anus. Elle y décrivait son désarroi face aux réactions de ses collègues et à la réaction appropriée à avoir.

Les expertes s’accordaient sur le fait qu’il serait souhaitable de proposer aux deux enfants concernés de rencontrer un•e pédopsychiatre, ou un•e assistant•e social•e.

D’une part pour s’assurer que la petite fille allait pouvoir gérer l’éventuel traumatisme, et de l’autre pour vérifier que le petit garçon n’était pas victime de mauvais traitements et d’attouchements par ailleurs.

Ça pourrait en effet être une des explications probables de son comportement. Car pour commettre un tel acte à l’âge de 3 ans, il est possible, selon elles, qu’il l’ait subi ailleurs.

Les attouchements entre enfants, loin d’être exceptionnels ?

On se doutait, à la lecture du témoignage d’Agathe, que ce n’était pas un cas isolé. D’ailleurs, les mots du directeur de l’école selon lequel « ça arrive tout le temps en maternelle » allaient dans ce sens.

Mais l’étendue de ce phénomène a commencé à se manifester, dans les commentaires et par messages privés qui m’ont été adressés aussi.

À la lecture, ces personnes ont vu des souvenirs remonter, parfois de manière douloureuse. Certaines expliquent qu’encore aujourd’hui, devenues adultes, quelques pratiques sexuelles les rebutent car elles leur remémorent ce traumatisme.

Mais je persiste à croire que les messages postés jusqu’alors ne représentent qu’une partie émergée de l’iceberg. Que quelques personnes ont osé délier leurs langues, mais que beaucoup d’autres se taisent encore.

Et je suis persuadée, aussi, que si l’on met en lumière ces actes et le manque de prévention, d’éducation au consentement à la fois des élèves et de ceux qui les encadrent (à l’école ou ailleurs), on peut faire évoluer les mentalités à ce sujet.

La loi existe déjà, il est déjà obligatoire de réaliser une prévention à ce niveau à toutes les étapes de la scolarité comme on le rappelait dans l’article d’origine.

Ce n’est donc plus forcément en termes législatifs qu’il faut penser, mais bien davantage en termes d’application de cette loi.

Appel à témoignages : attouchements sexuels entre enfants

J’aimerais donc pouvoir enrichir ce premier témoignage d’un second article, avec davantage de témoignages sur la question, pour estimer l’ampleur du phénomène, et les conséquences qu’ils peuvent avoir.

C’est pourquoi si tu as déjà été témoin d’attouchements ou agressions sexuelles de la part d’autres enfants, si tu en a été victime toi-même ou même si tu en as perpétré lorsque tu étais enfant, et que les souvenirs sont toujours là, tu peux m’adresser un mail à l’adresse jaifaitca[at]madmoizelle.com, avec en objet « Attouchements sexuels ».

Je ne souhaite pas donner d’indications très précises, tu es mieux placé•e pour savoir ce que tu as envie de raconter, si tu as envie de le raconter, et comment. Mais en somme, c’est ton histoire et les conséquences qu’elle a eu ou pas sur toi en grandissant.

Pense simplement à préciser si tu souhaites rester anonyme, écrire sous pseudo, que je gomme certains aspects potentiellement reconnaissables de ton récit ou autre demandes spécifiques !

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Lilitamago
    Lilitamago, Le 27 juillet 2017 à 10h22

    Je pense que c'est une très bonne initiative.
    L'article m'avait profondément choqué, mais tous ces commentaires de Madz encore plus.
    Comment penser que des enfants si jeunes subissent et perpètrent des actes pareils, sous les yeux des adultes, sans que personne n'y fasse quoi que se soit.
    Pour ma part, je n'ai quasiment aucun souvenir de la maternelle et je n'aurais jamais pensé que tant de choses pouvaient s'y passer. :erf:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!