« A Long Way Down », ou la rencontre fragile de quatre égarés

« A Long Way Down » (« Vous descendez ? ») est un roman de Nick Hornby récemment adapté en film, qui raconte l'histoire de quatre inconnus se rencontrant sur le lieu de leurs suicides, et décidant de tenter de vivre encore un peu...

« A Long Way Down », ou la rencontre fragile de quatre égarés

L’intrigue du roman A Long Way Down (Vous descendez ? en VF) de Nick Hornby est irrésistible. Quatre inconnu-e-s décident de mettre fin à leurs jours en sautant du haut de la même tour, le même soir (du Nouvel An), à la même heure. Incapables de se mettre d’accord sur qui sautera en premier, ils commencent à s’insulter, au point de se couper l’envie de mourir et de devoir remettre à plus tard leurs plans suicidaires. Un rendez-vous est pris : ils se retrouveront pour St Valentin, et s’ils ont toujours envie d’en finir, cette fois ils sauteront.

Ce petit livre de comédie noire est une oeuvre mineure dans la bibliographie de Hornby, coincé entre les monstres sacrés que sont Haute fidélité ou Pour un garçon. Mais cette année est sortie en Angleterre l’adaptation ciné d’A Long Way Down, réalisée par Pascal « L’arnacoeur » Chaumeil (oui, oui).

Le casting est au top, de Pierce Brosnan à Aaron Paul, en passant par Toni Collette et une apparition de Sam Neil (du premier Jurassic Park). Surtout, l’esprit du livre est toujours là, avec ses petites montagnes russes entre rire franc et boule au ventre. Mais, plus intéressant, cette adaptation décide de faire, justement, un travail d’adaptation, en n’hésitant pas à découper le texte original en Apéricubes, quitte à jeter des morceaux, à assembler autrement.

a long way down

Si le livre est moins connu que les autres romans de Hornby, c’est qu’il est moins bon. Il se prend un peu les pieds dans sa structure, entre un premier tiers beaucoup trop fort face à un troisième faiblard. En cause, une fin brouillonne, où beaucoup d’évènements se croisent, en même temps, sans offrir de réelle résolution. Surprise, donc, quand l’adaptation filmique abandonne plusieurs dizaines de pages de conclusion, remanie la totalité du troisième tiers et donne plus d’importance à certains conflits pour façonner une chute inédite ! Rares sont les scénarios qui osent à ce point essayer de corriger leur matériau d’origine…

Le film n’est pas pour autant exempt de tout reproche, car s’il conserve beaucoup des qualités du livre, il perd en exploration des personnages, en sous-intrigues qui donnaient du corps à l’ensemble. Plusieurs éléments se déroulent trop vite ou ne sont simplement pas expliqués. Si le roman était bancal, son adaptation l’est tout autant, de façon alternative.

Et c’est aussi en cela que cette double version d’une même histoire devient intéressante ! Car si l’on est intrigué par l’une, il devient intéressant de s’exposer à l’autre. Chaque medium compense et complète l’autre. En lisant le livre et en voyant le film, par le prisme de ces deux versions pas complètement réussies, il est possible de se faire un plutôt bon tableau de cette jolie histoire.

a long way down

Ainsi il n’y a pas de bonne porte d’entrée, il n’y a cette fois pas « le livre meilleur que le film » ou l’inverse. Il est possible de se laisser tenter par l’un ou l’autre et, éventuellement, de compléter par la suite. Il s’agit surtout ici d’un fascinant cas de transposition altérée, qui donne du grain à moudre à l’éternel débat sur la trahison dans l’adaptation.

Oh, et c’est aussi une histoire douce, qui pique un peu le coeur et donne envie de faire des câlins. Aussi.

  • A Long Way Down n’a pas (encore ?) de date de sortie française ; le livre est disponible sur Amazon pour 8€, ainsi que dans vos librairies préférées !
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freija
    Freija, Le 10 août 2014 à 0h47

    J'ai eu l'occasion de voir ce film et il fait partie des films que j'ai vraiment aimé cette année.
    Je ne savais pas qu'il n'était pas sorti en France, j'espère du coup qu'il sortira (ou alors j'attendrais patiemment le dvd).
    Un petit bijou <3

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)