Live now
Live now
Masquer
trouvailles-artistiques-semaine-6
Culture

Trouvailles artistiques de la semaine #6

Tifaine aime l’art. Elle adore aussi découvrir de nouveaux et de nouvelles artistes et partager ses trouvailles. En combinant le tout, elle a créé cet article.

Bonjour.

Ça va vous ? Moi ça va.

Actuellement c’est vendredi, et je n’ai AUCUNE idée de ce que je ferais dimanche au moment où vous tomberez sur ces trouvailles.

Je me serais peut-être faite écraser par un camion ou un paquebot, qui sait.

(Ça serait quand même dommage pour les futures trouvailles ou pour vous répondre à celles-ci…)

En tout cas, une fois de plus, j’ai découvert une multitude de talents et je commence sérieusement à me dire que le monde en est peuplé.

J’ai reçu pas mal de propositions cette semaine, ce qui m’a fait très plaisir (et beaucoup aidée aussi hihi), c’était plaisant de recevoir aussi bien vos coups de coeur que de chiner les miens.

N’hésitez donc pas à continuer si ça vous fait plaisir, de mon côté, ça ne fait aucun doute.

C’est parti pour une nouvelle sélection d’artistes !

William Wegman

William Wegman est un photographe américain reconnu pour ses photographies/montages de chiens complètement loufoques.

(Je vous partage ici son compte Instagram personnel que je n’ai pas posté plus tôt, car ses publications regorgent plus de son animal au quotidien — très jolies également, mais moins de son travail professionnel.

Voici son site web.)

L’homme réalise plusieurs mises en scène dans lesquelles des braques de Weimar (la race) sont les protagonistes, parfois à la limite de la photo de couverture mode.

Les clichés sont soit très drôles, soit très raffinés, soit très créatifs, mais la plupart du temps, ils sont tout simplement tout ça à la fois.

Lorsque j’évoquais la mode, ses influences du milieu sont réelles.

Le photographe (qui est aussi peintre et réalisateur de courts-métrages) a carrément sorti un ouvrage nommé William Wegman: Fashion Photographs dans lequel il compile ses meilleures collaborations avec des designers et des couturier•ères.

Le chien, toujours au coeur de ses thèmes principaux, y a des allures de mannequin et le rendu est impressionnant.

Pour les plus sceptiques, rassurez-vous, l’amour que porte l’homme pour ses fidèles compagnons le pousse à réaliser ses shoots dans les meilleures conditions, sans oublier qu’une grande partie est achevée en photomontage.

Personnellement, j’adore.

Agata Zlotko Piwowar

Je ne connaissais pas du tout Agata Zlotko Piwowar.

C’est grâce aux suggestions d’une adorable lectrice dans le forum des Trouvailles Artistiques de la semaine dernière que j’ai pu découvrir cette artiste incroyablement délicate, aux dessins enchanteresques.

L’artiste nous est originaire de Varsovie et ne possède pas (encore ?) ni de site web, ni d’autres plateformes hors Instagram pour partager ses créations.

C’est pourtant dommage, au vu de la qualité de son travail, on aurait envie d’en voir plus, toujours plus !

En tout cas, l’illustratrice (également tatoueuse) m’a envoûtée dès le premier dessin avec son univers mêlant humain•es et animaux.

Au travers des visuels, j’ai l’impression que la jeune femme nous raconte des histoires

, un peu fantastiques, un peu magiques, et qu’on se retrouve complètement immergé•es dans le plus beau des contes.

Je remercie donc encore la mad qui m’a conseillé son compte Instagram, je n’ai pas été déçue du voyage !

Gregory Euclide

Gregory Euclide est un artiste américain contemporain qui réalise des peintures et des installations en relief.

La plupart de ses oeuvres abordent le thème de la nature et représentent des paysages.

À l’aide de matériaux juxtaposés, de papiers, d’éléments topographiques tridimensionnels, il parvient à représenter des formes et des figures dont le résultat est surprenant.

L’approche de sa conception est comparable à celle utilisée dans l’architecture, que ce soit au niveau de l’espace, de la construction, des proportions…

En 2011, il a même collaboré avec des artistes tels que le chanteur Justin Vernon de Bon Iver, dont l’univers lyrique se rapproche à quelques égards.

C’est donc Euclide qui a réalisé la couverture de l’album Bon Iver.

Les oeuvres 3D de l’américain (également professeur) me fascinent, mais de manière plus globale, je trouve que ses dessins et ses travaux à l’encre expriment quelque chose de profond.

Undercurrents par Albert Omoss

ATTENTION, BIZARRERIE EN VUE.

Maintenant que j’ai posé mon alerte, je peux vous en dire un peu plus sur Undercurrents d’Albert Omoss.

Réalisateur de spots publicitaires, cet artiste-programmeur californien passe également son temps à concevoir des logiciels qui simulent des mouvements de formes diverses, d’anatomie, d’architectures dites « fractales » (soit des dimensions complexes conçues d’après une théorie mathématique, bref un truc qui donne la migraine) …

Dans Undercurrents, c’est exactement ce dont il s’agit. Ici, l’élément principal s’avère être un homme assez peu vêtu.

C’est très, très étrange (voire un peu malaisant pour certain•es), mais quand on sait que c’est un logiciel qui a quasiment conçu l’intégralité de cette vidéo, ça devient vite assez OUF à regarder.

Et hypnotisant. Et « on arrête pas le progrès ».

Pour voir un peu plus de son travail, c’est par ici.

Women With Pencils

Pour cette dernière trouvaille, je remercie ma collègue Alison qui m’a envoyée ce compte Instagram alors que mon article était presque entièrement bouclé.

J’ai cependant eu un tel coup de coeur pour cette page regroupant plusieurs artistes féminines toutes aussi talentueuses les unes que les autres que je ne pouvais pas faire autrement que la partager.

Du coup, je ne peux pas réellement vous en dire plus, c’est en cliquant que vous trouverez vous-même ce qui vous inspire et parle le plus.

En revanche, vous allez avoir la possibilité de faire plus de découvertes que prévu, et ça, c’est très chouette.

Pour ma part, je n’ai pas forcément mis les trois illustrations que je préférais (si vous vous posiez la question), pour la simple et bonne raison que je ne sais pas encore lesquelles je préfère.

Le saurais-je seulement un jour ?

Mais j’en ai évidemment choisi trois qui me parlaient.

Women With Pencils possède également son site web, juste ici.

Alors, cette semaine vous a plu ? Vous avez eu une révélation ? Dites-moi tout !

À lire aussi : Trouvailles artistiques de la semaine #5


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin