10 morts absurdes

La mort est un sujet bien trop sérieux pour qu'on ne puisse en rire, mais dans certains cas, y'a prescription.

10 morts absurdes

Voici 10 morts totalement absurdes, chopées dans la liste Wikipédia des « morts les plus insolites » de l’histoire. Rions, mais pas trop : personne n’est à l’abri d’un trépas ironique.

1. 207 avant J.-C. : le philosophe stoïcien Chrysippe de Soles serait mort de rire en voyant un âne ivre tentant de manger des figues.

Est-ce que c’est en pensant à l’expression « Tuer un âne à coups de figues » qu’il a succombé ? On ne saura jamais si le jeu de mots est effectivement à l’origine du jeu de maux, mais je n’oublierai jamais cette séance de chatouilles en 1998 qui m’avait empêché de respirer pendant presque 5 minutes. Cousins, je vous hais.

2. 415 : la mathématicienne et philosophe grecque Hypatie fut assassinée par une foule de chrétiens qui lui lacéra le corps avec des coquilles d’huîtres tranchantes. Ce qui resta d’elle fut brûlé.

Hé, vous connaissez la sauce d’huître ? C’est super bon et en plus, ça ne blesse pas. Je veux bien mourir d’en avoir trop mangé.

3. 1327 : Édouard II d’Angleterre aurait été tué par l’insertion dans son anus d’une barre en cuivre (ou, selon d’autres versions ultérieures, un fer rougi au feu).

Cette mort était supposée être « la fin méritée d’un homosexuel ». Dans le combat quotidien qu’est celui de l’acceptation de l’homosexualité aujourd’hui au XXIe siècle, on peut se dire… qu’on part de loin.

4. 1771 : le roi de Suède Adolphe Frédéric de Suède mourut de problèmes de digestion. Il venait de faire un repas composé de homards, caviar, choucroute, kipper (hareng rouge) et de poisson fumé. Le tout était arrosé de champagne. Il reprit 14 fois de son dessert favori, le semla servi dans un bol de lait chaud. Les écoliers suédois se souviennent de lui comme « le roi qui mangea jusqu’à en mourir ».

Est-ce que ce film s’inspire de cette triste anecdote ?

5. 1841 : William Henry Harrison, neuvième président des États-Unis, est atteint de pneumonie en faisant un discours d’une heure et demie sous une pluie glaciale le jour de son investiture et meurt un mois plus tard.

Si ça ne s’était pas passé au XIXe siècle, on aurait pu envisager la théorie de la fausse pluie glaciale mécaniquement déversée par des nuages pré-fabriqués par une société industrielle dont l’actionnaire majoritaire serait l’adversaire politique de William Henry Harrison.

6. 1899 : Félix Faure est mort d’une congestion cérébrale après un rapport sexuel avec Marguerite Steinheil. Une plaisanterie populaire ira jusqu’à préciser que c’est par une fellation, que la maîtresse provoqua l’orgasme qui lui fut fatal, et fera de Mme Steinheil « La Pompe funèbre ».

Et Clemenceau dit de lui: « Il voulut être César, il ne fut que Pompée ». Oh la punchline ! +10 dans le capital sympathie du radical-socialiste.

7. 1966 : Julien Carette, acteur français devenu impotent des suites de l’arthrose, laisse échapper la cigarette qu’il venait d’allumer sur la couverture posée sur ses jambes, qui prend feu, avant que l’appartement tout entier ne prenne feu. Il meurt peu après à l’hôpital de Saint-Germain-en-Laye.

Quand on vous dit que la clope tue.

8. 1974 : Christine Chubbuck, une reporter américaine se suicida durant une émission en direct, dans son talk show. Elle sortit un revolver et se tira une balle dans la tête.

Les internautes curieux s’improvisant E-detectives cherchent encore la vidéo sur le net. Mais Internet n’existait pas, à l’époque. Donc vous pouvez arrêter.

9. 1981 : une étudiante néerlandaise de 25 ans habitant à Paris, Renée Hartevelt, a été tuée et mangée par un camarade de classe, Issei Sagawa, après que celui-ci l’eut invitée à dîner en discutant de littérature. Le tueur congela sa victime et dégusta sa chair durant trois jours avant de jeter le cadavre dans le bois de Boulogne. Il a finalement été arrêté, déclaré irresponsable de ses actes et a été extradé au Japon où il a été relâché au bout de quinze mois.

« Par goût des femmes », titrait Libération.

10. 1989 : Ole Bentzen, orthophoniste danois est mort de rire en regardant le film Un poisson nommé Wanda. Son coeur a battu entre 250 et 500 coups par minute, avant que l’homme ne succombe à un arrêt cardiaque

Moi qui suis bon public, j’hésite à le regarder, du coup.

Plus de morts insolites par ici.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 37 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cappuccino
    Cappuccino, Le 27 octobre 2011 à 16h22

    2011 : Philip A. Contos, se tue à moto alors qu'il défile sans casque lors d'une manifestation contre le port obligatoire du casque dans l'état de New-York. Les médecins ont indiqué qu'il aurait sans aucun doute survécu s'il avait porté son casque sur la tête.

    Alors là excusez moi mais je me marre ! :cretin:

Lire l'intégralité des 37 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)