Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Umbrella Academy T.1 La Suite Apocalyptique

17 avr 2009 1

Les Super-Héros. ça sonnera comme un vieux souvenir d’enfance à la plupart d’entre nous. Perso, je ne sais même pas combien de fois j’ai regardé les premiers Batman, et j’étais super fan des Tortues Ninja. Aujourd’hui ils envahissent nos écrans et même si quand on pense aux comics en bd, on imagine des Nerd connaissant par coeur la vie de Spiderman, Wolverine ou Captain America, on ne peut que constater l’explosion de titres US qui débarquent chez nos bons libraires BD (héhé) en version française. Alors aujourd’hui je vais te parler de The Umbrella Academy. Parce que ça a beau parler de mecs en collants, bah ça déchire !

Let’s go !

Un certain soir, à 21h38, 43 femmes accouchent simultanément, sans jamais avoir donné de signe de grossesse. Sir Reginald Hargreeves aka le Monocle, se débrouille alors pour adopter un maximum de ces enfants, c’est à dire 7 d’entre eux (les autres n’ayant probablement pas survécus). Quand la presse lui demandera pourquoi avoir fait ça, il répondra simplement ‘Pour sauver le monde’.

Il fonde alors la Umbrella Academy puisque, comme tu l’auras compris en lisant mon intro, les sept chérubins étaient amenés à devenir des Super-Héros…

Trente ans plus tard, les 7 enfants (qui ont un peu grandis depuis) sont réunis pour enterrer leur père adoptif, et bien qu’ils se soient tous un peu perdus de vue au fil des ans, ils vont devoir faire équipe à nouveau pour, justement, ‘sauver le monde’.

Umbrella Academy T.1 La Suite Apocalyptique

Pourquoi c’est cool ?

Gerard Way, le scénariste, qui est aussi le chanteur de My Chemical Romance, et Gabriel Bà au dessin, signent ici une bd étonnante, différente et sacrément bien foutue. Chaque chapitre est en fait une histoire complète, la série étant sortie aux Etats-Unis sous forme de fascicules mensuels. Mais ces chapitres s’imbriquent parfaitement les uns aux autres, comme un feuilleton, et au fil des pages, on en apprend un peu plus sur les personnages, leurs vies, leurs pouvoirs, leurs souffrances. Gerard Way a créé un univers dense et complexe, sublimé par le dessin sombre et racé de Gabriel Bà.

Après avoir suivi les débuts sur terre de ces 7 héros, on a envie de comprendre ce qui a fait d’eux ce qu’ils sont à 30 ans. On cherchera dans chaque regard, dans chaque geste, dans chaque non-dit, ce qui a fait le destin de ces personnages finalement comme nous, à un ou deux détails près.

L’adaptation en film de cette bd est en préparation, c’est te dire si je ne suis pas la seule à trouver Umbrella Academy cool.

Les Commentaires
1

Avatar de AnonymousUser
17 avril 2009 à 11h53
AnonymousUser
Moi les Super-Héros c'est pas mon truc, mais j'ai pourtant aimé. Autre chose importante à savoir, à propos de l'adaptation en film, c'est Diablo Cody (Juno) qui devrait être au scénario...
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Pop culture
Melusine – detail de l’Église_Saint-Sulpice_Fougeres

Femme-serpent mais aussi reine du BTP, la fée Mélusine est pleine de surprises

Sarah Bocelli

26 oct 2021

16
Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Voyages
le roman Là où les étoiles brillent de Nadia Hashimi
Sponsorisé

3 choses que j’ai apprises sur l’Afghanistan en lisant Là où brillent les étoiles

Parentalité
Une mère fatiguée avec son jeune fils.

« Il faut à tout prix dédramatiser le regret de maternité »

Livres
diglee-couv-je-serai-le-feu

Avec Je serai le feu, Diglee part à la recherche des poétesses disparues

Pauline Le Gall

09 oct 2021

2
Livres
Jouir est un sport de combat – libre – Olympe de G

Pour « transformer la honte autour de la sexualité en fierté », Olympe de G. monte sur le ring

Actualité mode
Couturfu

Le compte de mèmes @couturfu sort un manuel de survie pour comprendre la mode d’aujourd’hui

Anthony Vincent

26 sep 2021

Société
Amandine Gay Crédits Otto Zinsou

« Quand on est adopté, la condition pour se réapproprier son histoire, c’est d’atteindre l’âge adulte »

Témoignages
un trouple dans son quotidien
Sponsorisé

« Nadya est l’amoureuse de maman et aussi celle de papa » : parents et polyamoureux, ils racontent

Parentalité
sainte-marguerite-marie-et-moi

Cette autobiographie sur le poids de l’héritage familial quand on devient mère va vous faire hurler de rire (sisi)

Chloé Genovesi

13 sep 2021

La pop culture s'écrit au féminin