Live now
Live now
Masquer
Source : Unsplash / Omar Lopez
Règlement de comptes

Tahiri, 4 482 € à deux par mois : « Dès qu’il ne me reste que 700 € sur mon compte, je panique »

Est-ce possible de continuer à épargner comme avant quand on a eu un bébé ? Est-ce que prendre un congé parental a un vrai impact sur les finances ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons cette semaine dans Règlement de comptes.

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant… et féministe, par certains aspects ! Dans Règlement de comptes, des personnes en tout genre épluchent leur budget, nous parlent de leur organisation financière en couple ou en solo, et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Tahiri qui a accepté de décortiquer ses comptes pour nous.

  • Prénom : Tahiri
  • Âge : 30 ans
  • Profession : Directrice de centre de loisirs et ludothécaire ; Christian son conjoint est acheteur
  • Salaire net avant prélèvement à la source : 1 313 € pour Tahiri ; 2 600 € pour Christian
  • Personnes (ou animaux) vivant sous le même toit : son conjoint Christian, son enfant Raphaël et son chien Lucky
  • Lieu de vie : une petite ville en Charente-Maritime

La situation et les revenus de Tahiri

Tahiri est directrice de centres de loisirs pour les vacances scolaires, et gère aussi la ludothèque du centre. En CDI dans une association à but non lucratif, elle travaille à temps partiel à 80 % depuis la naissance de son petit garçon, Raphaël, qu’elle a eu il y a 10 mois avec son conjoint, Christian. Ce dernier travaille en CDI en tant que cadre dans une entreprise de fabrication menuiserie

Le couple est pacsé et est propriétaire depuis 2 ans d’une maison individuelle « en campagne » en Charente-Maritime, pour laquelle ils ont emprunté sur 25 ans. 

« Nous avons eu la chance de trouver une grande maison de 150 m2 qui n’était qu’à 20 minutes de chez nos parents. Nous avons fait un crédit sur 25 ans car nous voulions avoir encore de l’argent pour nos loisirs, ou si l’un voulait arrêter son travail pour un moment. »

Pour son emploi de directrice de centre de loisirs à 80 %, Tahiri touche un salaire net (après prélèvement à la source) de 1 313 €. Christian a quant à lui un salaire de 2 670 €. A ces deux revenus, s’ajoutent 319 € de complément de libre choix du mode de garde (Cmg). Versé par la Caf, il permet de financer une partie des dépenses liées à la garde d’enfant de moins de 6 ans. Tahiri touche aussi environ 180 € au titre de son congé parental à 80 %. 

RDC_Tahiri_Salaires

« Je ne m’estime pas bien payée avec les responsabilités que j’ai en tant que directrice du centre de loisirs. Mais je ne m’estime pas pauvre. J’ai la chance que Christian gagne à mon sens bien sa vie et que ça nous profite à tous. Si je compare à mes amis qui vivent au même endroit, je suis plutôt confortable grâce à Christian. Mais j’aimerais gagner plus pour faire plus de choses. »

Le rapport à l’argent de Tahiri et son organisation financière

Tahiri a grandi auprès de parents ouvriers qui lui ont très tôt inculqué la valeur de l’argent. 

« Ils nous ont appris que l’argent se gagnait et qu’il fallait y faire attention. » 

Pour autant, la jeune femme affirme ne jamais avoir manqué de rien quand elle était enfant. 

« Mes parents nous ont toujours emmenés faire plein de choses. Ma mère est une championne des activités gratuites ! Grâce à cela et au CE de mon père, nous avons aussi pu voyager. »

RDC_Tahihi_Revenus

De cette éducation, Tahiri a conservé un rapport prudent à l’argent. Confessant « avoir toujours peur de ne pas en avoir assez », elle gère aujourd’hui son budget de manière stricte. 

« Je n’achète jamais si je n’en ai pas besoin, ou si je n’y ai pas réfléchi longtemps. Nous ne sommes jamais à découvert. Mais j’ai un problème avec mon compte bancaire : dès que je suis à 700 €, je panique et je n’achète plus rien. Mon compagnon est un peu moins regardant, mais je suis stressée quand il a moins de 500 € sur son compte. J’ai toujours peur d’une grosse dépense imprévue. Je regarde aussi très régulièrement mes comptes en ligne pour vérifier. Christian était souvent à découvert au début de notre relation, mais nous en avons parlé et je lui ai indiqué que c’était important pour moi qu’il ne le soit plus. »

De fait, le couple a mis en place une organisation financière très tôt afin de faire face ensemble aux dépenses de la vie quotidienne. Chacun dispose d’un compte courant personnel, et tous deux gèrent un compte joint qui ne sert que pour le crédit de la maison. 

« Mais nous avons accès aux comptes et livrets de chacun. Très vite, nous avons tout partagé sans vraiment regarder qui paye. Dès que l’un de nous n’a plus assez sur son compte, c’est l’autre qui prend le relais. J’ai toujours considéré qu’une famille devait tout partager et il était d’accord, d’où ce choix de partage. Nous nous faisons aussi des virements entre nous quand l’un n’a plus trop d’argent sur son compte courant. »

Les dépenses de Tahiri

Le premier poste de dépenses de Tahiri et Christian est le remboursement de l’emprunt immobilier qu’ils ont contracté à hauteur de 658 € par mois à eux deux sur 25 ans. Ils doivent aussi rembourser chaque mois 420 € à la sœur de Tahiri pour l’achat d’une voiture sur 2 ans. 

Les factures courantes leur reviennent à 180 € : 150 € d’électricité et 30 € de bois. Suivent les assurances : 35 € par mois pour l’habitation, 1 100 € par an pour les 2 voitures du couple, 70 € par an pour la moto. Soit 132,50 € lissé sur l’année. 

Le couple s’acquitte aussi de 64 € par mois pour ses frais de communication (2 forfaits téléphone, l’abonnement internet et 9 € de Disney+) et 12,58 € pour ses frais bancaires. 

Outre le logement, ce sont les transports qui reviennent cher à Tahiri et Christian : 300 € d’essence par mois pour lui et 200 € pour elle, auxquels s’ajoutent 150 € de frais d’autoroute. 

« Nous avons un gros budget essence car Christian est à une 1 heure de son lieu de travail, moi 35 minutes et nous devons passer les péages d’autoroute. »

RDC_Tahihi_Depenses

« Je n’arrive pas à prendre autres choses que les marques, je trouve ça moins bon »

Côté courses du quotidien, Tahiri estime dépenser environ 630 € par mois. Ce budget comprend l’alimentation des parents, mais aussi les couches, les produits de toilette, les petits pots et le lait de Raphaël. Pour ses repas du midi, Tahiri chiffre le coût à 60 € par mois

« Je fais mes courses au supermarché (Super U), c’est le plus proche de chez nous. Nous faisons du drive ou nous nous rendons en magasin en fonction du temps que l’on a. Je choisis la majeure partie du temps des marques (Nutella, Herta,…) et je prends quelques produits en marque U. Je prends également de la viande (hors jambon) chez le boucher du supermarché. »

Tahiri aimerait bien réduire ce poste de dépenses en particulier. « Le problème, c’est que je n’arrive pas à prendre autres choses que les marques, je trouve ça moins bon. »

Concernant les « dépenses féminines », la jeune femme les évalue à 32 € par mois : 

« Je vais chez l’esthéticienne 1 fois par mois ou 1 fois tous les 2 mois pour 30 €. Je paye l’esthéticienne le plus souvent, Christian lui s’en fiche si ‘j’ai des poils ou pas’. Je ne me maquille pas et n’utilise pas de produit de beauté spécifique. J’achète cependant des protèges slip environ 2 € par mois. Pour la contraception, j’ai un implant dans le bras qui est remboursé par la sécurité sociale, et du coup, je n’ai plus de règles donc plus de protections. »

Autre poste important dans le budget de la famille : les frais de garde, chiffrés à 660 € par mois. Leur montant est cependant allégé de moitié grâce aux aides de la Caf. 

Enfin, le chien Lucky leur revient à 120 € par mois : 100 € de croquette (« c’est un gros chien difficile ! ») et 20 € par mois pour les frais véto de l’année.

Les loisirs de Tahiri

Les loisirs de Tahiri et Christian sont avant tout sportifs. Tous deux pratiquent le badminton en club (30 € par an chacun) et Christian fait aussi du paddle (16 € par mois). Ils dépensent par ailleurs environ 50 € chacun en sorties diverses (escape game, restaurant, soirées entre amis…). 

« Nous sortons un peu avec les copains, moins depuis que nous avons le bébé. Je ne fais pas vraiment le compte, cela dépend du budget qu’il nous reste pour le mois. »

Les vêtements ne sont pas non plus un gros poste de dépenses : en moyenne 40 € par mois pour trois

« Nous n’achetons rien pour Raphaël : c’est de la récup des copains. Pour nous, on n’achète pas grand-chose et pas cher. »

Tahiri et Christian n’ont pas non plus tendance à avoir de gros « craquages ». 

« Les dernières grosses dépenses ont été la toiture (15 000 €) et l’achat d’une nouvelle voiture car celle de Christian n’était pas réparable (11 000 €), d’où le fait que je suis contente d’avoir fait des économies avant. »

L’épargne et les projets d’avenir de Tahiri

Depuis qu’ils ont Raphaël, Tahiri a conscience qu’elle et Christian ont considérablement réduit la somme d’argent qu’ils épargnent chaque mois. 

«Nous mettions environ 500 € chacun de côté. Depuis la naissance de Raphaël et mon 80 %, nous n’arrivons plus à mettre autant et nous sommes plus qu’à 400 € à deux. Nous les plaçons sur un livret en cas de besoin. » 

Les jeunes parents ont également ouvert un livret A pour Raphaël à sa naissance, qu’ils alimentent à hauteur de 20 € par mois

« Nous avons prévu de lui payer le permis quand il sera en âge de le passer, et nous souhaitons qu’il ait un peu d’argent de côté quand il sera majeur. »

Sur le long terme, la famille a surtout des envies de voyage lointain : l’Australie ou la Polynésie… Mais aussi de mariage. 

Merci à Tahiri d’avoir épluché ses comptes pour nous !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

3
Avatar de Natsu*
30 juillet 2023 à 12h07
Natsu*
C'est interessant car on voit que le premier pole de dépense ici c'est la voiture (si on somme remboursement + assurance + essence), donc devant le logement,
C'est aussi mon cas (et je pense le cas de pas mal de gens de "campagne profonde", je trouve ça cool de retrouver un budget un peu similaire au mien !
Par contre 70€ par an d'assurance moto je comprends pas comment c'est possible
J'avoue que 70€/an d'assurance voiture ça paraît peu, ça fait 6€ par mois (arrondis). Je n'ai pas réagi car n'ayant jamais eu de 2 roues, je n'ai pas du tout d'information là dessus. La moto doit être assurée au tiers, pas utilisée pour aller travailler au quotidien et si la maison est bien clôturée et que la moto est gardée dans un endroit bien couvert, ça doit jouer pour baisser les mensualités d'assurance (en tout cas, j'ai vu certains cas de figures différentes pour une voiture selon si c'est clôturé ou pas/si c'est couvert ou pas/si le véhicule roule ou juste en mode parking, les mensualités changeaient pas mal).
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

RDC_Laura_Une_V
Règlement de comptes

Laura, 4 911 € à deux : « J’ai épargné 9 000 € en 8 mois grâce au système des enveloppes »

17
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Ava, médecin généraliste à 4 316 € par mois : « Mon point fort, c’est le minimalisme »

2
Source : Jacob Lund / Canva
Règlement de comptes

Virginie gagne 2 389 € par mois : « J’ai pu acheter mon appartement en partie grâce à des donations de mes parents »

Source : gonghuimin468 / pixabay
Règlement de comptes

Augustine et son mari, 5 400 € par mois : « Je trouve que je surconsomme beaucoup trop de vêtements »

6
Source : Kampus Production / Pexels
Règlement de comptes

Manon, 1874 € par mois : « Depuis que je suis séparée, je profite beaucoup plus de mon argent »

4
Source :  franckreporter de Getty Images Signature
Règlement de comptes

Lili, mère solo, 2 017€ mensuels : « On fait des sacrifices tous les jours »

34
Source : Brooke Cagle / Unsplash
Argent

Marianne, militaire à 2 329 € par mois : « Devenir propriétaire n’est pas dans mes projets »

6
Source : Canva
Règlement de comptes

Katia, entre 560 et 1 680 € par mois : « Je paie pratiquement tout car mon copain n’a pas de revenu régulier »

4
Source : FatCamera / Getty Images Signature
Règlement de comptes

June, enseignante à 2 287 € mensuels : « Si je gère bien, je peux économiser 500 € par mois »

Source :  David-Prado / Getty Images Pro
Règlement de comptes

Lola, 2 244 € par mois et en reconversion : « J’ai dépensé environ 3 000 € en coiffure cette année  »

2

La vie s'écrit au féminin