Les tendances voyage de 2019 sont là !

Comment voyageras-tu en 2019 ? Mymy fait le point sur les façons de voir le monde qui ont le vent en poupe !

Les tendances voyage de 2019 sont là !

Il y a un an, je te présentais LA destination de voyage la plus prisée de 2018. Douze mois plus tard, il est temps de se pencher sur l’année 2019 !

Les tendances voyage de 2019

Comment les gens vont-ils voyager cette année ? Comment leurs habitudes vont-elles évoluer ? Voici quelques pistes de réflexion.

Je me base pour cet article sur ce billet de Lonely Planet, célèbre guide touristique (un peu l’équivalent international de notre Routard francophone).

L’article liste diverses façons de voyager qui auront le vent en poupe en 2019. Les voici, avec mes réflexions !

1. En 2019, personne ne voudra être un touriste

Sortir des sentiers battus, éviter les chemins touristiques cent fois foulés et avoir une expérience originale, voici la première « tendance voyage 2019 » selon Lonely Planet.

À l’heure où des millions de tours de Pise s’affichent sur Instagram, l’envie de ne pas avoir le même voyage que tout le monde se fait pressante…

Ce compte montre que tous les Instagram de voyages se ressemblent !

Ne pas être une touriste, ça veut dire voyager hors-saison, dans des pays ou villes moins fréquentées, privilégier la vie locale aux monuments historiques, etc.

Pour prendre un exemple que je connais, une journée à Paris sans Tour Eiffel mais avec le Musée des Arts Forains, ça peut être tout aussi sympa !

Le CouchSurfing ou le Wwoofing peuvent aussi être des façons de voir du pays différemment, en rencontrant des gens habitant sur place.

Et aller au bout du monde n’est pas indispensable. Il y a plein de belles choses à voir en France, comme ces 3 villes où passer un week-end par exemple !

2. Voyager à la recherche de ses racines

Là, je pense qu’on est sur une tendance très propre aux États-Unis. J’ai déjà été surprise de voir le nombre de sites américains qui proposaient d’offrir un test ADN à Noël…

Mais en apprendre plus sur ses origines peut carrément être enrichissant, je l’admets.

Étant à moitié marocaine, je sais que cette identité, celle de ma mère, fait partie de moi. Découvrir son histoire et celle de ma famille, fouler les ruelles qu’elle parcourait étant petite, ça m’a forgée.

Là encore, ça marche même si tu n’as pas d’origines lointaines : découvrir le lavoir du village de tes grands-parents ou parcourir avec ton père la ville où il a fait ses études, ça peut avoir beaucoup de charme !

3. Aller voir les étoiles

En parlant du Maroc, tiens : quand j’étais gosse, on allait au bled en voiture, comme énormément de familles d’immigrées.

Mon moment préféré, c’était quand on traversait l’Espagne de nuit. Dans le paysage désertique aux airs de planète Mars, le ciel était un incroyable tissu d’étoiles.

C’est aussi une des choses que je préfère en allant dans les Vosges, histoire de parler aussi du côté alsacien que je tiens de mon père : enfin contempler la Voie Lactée…

La pollution lumineuse des grandes villes empêche de voir les étoiles. Et Lonely Planet prédit qu’un ciel dégagé serait un des critères dans le choix des destinations de voyage en 2019.

Prête à décider où aller en fonction de l’aspect de la Voie Lactée ?

4. Voyager en pensant à la planète

Là, ce n’est pas Lonely Planet qui parle, c’est moi. J’ai fait le tour des prévisions du site, en excluant le voyage en réalité virtuelle et en voiture électrique, que je trouve un peu trop futuriste pour ma tranche d’âge.

Quoique… la voiture électrique, finalement, ça rentre dans mon propos !

Voici ma prédiction personnelle : en 2019, les choix de voyages prendront en compte l’empreinte carbone.

Entre la planète en danger et les budgets qui rétrécissent, ça ne m’étonnerait pas que plus de gens choisissent des destinations plus proches et/ou accessibles en train plutôt qu’en avion, par exemple.

Je pense à mon cousin qui a remonté une partie du Danube en vélo et camping, à cette connaissance qui s’est lancée sur les chemins de Compostelle…

Il y a mille façons de voyager. Mille raisons de le faire. Alors dis-moi, comment tu vas voyager, toi, en 2019 ?

À lire aussi : Comment bien préparer ton voyage à l’étranger

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Chandernagor

@Tessy

J'entends l'argument écologique et notamment l'empreinte carbone des déplacements en avion. Si un jour le kérosène est taxé, ça augmentera les tarifs aériens et voilà ça sera comme ça, perso j'y trouverai rien à redire. Je trouve simplement qu'on peut faire valoir les arguments écologiques sans pour autant pratiquer le mépris de classe, non?
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!