Comment voyager (ou étudier) au Royaume-Uni après le Brexit

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne : c'est le Brexit. Faustine t'explique ce qui va changer pour toi si tu souhaites y voyager, ou t'y installer.

Comment voyager (ou étudier) au Royaume-Uni après le Brexit

24 juin 2016. Tu te souviens peut-être de cette date : c’était le jour des résultats du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union Européenne.

Les citoyens et citoyennes britanniques ont voté pour la sortie du pays : le Brexit.

C’était un choc pour moi, qui ai grandi avec l’idée d’une Union Européenne comme symbole de solidarité entre les pays européens.

Qui me souviens du passage à l’euro en 2002 malgré mon jeune âge. Qui ai vécu à Londres un an pendant mon enfance alors que le Royaume-Uni faisait partie de l’Union Européenne.

Le Brexit est acté : le Royaume-Uni quitte l’Union Européenne

Après des années de discussions et de recherche d’un accord avec l’Union Européenne, le Royaume-Uni quitte cette dernière.

Ça se passe ce vendredi 31 janvier 2020 à 23h, heure anglaise. Le gouvernement britannique annonce la sortie dans un tweet plutôt… jovial :

Comment voyager au Royaume-Uni après le Brexit

Tu l’auras compris, moi, le Brexit m’attriste. Je me pose des questions : 

Est-ce que je pourrai toujours voyager, habiter ou travailler dans ce pays qui m’a accueillie pendant un an ? Et ce, aussi facilement ?

Une période de transition est prévue jusqu’au 31 décembre 2020. Elle est dédiée à la négociation entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne sur les nouvelles règles qui établiront leurs relations post-Brexit.

Selon Visitbritain.com, le site officiel du tourisme au Royaume-Uni, aucun changement pour tes voyages n’aura lieu d’ici là.

Le site a posté une vidéo explicative :

Cette vidéo t’explique que tu pourras :

Prendre le train, l’avion et le bateau avec une carte d’identité ou un passeport valide. Tu n’auras pas besoin de visa s’il s’agit de vacances ou d’un court séjour.

Si tu as besoin d’être soignée, ta carte européenne d’assurance maladie (CEAM) continuera de te couvrir.

Tu auras le droit de conduire avec un permis français.

Une fois la période de transition achevée, le site du gouvernement britannique précise que ta carte d’identité française ne sera plus suffisante pour voyager au Royaume-Uni.

Tu auras besoin de ton passeport, mais un visa ne devrait pas être nécessaire pour les séjours de moins de trois mois.

Faire un échange ERASMUS au Royaume-Uni après le Brexit

Tu es étudiante ou étudiant en Erasmus en Royaume-Uni ou tu l’envisages ? Pas de panique !

Si tu es en échange cette année, rien ne va changer pour toi. Si tu envisages de partir plus tard, la possibilité de réaliser un échange universitaire n’est à priori pas compromise.

Le gouvernement britannique veut en effet continuer à faire partie du programme Erasmus+. L’Union Européenne y est également favorable.

Les modalités des échanges universitaires post-période de transition seront cependant déterminées par les négociations à venir.

Selon un article du Monde, l’hypothèse que le Royaume-Uni perde son statut de membre d’Erasmus+ n’est pas à exclure.

Le Royaume-Uni pourrait alors lancer son propre programme d’échange, comme la Suisse. Ou bien devenir partenaire du programme, comme la Russie ou l’Algérie. 

Tu auras donc toujours la possibilité de réaliser un échange au Royaume-Uni, mais cela pourrait limiter le nombre de places offertes et le choix offert aux étudiants et aux étudiantes.

Et toi, as-tu prévu de voyager ou d’étudier au Royaume-Uni ? Es-tu inquiète ? Est-ce que la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne a changé tes plans ?

Dis-moi tout en commentaire !

À lire aussi : Le Brexit vu par une Française expatriée en Angleterre

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Faustine M

Pas hyper important mais y a une erreur @Faustine M
"Ça se passe ce vendredi 31 janvier 2020 à minuit, heure anglaise." > Le Brexit a eu lieu à 23h heure anglaise (et minuit à Bruxelles).



Ca fait un peu plus de trois ans que j'habite à Londres et honnêtement je crois que la plupart d'entre nous sont soulagés que le Brexit soit maintenant officiel: on va commencer à avoir de vraies réponses (and hopefully beaucoup moins de fake news!).
Merci pour ta remarque, c'est corrigé ! :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!